L’avenue des Volcans

Un pays où fument les volcans et où la jungle côtoie les plus hauts sommets, couverts de glaciers. Où marcher nous mène d’une communauté indigène quichua, aux cimes des Andes, puis vers une vallée luxuriante où pousse le café et abondent les colibris. Un pays de contrastes, tant culturels que géographiques. Un pays qui décontenance, d’où on revient inspiré… et peut-être un peu transformé.
img-article © Marie-Josée Talbot
  • Partager :
Équateur: L’avenue des Volcans
  • À partir de
    4600.00$
  • Groupes
    de 10 voyageurs max.
  • Confort
    Confort 01 Dolce Vita
    • Pas de nuit sous tente mais dans de « petits » hôtels
    • Service attentif en tout temps, véhicule privatif et repas en restaurant tous les soirs et parfois le midi.
    • Douche chaude la majorité des soirs.
  • Effort
    Effort 03 Soutenu
    • Les journées sont de 5 à 7h de marche, pouvant atteindre les 8h, en autonomie généralement et ce, pendant plusieurs jours d’affilée (5 à 10).
    • Pas de difficulté technique mais les dénivelés sont conséquents.
    • L’altitude est à prendre en considération.
    • Votre sac contient les affaires de la journée, sauf en de rares occasions.
  • Activités
    • Trek & Randonnée
      Trek & Randonnée

Détails du voyage

  • Région :
    Otavalo Cotacachi Cayapas Quito Cotopaxi Banos
  • Activités du voyage :
    • Trek & Randonnée
  • Durée de ce voyage :
    • 16 jours
    • de Montréal à Montréal
  • Période :
    • Janvier à Décembre
  • Tarifs du voyage :
    À partir de 4600$ Détails des prix

Dates des voyages Au départ de Montréal

  • Ouvert
    Du 09 Août 2024 au 24 Août 2024
  • Ouvert
    Du 08 Novembre 2024 au 23 Novembre 2024

CONFÉRENCE

Revoir notre conférence sur l'Équateur

ICI
 

Bloc vidéo

  • L’avenue des Volcans

L'immersion - Montagne & Volcan

Les points forts de ce voyage de randonnée en Équateur

  • 12 jours de randonnée dont deux courts treks de 3 et 2 jours
  • Approche du lac Quilotoa, des volcans Cotopaxi et Chimborazo
  • L'extraordinaire diversité équatorienne : volcans actifs couverts de glaciers, forêts luxuriantes, páramo des hautes vallées andines
  • Découverte et rencontres dans les communautés indigènes de San Clemente et Piñan l’une est perchée sur le flanc du volcan Imbabura, et nous promet des contacts privilégiés avec les quichuas. L’autre est isolée dans la réserve Cotacachi Cayapas, au cœur du paramo, et promet un dépaysement total!  
  • Hébergement en auberge, en gîte confortable chez l'habitant et en refuge; aucune nuit sous tente
  • Notre guide! Équatorien, animé d’un rare enthousiasme (c’est un euphémisme), il manie la langue de Molières avec un accent unique, et représente à lui seul, un voyage en soi. 

Laissez-vous transporter par l'Équateur

Un pays où fument les volcans et où la jungle côtoie les plus hauts sommets, couverts de glaciers. Où marcher nous mène d’une communauté indigène quichua, aux cimes des Andes, puis vers une vallée luxuriante où pousse le café et abondent les colibris. Un pays de contrastes, tant culturels que géographiques.  Un pays qui décontenance, d’où on revient inspiré… et peut-être un peu transformé.
 
Nous amorçons cette surprenante découverte dans la région d’Otavalo : pour découvrir d’abord son marché coloré, puis ses lagunes et ses volcans. Nous nous attarderons un peu dans les plantations de café dans la luxuriante vallée d'Intag avant d'amorcer un trek de 3 jours sur les étendues sauvages du páramo, au cœur de la réserve Cotacachi-Cayapas, parsemée de volcans éteints.  Là, nous partagerons une journée avec la communauté isolée de Pinan, avant de rejoindre la communauté quichua de San Clemente, à l’ombre du volcan Imbabura, dont nous ferons l’ascension.
 
