Dolpo, terre cachée

Voilà une région du Népal qui ne ressemble à aucune autre, tibétaine par sa manière de vivre, mais d'un Tibet du bout des routes, improbable et quasiment éthéré - au point qu'une autre façon de nommer le Dolpo serait de l'appeler « bayul » en Tibétain, c'est-à-dire terre cachée.
img-article © Guy Nadeau
  • Partager :
Népal: Dolpo, terre cachée
  • À partir de
    11580.00$
  • Groupes
    de 10 voyageurs max.
  • Confort
    Confort 03 Rustique
    • Majorité des nuits en tente, parfois chez l'habitant ou en refuge. En hôtel en ville.
    • Douche ou accès à l'eau pour hygiène sommaire au quotidien.
    • T° négatives régulièrement.
    • Altitude peut être un facteur, pouvant dormir jusqu'à 4000 m.
    • Repas complets, produits frais rares.
    • Équipe de soutien attentionnée (campement monté, cuisinier, service à table, tente repas avec tables et sièges).
  • Effort
    Effort 04 Exigeant
    • Jusqu'à 10h de marche en altitude ou de kayak. En rando, jusqu'à 1250m dénivelé, jusqu'à 20 km.
    • Pas de journée de pause alternative individuelle
    • Sentier visible ou déterminé, ou backcountry, principalement en zone alpine/désert / mer agitée et froide, présence de courants et fetch importants, vent modéré.
    • Sac à dos pouvant aller jusqu'à 12 kg, transport des bagages en parallèle par porteurs ou mules.
    • Randonnée / kayak principalement en autonomie/itinérance
    • En randonnée : moyenne et haute altitude, pouvant aller jusqu'à 6000m, terrain facile et complexe, niveau 1, 2 et même 3 de YDS
    • En kayak : kayaks doubles ou simples, pas de bateau de soutien, peu d’endroits pour accoster.
    • Accès routier à plus de 24h de marche / évacuation hélicoptère possible.
    • Climat plutôt froid et/ou exposé aux conditions, hébergements chauffés peu fréquents.

    ** N'oubliez pas de lire les spécificités d'engagement du voyage dans sa fiche détaillée.
  • Activités
    • Trek & Randonnée
      Trek & Randonnée

Détails du voyage

  • Région :
    Tarap – Phoksumdo - traversée Dolpo-Mustang
  • Activités du voyage :
    • Trek & Randonnée
  • Durée de ce voyage :
    • 34 jours
    • de Montréal à Montréal
  • Période :
    • Septembre à Octobre
  • Tarifs du voyage :
    À partir de 11580$ Détails des prix
  • Supplément petit groupe :
    • 6 à 7 participants : 600$

Dates des voyages Au départ de Montréal

Dates en cours de préparation
Contacter le spécialiste pour plus d'informations.

CONFERENCE

Conférence Himalaya
Mercredi 20 mars 2024 - 19h


Inscription ici

Le Dolpo cartes sur table

Coût du permis d’entrée au Dolpo :

Notons ceci: ce sont les permis les plus chers du Népal (100US$/jour/personne). Certaines agences peuvent proposer des voyages dans le Lower Dolpo qui ne nécessitent pas de permis et qui sont donc beaucoup moins chers, mais il ne s'agit pas du vrai Dolpo.

Laissez-vous transporter par un voyage dans le Dolpo...

Lors d’une randonnée au long cours pour une traversée Dolpo-Mustang

Voilà une région du Népal qui ne ressemble à aucune autre, tibétaine par sa manière de vivre, mais d'un Tibet du bout des routes, improbable et quasiment éthéré - au point qu'une autre façon de nommer le Dolpo serait de l'appeler « bayul » en Tibétain, c'est-à-dire terre cachée.

Nous voulions être ambitieux pour notre voyage de grand trek dans un tel paysage. On ne va pas si loin pour simplement entrevoir quelque chose, puis repartir. Il faut s'y enfoncer. Il faut subir les cols, traverser les tempêtes, voir le village éloigné, presque se perdre en route.

Nous avions noté quatre grands axes pour ce voyage trek dans le Dolpo, quatre étapes : La vallée de Tarap, le lac opalescent de Phoksumdo, le monastère de Shey (c'est-à-dire la montagne de cristal) et la belle traversée vers Jomosom (en passant par Chharka).

