Choisir son itinéraire

Il peut être difficile de choisir son voyage devant autant de choix. C’est qu’au Népal, la taille du pays est inversement proportionnelle aux possibilités de longues randonnées ! Voici un petit récapitulatif de nos voyages au Népal, en fonction de leur niveau de difficulté. Aussi, certains itinéraires se prêtent mieux à une saison plutôt qu’une autre. Pour plus de conseils, nos spécialistes voyages et guides sont toujours disponibles pour vous aider à déterminer quel voyage vous conviendrait le mieux, contactez-nous!

Nos voyages au Népal

La petite histoire de Karavaniers... au Népal

En 1998, Karavaniers veut offrir des voyages au Népal. Pour trouver une équipe fiable, on écrit au Bureau du Tourisme à Katmandou. Quelques jours plus tard, on reçoit un fax. L’homme qui nous contacte dit avoir grimpé l’Everest à plusieurs reprises et veut nous offrir ses services. La lettre est signée Babu Chiri Sherpa ?!? Comme dans Babu Chiri Sherpa, l’homme qui détient le record d’être resté 21 heures au sommet de la plus haute montagne du monde, sans oxygène?!? Ça doit être une blague de mauvais goût… Après quelques jours, on reçoit un deuxième fax. « Vous savez, je suis un homme sérieux. Je veux vous aider à organiser des treks au Népal.» Signé, Babu Chiri Sherpa. Est-ce que ça peut être possible? Le vrai Babu Chiri Sherpa veut travailler avec nous? Richard Rémy se rend donc à Katmandou pour rencontrer cet homme qui prétend être Babu Chiri Sherpa et qui dit vouloir nous aider à organiser des treks au Népal… Et par heureux hasard, ce fameux fax dit vrai…

Une longue collaboration débute alors. D’abord la création de treks audacieux, d’ascensions de montagnes dont les sommets n’ont jamais été atteints par aucun Québécois, mais aussi de beaux projets comme la construction d’une école au Népal. À ce jour, Karavaniers continue, via la Fondation Babu Chiri Sherpa, de contribuer aux salaires des professeurs.

Trek de niveau 3 - soutenu

Trek de niveau 4 - engagé

Trek de niveau 5 - Alpinisme

Christine Plaisant - Spécialiste & guide

Christine a travaillé plusieurs années en France dans l’organisation de voyages d'aventure et chargeait dès que possible son sac à dos pour découvrir le monde, de la Patagonie mythique aux vallées népalaises, en passant par les palais oubliés du Gujarat ou les sites millénaires de Jordanie. Dans ses rêves, il y a celui de traverser la Russie en transsibérien l'hiver, de fouler les terres du Kamchatka, de reprendre la conversation avec ces iraniennes autour d'un thé, de retourner à Istanbul quelques années contempler le Bosphore, frontière imaginaire qui sépare son Europe natale du continent asiatique qui la fascine : les steppes kirghizes, les bazars d’Ispahan, les villages de Tushetie… Efficace, consciencieuse, Christine a les yeux qui brillent malgré elle en parlant de voyage. Et si elle est absente du bureau, c’est qu’elle est avec son sac à dos et que le besoin de sentir des épices s’est fait trop fort, elle est sûrement dans un marché au Moyen-Orient, une ruelle de souk d’Afrique du nord ou dans les steppes d'Asie centrale! Soyez en sûr, elle sera « aux petits soins » avec vous.

Un voyageur nous raconte...

Notre équipe de voyageurs a été prise en charge du début à la fin et ce, de manière professionnelle. À Lukla, j'ai croisé deux québécois qui m'ont raconté les problèmes vécus durant leur trek et j'ai été en mesure d'apprécier la différence Karavaniers, la tranquillité d'esprit nécessaire afin de goûter mon voyage. Je n'aurais aucune hésitation à repartir à nouveau avec Karavaniers. Merci beaucoup d'avoir fait un succès de ce voyage! (Steve, 2012, Gokyo)

L'Himalaya: quand partir

Qui l'eut cru à l'époque de ce chemin parcouru ? Et pourtant... nombreuses sont les petites histoires d'hier qui font la grande histoire d'amitié qui nous lie aujourd'hui à cette région. Seize années à chercher la surprise, défier l'innatendu. Trouver ce petit détail, celui qui fait la différence, l'enjeu n'est-il pas là...

L’infolettre des karavaniers

Haut