Kathryn Ménard-Audet

Spécialiste et guide

Aaah, Kathryn! Efficace, disponible, souriante, professionnelle, attentive, polyvalente... et encore! Elle jongle avec la logistique de tous nos voyages en Islande, en Tanzanie et en Ouganda avec brio, démêle parfois les fils de notre système informatique, travaille autant sur des groupes caritatifs que des voyages en famille, de longs treks ou quelques jours relax à Zanzibar! Son DEC en tourisme en poche, elle a participé à des projets de coopération internationale, cultivé ses talents et sa curiosité en Amérique latine, du Nicaragua à l’Équateur, en passant par le Costa Rica et le Guatemala. Elle a aussi posé le pied sur le sommet du Kilimandjaro, pagayé au coeur des canyons du Lac Powell et des fjords du Musandam, passé de hauts cols au Népal et des ponts suspendus à lui donner la chair de poule!  

ses essentiels

1. Une bonne doudoune pour se garder au chaud. Les soirs aux campements ou pour les déjeuners en plein air, avant que le soleil ne se pointe le bout du nez pour nous réchauffer.
2. Un carré de matelas de sol : pour plus de confort en kayak, pour s’isoler de la neige en camping d’hiver ou pour les arrêts pique-nique en pleine forêt. Un petit peu de confort, on y a bien droit!
3. Le bon vieux sac à dos :  Assez grand pour contenir tout ce dont j’ai besoin en rando et assez petit pour prendre dans la cabine de l’avion. Idéalement avec des petites poches sur les côtés pour garder quelques surprises (voir #7)
4. Des bas de laine :  des gros et chauds, peu importe la destination!
5. Des sur-mitaine imperméable : parce que avoir les mains trempées ce n’est jamais agréable … et parce que c’est polyvalent et pratique. Tu ajustes la mitaine intérieure (chaude ou légère) et le tour est joué. Tu as toujours des mitaines imperméables peu importe le climat!
6. Un incontournable : pour couper, scier, coudre, tartiner ses toasts, ouvrir les boîtes de conserve ou une bonne bouteille de vin!
7. Des bonbons durs (une petite préférence pour les Werther’s Original) pour éviter la gorge sèche en altitude ou pour remonter le moral des troupes les jours de grisaille.

L'infolettre des karavaniers

Haut