La difficulté était de lier quatre plaisirs et d'en faire un voyage de randonnée. Pour réussir, nous devions viser une caravane d'envergure sachant choisir les détours avant les lignes droites. C'est-à-dire 26 jours de trek au Népal, 7 cols au-dessus de 5000 mètres et le mois de septembre parce que la mousson est terminée et le froid relatif. Mais grâce auxquels nous aurons, en vertu d'un effort soutenu, à partir d'une lenteur de caravane, le Dolpo dans tous ses états...
L'esprit - Exploration & Étoiles filantes

L'esprit

Au-delà du lac de Phoksumdo, du Dolpo intérieur au Mustang.
 
Presque toujours, au Dolpo, on se contente d'un bref survol. Plusieurs vont vers Do Tarap. Plusieurs poursuivent aussi vers le beau lac de Phoksumdo afin d'effectuer une courte boucle - deux semaines, tout de même. Tout cela est magnifique mais nous a toujours paru laisser un goût d'inachevé.
 
Car le plus mystérieux, voyez-vous, se trouve juste au-dessus du lac de Phoksumdo, dans ce Dolpo intérieur qui nécessite des permis supplémentaires. En effet, la pierre angulaire de toute la région a pour nom Riwo Drugdra. C'est autour de cette montagne de cristal que s'articule tout le reste, que se comprend la géographie sacrée et profane du Dolpo dans sa totalité. Sans elle, sans le passage par le minuscule monastère de Shey, on se promène dans un pays sans en constater l'âme, sans en saisir le coeur.
 
Il aurait donc été dommage, une fois rendu, de simplement revenir. Depuis Shey, le Dolpo est ouvert devant nous. Autant prendre la route qui s'ouvre à l'Est. C'est-à-dire la longue randonnée vers le Mustang, cette voie historique qu'on ne prend presque plus parce qu'elle est difficile, parce qu'elle se mérite, même si le véritable lien avec le Tibet se trouve là - et presque essentiellement là. Ne pas s'engager sur cette douzaine de jours de randonnée trek dans le Dolpo supplémentaires équivaudrait à ne voir que des enclaves où se trouvaient également des liens. Ce serait se tromper de chemin.
© Trek au Doplo
L'immersion - Exploration & Étoiles filantes

Les points forts de ce trek dans le Dolpo

  • Trek de 26 jours de marche et le passage de 7 cols au-dessus de 5 000m (dont le plus haut, le Sangda la, culmine à 5 460m)
  • Un trekking dans le « vrai » Dolpo, le Dolpo historique, le Upper Dolpo
  • Ce voyage vous emmène au-delà du lac sacré de Phoksumdo
  • Région peu fréquentée du Népal
  • Un trek au Népal en haute altitude (environ 20 jours au-dessus de 4 000m)
  • Vous arrivez et visitez Bhaktapur, ville idéale pour récupérer du décalage horaire
  • Vous observerez des paysages tel que vu dans le film « Himalaya, l’enfance d’un chef »

Niveau du voyage : engagé

Ce trek dans le Dolpo nécessite un réel engagement. Une randonnée au Népal de 26 jours de marche. Voilà qui n'est pas une sinécure et demande une motivation prolongée. 7 cols au-dessus de 5000 mètres. Environ 20 jours de trek au-dessus de 4 000m. Sans compter la température difficile d'un endroit comme le Dolpo, soleil de plomb et nuits glaciales, vent d'après-midi à décoiffer les chauves, sécheresse excessive, poussière de sable… On parle d'un monde où la présence humaine ne tient toujours qu'à un fil, d'une âpreté terrifiante (et justement, pour cela aussi, fascinante). Quant au sentier lui-même, il est important de retenir qu'il ne s'agit pas exactement du chemin népalais dans sa version classique, comme pour les voyages trek sur l’Everest, Manaslu ou Dhaulagiri - c'est-à-dire d'une longue approche vers un col et d'une longue descente par l'autre versant -, mais d'une série parfois rapprochée de montées et de chutes, de cols et de vallées. Il n'est pas question d'alpinisme cependant.

Et n’oubliez pas de vous entraîner régulièrement avant votre départ. Karavaniers est partenaire de Détour Nature ! Des journées de randonnée ou de kayak sont organisées toutes les fins de semaine, pour tous les niveaux, au Québec et aux États-Unis, avec un guide professionnel qui pourra vous conseiller dans votre préparation  de voyage. Prochaines sorties : inscrivez-vous!

