Un pays né de ses rivières

Des rivières comme autant de veines d’eau, pour parcourir et explorer notre territoire. Depuis toujours, et maintenant plus que jamais. Là où l’eau coule encore librement, nous vous convions à redécouvrir les lacs et rivières du pays en canot ou raft. Pour accéder à des territoires encore sauvages et préservés, en eau vive autant que calme. Et qui dit descente de rivière, dit bien sûr nuits sous tente, et soirées qui s’étirent près du feu.

Voyager par monts et par... l'eau!

Au Québec

Ophélie Jaskiewicz

Spécialiste

Ophélie en quelques mots? Fraîcheur, dynamisme, polyvalence et… tenacité!

Arrivée en 2018, Ophélie a creusé sa place dans l'équipe et dans l'âme de Karavaniers en douceur. Rapidement, elle s'est imprégnée de la culture Karavaniers et est devenue une fervente défenseure de nos valeurs. La mise en place chez Karavaniers des conditions de travail recommandées par l'association des porteurs du Kilimandjaro, c'était elle. La remise en question quant à notre impact environnemental ou le soin de nos partenaires, c'est souvent elle aussi. Sourire et persévérance sont ses armes. Une main de fer dans un gant de velours. 

Aussi à l'aise pour parler de la sagesse des paliers d’acclimatation en Himalaya, de comment optimiser une préparation physique à un trek de niveau 4, à présenter avec générosité tous les secrets de nos itinéraires au Pérou et les avantages de notre choix de voie d’ascension du Kilimandjaro...sans oublier nos différents voyages au Maroc, l'une de ses destinations coup de coeur. 

Ophélie a notamment promené ses bottines des montagnes et dunes marocaines au sommet du Kilimandjaro, dans les vallées népalaises et les sites archéologiques péruviens, sur les montagnes européennes (ah la Grèce !), sans compter ses aventures personnelles autour du globe qu'elle conjugue en mode famille ! Et la voilà qui revient du Lesotho et d'Afrique du Sud... 

Son secret pour tout mener à bien ? Un enthousiasme non feint : à chaque nouvel itinéraire, chaque nouveau voyage, la voilà qui se projette, s'emballe et rêve... d'y aller - elle se prépare alors en conséquence ! Ne soyez pas surpris si elle est absente : elle est probablement partie avec l'un de nos groupes sur un autre continent!

Kayak de mer

Dans les régions les plus sauvages ou isolées, la limite du voyageur, est souvent la route… la piste… le sentier défriché qui prend fin. Le cul-de-sac. Mais là où les routes ne vont plus, reste souvent un fjord qui s’engage dans une vallée glaciaire. Un canyon qui se faufile dans les mesas du Grand Staircase. Des criques isolées surplombées par...

L’infolettre des karavaniers

Haut