Qui sommes nous ?

Envie de partir en voyage mais tout en étant actif !
Hum…marcher bien sûr. Mais le soir il y aura l’auberge charmante. La nourriture et le vin sur la table. Parce que dans ces voyages, nous ne camperons pas. Mais cela ne signifie pas pour autant que les paysages ne seront pas extraordinaires. Sinon comment qualifier les gorges de Samaria en Crète, le Pico des Açores, les kashbas du Maroc, la pirogue sur le Mékong? Des randos accessibles pour qui voudrait s’initier au voyage actif.

Une jolie carte en attendant

La randonnée et Karavaniers

Les randonnées sont au cœur des circuits Karavaniers. Il nous a toujours paru évident que rien n’approche « le rythme des pas » en voyage. La marche oblige à la lenteur et ce temps gagné sur tout le reste permet de s’absorber complètement d’une région, d’un peuple, d’une nature ou d’une histoire. On n’insistera jamais assez sur ce qu’on découvre à ne pas courir trop vite. Un voyage de trek est toujours un effort, qu’il soit petit ou grand. Mais voilà, le monde se mérite.

Un voyage de trek en Europe

Un peu plus au Sud

Ou encore l'Asie...

Christine Harvey - Spécialiste

Christine... la force tranquille de l’équipe. Méfiez-vous de son apparente impassibilité car derrière, elle déplacera les montagnes pour faire de vos projets le meilleur des voyages. En plus de déplacer des montagnes, elle les escalade! Certains disent même qu’elle le faisait avant de parler… On l’aura compris Christine n’en est pas à son premier coup d’essai, passionnée depuis toujours par les voyages, elle a roulé sa bosse dans une bonne partie du globe. Ce n’est pas l’inconnu qui l’effraie, pire... elle le cherche! Se laisser conseiller par Christine s’est définitivement choisir l’option d’un voyage à votre goût. À bon entendeur…

Un voyageur nous raconte...

Marie-Josée (guide Karavaniers) est une perle. Elle sait s'adapter à chacun des voyageurs, est à l'écoute de nos difficultés, nous encourage à surmonter nos peurs, sans jamais nous materner... respecte également le rythme de chacun, et tout cela dans la bonne humeur. Par ailleurs, Marie est de toute évidence très appréciée par les propriétaires des restau et hébergements fréquentés, ce qui contribue j'en suis persuadée à l'accueil toujours exceptionnel qui nous était réservé.
(Nadia, 2014, Crète)

Kayak de mer

Dans les régions les plus sauvages ou isolées, la limite du voyageur, est souvent la route… la piste… le sentier défriché qui prend fin. Le cul-de-sac. Mais là où les routes ne vont plus, reste souvent un fjord qui s’engage dans une vallée glaciaire. Un canyon qui se faufile dans les mesas du Grand Staircase. Des criques isolées surplombées par...

L’infolettre des karavaniers

Haut