L’aventure limitée à 10 personnes

Notre choix s'est toujours porté vers la qualité plutôt que la quantité..

Nos petits groupes intimistes nous permettent des itinéraires plus ambitieux, plus respectueux de l'environnement et des populations locales. L'ambiance, l'esprit, le souci du détail, confortent nos différences que nous aimons cultiver dans le but unique de vous faire vivre la plus belle des aventures.

Seuls quelques rares itinéraires audacieux en logistique pourraient voir leur entité portée à plus de 10 personnes.

Intention d’itinéraire au Dolpo

Jours 1 et 2 : Montréal - Katmandou (Népal).
 
Jour 3 : transfert à Bhaktapur.

À l’arrivée à Katmandou, généralement en après-midi, vous serez accueilli par votre guide. Un court transfert nous mène au cœur de la vieille cité de Bhaktapur, où nous posons d’abord nos valises, le temps de s’imprégner de cet unique mélange des cultes, et apprivoiser l’indéniable richesse ethnique et culturelle du Népal. Les agiles artisans newari ont façonné le cœur historique de cette ancienne capitale de royaume, située au cœur de la vallée de Katmandou…Riche d’histoire, la petite cité se laisse aisément découvrir à pied, un plaisir additionnel. Présentation du voyage en soirée, nuit en auberge, repas sur place.
 
Jour 4 : Avion vers Juphal
Dunai, centre administrative du Dolpo, est un gros village (ou petite ville, pour les standards du Dolpo !) perché à flanc de montagnes, surplombant la Thuli Bheri.
Ici, hindous et bouddhistes, animistes et shamans cohabitent, exemple parfait d’un village népalais d’altitude moyenne. Rien de mieux comme camps de base pour débuter ce trek haut en couleurs.

Traversée de 26 jours entre le Dolpo et le Mustang

Jours 5 à 10: Remontée de la Tarap Chu vers la région de Do
Au petit matin, nous laissons Dunai derrière, pour suivre, sur quelques kilomètres seulement, les méandres de l’imposante Thuli Bheri, encore gonflée de la mousson passée.
Bifurquant vers le nord, la vallée de Tarap s’ouvre à nous. Le sentier, parfois creusé à même la parois rocheuse, nous permet de gravir les flancs escarpés puis, s’adoucissant enfin, on se retrouve perchés au dessus de la rivière, la vallée devenant si étroite qu’elle se transforme en une profonde gorge. Quelques acrobaties nous feront même passer d’une rive à l’autre, avec ce panorama en surplomb nous rappelant pourquoi on s’y est aventurés.
Le sentier redevient ensuite très abrupte et les paysages se transforment: on sent qu’on pénètre tranquillement en territoire Dho, où les premiers contacts ne sauront tarder. L’hospitalité des Magars, peuplade aux coutumes ancestrales installée depuis des générations sur les rives de la Tarap, bénéficie d’une réputation légendaire et ne tardera sûrement pas à être démontrée. Ici, le temps semble arrêté; le Bon Pa, forme la plus ancienne du bouddhisme, est toujours pratiquée et les sombas, toujours chaussées.

Jours 11 à 13: Traversée (par 2 cols) jusqu'au lac de Phoksumdo
La Tarap laisse soudainement place à la Thakchio Chu. Au fond de la vallée, la route est facile et entretenue, traversant des mosaïques de couleurs où femmes et hommes s’affairent en préparation pour l’hiver.
Les prochains jours nous feront traverser des paysages isolés d’une beauté surnaturelle. L’ascension vers le premier col, le Num La (5159m), sera récompensée par une vue imprenable sur les hautes montages du Tibet, un peu plus au nord. Un second col, le Baga La, nous coupera le souffle (c’est le cas de le dire !), lorsque, une fois au sommet, on se retrouvera entouré de glaciers, avec le Kanjiroba (7043m) presqu’à portée de main.       

 Un peu plus bas, les pâturages de Roman semblent être un endroit de prédilection pour tous. Nous nous attarderons peut-être une nuit (ou plus !) sur ces étendues verdoyantes, où bergers et yaks aiment s’installer quelques mois par année.

Quittant ces hauts pâturages et ces sommets enneigés, c’est une vue spectaculaire du lac Phoksumdo qui nous invitera à, vers le Upper Dolpo, nous enfoncer. La beauté de ses eaux turquoises et son impressionnante chute sont une fierté du Népal, alimentant même de nombreuses légendes racontant que plusieurs, sous son incroyable beauté, furent enivrés…

Jours 14 à 17: Découverte de la région de la montagne de cristal (et du monastère de Shey)
Après avoir exploré Ringmo, un pittoresque village tibétain où d’impressionnants chortens et murs de mani se côtoient, le sentier gravit rapidement, comme pour nous donner la chance d’admirer le lac une dernière fois. D’ici, la vue sur le Kanjiroba et le Sonam Kham, au sud, est imbattable (si vous osez, bien sûr, quitter des yeux le très étroit sentier !). Une fois dans le parc National de Shey-Phoksumdo, deux cols nous séparent de la montagne la plus sacrées du Dolpo, la Montagne de Cristal (même appelée Kailash du Dolpo !). Un effort soutenu sera de mise, mais encore une fois, du haut de la dernière montée, nos efforts seront récompensés par une vue splendide du Shey Gompa (Temple de Cristal) qu’on ne s’attend pas à trouver là, perdu au fond d’une vallée aride, où une rivière serpente.

Jours 18 à 30: Long parcours (par 4 cols) vers la Kali Gandaki et Jomosom.
Les prochains jours seront définitivement les plus culturellement enrichissants. La Montagne de Cristal maintenant derrière nous, nous commençons notre ascension vers Shey La (5094m), d’où la vue panoramique est époustouflante: les hauts sommets du Dolpo au sud, la Montagne de Cristal et le Kanjiroba à l’ouest, les plateaux du Tibet au nord et les étendues du Mustang à l’est.

 À l’approche du Mustang, l’atmosphère change du tout au tout. Devant nous, se dressent des plateaux et canyons arides d’une beauté surnaturelle. Bienvenue dans une des régions les plus reculées du Népal, purement tibétaine et, définitivement un des meilleurs endroits de trek de tout l’Himalaya ! Nombreux villages, tous aussi différents les uns que les autres, bordent ici la route. Chaque village nous surprendra à sa manière, tantôt par la variété des habits et des bijoux portés, tantôt par les différents styles de maisons habitées, ou encore par la variété de céréale récoltée et ce, changeant à chaque nouveau tournant de la vallée.

Avec 4 cols à franchir, nous aurons peut-être la chance de voir une de ces gigantesques caravanes de yaks, venue du Tibet, dévaler les pentes. Soulevant ainsi un immense nuage de poussière, l’intensité de la scène se veut pour plusieurs une leçon d’humilité, pour d’autres, un exemple de force brute, mais pour tous, elle demeure une scène fascinante, qu’il est difficile d’oublier.

 Du haut de Tuche La (4890m), la vue des sommets enneigés à l’horizon et de la vallée du Mustang en contre-bas est d’une beauté saisissante. D’ici, Kagbeni, Jharkot, Muktinath, Thorung, Thorung La, Niligiri, Dhaulagiri et la Kali Gandaki sont tous visibles, un site exceptionnel ! La dernière descente se fait tout en douceur, sans presse, profitant des derniers villages Mustangi et Managi, avant de replonger, à Jomsom, dans cette ‘civilisation’ que nous avons quittée… il y a combien de temps déjà? …  

       
 
Jour 31 : Avion vers Katmandou.
Nous profitons de ce retour pour visiter Katmandou. Nous partons à la découverte de la capitale népalaise. Elle est un dédale de ruelles et de cours intérieures ; elle est le capharnaüm des échoppes, des marchés et de la circulation. Mais au milieu de ce feu d'artifice de bruits, d'odeurs et de couleurs, émergent des chefs d'œuvres d'architecture et les traces d'une histoire humaine et religieuse remarquables : temples, stupas, palais... Nous partons à la découverte de la cité et de ses sites les plus emblématiques, dont le fameux Durbar Square et le splendide promontoire de Swayambunath.
 
Jour 32 : Visite des environs de Katmandou.

 
Jours 33 et 34 : Retour vers Montréal.

Nos prix comprennent :

  • Les permis de trek au Dolpo
  • Le guide Karavaniers
  • Tous les repas (sauf mention contraire)
  • Le transport des bagages par des véhicules de soutien, des porteurs et / ou des animaux
  • Les transports terrestres prévus au programme.
  • L'hébergement tel que prévu dans le programme. 
  • Les visites prévues au programme (sauf indication contraire).
  • Le matériel commun lorsque nécessaire.
  • La compensation d'émission de gaz à effet de serre.
  • Votre participation ‘’1% pour la planète’’. En voyageant avec Karavaniers, vous venez d’encourager de nombreux projets environnementaux en supportant cet organisme. 1% pour la planète est un mouvement mondial composé de plus de 1 300 entreprises membres qui ont choisi, comme Karavaniers, de donner 1 % de leur chiffre d'affaires à des associations de préservation de l'environnement.

Nos prix ne comprennent pas :

  • Les billets d'avion : environ 2800-3700$ en moyenne, (tarifs constatés en 2023, Karavaniers n'est pas responsable des fluctuations).
  • Les taxes d'aéroport internationales (pays visité)
  • Les pourboires aux guides locaux, cuisiniers et porteurs
  • Le pourboire au guide Karavaniers
  • Les boissons et dépenses personnelles.
  • L'équipement personnel (se référer à la liste d'équipement).
  • Les transferts aéroport - hôtel - aéroport si vous ne voyagez pas aux mêmes dates et heures que le groupe.
  • Frais de dossier de 50$ (+taxes) par personne, par voyage.
  • Le Fonds d'indemnisation de l'Office de la protection du consommateur, 0,35% des prestations terrestres et aériennes. Pour rappel :  il complète la protection que vous offre une assurance voyage, en vous permettant d’être remboursé ou indemnisé si vous ne recevez pas les services touristiques que vous avez payés. Vous en bénéficiez automatiquement lorsque vous achetez la prestation d’une agence de voyages, titulaire d’un permis de l’Office.
  • TPS et la TVQ quand applicables (voyage au Canada seulement).
  • Les assurances.
  • Les vaccins (à vérifier auprès d'une Clinique du Voyageur).
  • Les frais de visas lorsque requis dans le pays visité.
  • Toute dépense extraordinaire non prévue au programme.

Réservation des billets d'avions

Le billet d'avion n'est pas inclus dans le prix. Les propositions de vols se font une fois le départ confirmé.

Karavaniers vous offre le service de réservation, selon votre demande et selon les prix de notre fournisseur aérien au moment de la réservation. Nous n'avons pas le contrôle sur la variation des prix des billets.

Acheter vos billets d'avion via Karavaniers permet de bénéficier de la protection de l’OPC, de soutien en cas d’annulation ou de retard de vols, et d’un suivi des dossiers en cas de réclamation auprès des compagnies.

Si vous souhaitez prendre les vols de votre côté, il sera important de les faire correspondre avec notre itinéraire pour faciliter les transferts aéroport – hôtel - aéroport. Toute arrivée ou départ à des horaires différents de ceux du groupe seraient potentiellement à votre charge. Contactez-nous pour cela.

Karavaniers vous propose une assurance efficace!

Veuillez vérifier que vous êtes bien couvert par vos assurances à propos des aspects ci-dessous :

• Soins médicaux d’urgence et rapatriement incluant le sauvetage en hélicoptère et également pour la Covid-19 ainsi que la mise en quarantaine,
• Annulation et interruption de séjour qui permet aussi d’annuler en cas de COVID-19,
• Bagages,
• Accident de voyage.

Il faut penser à acheter ses assurances annulation et interruption le même jour de votre réservation-paiement du dépôt pour vous assurer d’être couvert.       

Si vous avez besoin d'une couverture, contactez-nous à ce sujet !

Informations pratiques pour un voyage au Népal

Climat :
Le climat reste très variable. Il y aura sans doute de la neige au-dessus de 4500 mètres. Il peut faire chaud (25ºC) dans la journée, surtout en basse altitude et autour de Katmandou. En général (et surtout en trekking), les nuits sont fraîches, voire froides. Le printemps et l’automne sont les meilleurs moments pour visiter le Népal. Le Dolpo fait exception à cette règle, étant à l’abri des assauts de la mousson en été. Notons aussi que les hautes montagnes et donc certainement l’Himalaya participent à la formation des nuages. On n’est donc jamais sûr du temps en montagne.
La température  pendant ce voyage sera de -5ºC à 30ºC pendant la journée et de -15ºC à 15ºC la nuit.
 
Hébergement :
Nous logeons à l’hôtel à Bhaktapur et à Katmandou: agréable et moderne, il permet de préparer le trek et de se reposer après celui-ci.
En trek, le campement est composé d'une tente-repas, d'une tente-cuisine et d'une tente-toilette. La chose est assez «luxueuse».
 
Après réflexion, observations…et quelques tests, nous lançons officiellement, sur tous nos voyages (saufs quelques expéditions où le poids est un critère) le Klamping !
C’est à dire le camping de luxe à la manière Karavaniers ! Qu’est-ce que le Klamping ? Il y a d’abord des raisons très pragmatiques : si les gens sont confortables, qu’ils ont bien dormi, qu’ils sont propres et lavés, mais pas toujours rasés, ils sont de bonne humeur. Or les montagnes sont plus belles, les repas sont plus savoureux, les gens sont plus gentils quand nous sommes de bonne humeur. Nos voyageurs ont donc une plus belle expérience. Et, facteur essentiel, nos hôtes, ceux qui nous accueillent, en profitent aussi.
 
Ne vous méprenez pas, nous n’essayons pas d’élargir notre clientèle. Nous ne voulons pas avoir avec nous des gens qui ne veulent pas se dépayser, se déconfortabiliser…mais nous sommes très bien avec l’idée d’augmenter la zone d’émerveillement de ces gens qui veulent bien…pousser un peu.
 
L'équipement Klamping vous propose:
- De grandes tentes (des tentes 3 personnes où vous êtes 2)
- De grands et très épais matelas (remplis de duvet)
- Un petit oreiller
- Une douche avec eau chaude (tente aménagée avec un dispositif à pression dans lequel on verse de l’eau chaude qui s’écoule par une pomme de type téléphone)
 
Nourriture :
À Katmandou et dans sa vallée, les restaurants sont variés et délicieux. En trek, nous dégustons la cuisine d’un cuistot népalais. Les portions sont gargantuesques. Et c’est presque de la fine cuisine, avec parfois des pizzas, des tartes, des rouleaux du printemps, des frites, etc. Cela est presque excessif (mais nécessaire, vu qu'il est parfois difficile d'avoir faim en altitude et que la variété permet au moins de choisir).
 
Encadrement : guide Karavaniers et équipe locale népalaise.
 
Transports  : en minibus privé pour les transferts. A pied pendant le trek. Transport des bagages se fait par des ânes/mules lors du trek.
 

Nos voyageurs partagent
leur expérience

    • Nancy D.,
    • Voyage effectué en Septembre 2017
    Un des grands avantages d'avoir Delphine comme guide, en plus de ses nombreuses qualités,  est qu'elle parle couramment népali et qu'elle aime rencontrer les gens. Ça nous ouvre de nombreuses portes. On est entré facilement chez les gens pour le thé, goûter leur fromage et ça m'a permis d'aider une dame à récolter l'orge. Delphine et moi avons bien apprécié cette rencontre/récolte qui a entraîné une invitation pour le thé pour tout le groupe le lendemain matin. Ces rencontres spéciales et les sentiers inattendus sont des éléments forts du voyage pour moi. Si jamais il y a des possibilités de partir hors sentier, avec des imprévus, tiens-moi au courant car ça pourrait m'intéresser...
     
    Merci pour tout!

Télécharger le carnet
complet de ce voyage

En téléchargeant nos carnets de voyage, vous pouvez ainsi les lire tranquillement et découvrir tout ce qu’il faut savoir sur votre destination :

  • Votre itinéraire détaillé jour après jour
  • Les prix détaillés
  • Les modalités de réservation
  • Les formalités
  • Toutes les informations pratiques...

Votre contact
spécialiste

Ophélie Jaskiewicz

Ophélie en quelques mots? Fraîcheur, dynamisme, polyvalence et… tenacité!

Arrivée en 2018, Ophélie a creusé sa place dans l'équipe et dans l'âme de Karavaniers en...

Lire la suite

Contactez-nous pour planifier votre voyage ou pour plus d’informations

L’infolettre des karavaniers

Haut