Après avoir repassé la ligne équatoriale direction sud, nous irons marcher 3 jours dans la région du lac Quilotoa : outre ce lac émeraude, il y a ici un air (surprenant!) de déjà vu rappelant l'altiplano péruvien ou bolivien. Avant de filer vers la face sud du volcan Cotopaxi, nous irons à pied se mesurer aux aiguilles de Whymper, sur le flanc du Chimborazo, le plus haut sommet du pays. Enfin, nous terminerons par un arrêt chez des amis qui nous font visiter leur ferme, et puis peut-être irons-nous faire un petit tour vers des eaux thermales avant de penser reprendre le chemin de retour vers le Québec. 
L'esprit - Montagne & Volcan

L'esprit

Un voyage d’aventure culturel ou un voyage culturel d’aventure? Voilà en tout cas un voyage intense, inclassable et inoubliable!

Mené de main de maître par un guide exceptionnel, le voyage prend toutes les tournures : rencontres intimistes, paysages à couper le souffle, et journées d’une grande intensité. Réduire ce voyage de randonnée à un simple voyage de… randonnée, s’avère donc une grande erreur!

Nous avons la même équipe en Équateur depuis presque vingt ans et n’hésitons pas à dire qu’ils sont uniques, exceptionnels et qu’à eux seuls, ils font le voyage. Qu’il s’agisse d’Ivan, notre guide, de Manuel, son acolyte et aussi votre hôte à San Clemente. Vous croiserez également les routes d’Edmundo qui défend les producteurs de café d’Intag, d’Eduardo qui a bâti de ses mains le refuge du Cotopaxi. Autant de personnages, autant de moments forts. Autant de rencontres marquantes et indélébiles.

Ensuite, bien sûr, la géographie spectaculaire et diversifiée de l’Équateur fera le reste : volcans actifs ou volcans enneigés, vastes étendues humides du páramo, jungle amazonienne. Nous marcherons plusieurs jours d’affilés, pour véritablement se plonger dans la région visitée, et atteindre des lieux autrement hors de portée. Entre les randonnées, les découvertes seront nombreuses… et chaque jour surprenante.

Niveau du voyage : Soutenue

Nous sommes dans les Andes: à plus de 3000 mètres, l'altitude est forcément un facteur. Mais le circuit est construit de manière à respecter les règles d'acclimatation qui en feront... un plaisir. L'effort est bien réparti d'une journée à l'autre, mais il faudra tout de même marcher entre 4h et 8h les jours de randonnée, pour 12 jours au total. La journée la plus intense sera sans doute celle de l'Imbabura: jusqu'à 9h et +1100m de dénivelé. Chaque jour, vous ne porterez que votre sac à dos avec vos affaires de la journée. Les bagages sont transportés par véhicule ou mules/chevaux d'un hébergement à l'autre. 

Encore un mot sur le climat équatorien: les averses sont fréquentes en Équateur, surtout en fin de journée. Le páramo et le versant occidental (réserve Cotacachi Cayapas) sont particulièrement humides, mais nous dormons toujours au sec, en auberge ou refuge, ce qui facilite beaucoup les choses en cas de pluie.  En altitude, les soirées sont fraiches (8-10°C), et le jour, avec du soleil, le mercure peut atteindre 25°C.

L’aventure limitée à 10 personnes

Notre choix s'est toujours porté vers la qualité plutôt que la quantité..

Nos petits groupes intimistes nous permettent des itinéraires plus ambitieux, plus respectueux de l'environnement et des populations locales. L'ambiance, l'esprit, le souci du détail, confortent nos différences que nous aimons cultiver dans le but unique de vous faire vivre la plus belle des aventures.

Seuls quelques rares itinéraires audacieux en logistique pourraient voir leur entité portée à plus de 10 personnes.

Intention d’itinéraire en Équateur

Cet itinéraire vous donne les grandes lignes d’un voyage (villes et sites). Cependant, il est essentiel de comprendre qu’un itinéraire n’est jamais quelque chose de fixe. Il y a toujours des petits imprévus (qui deviennent souvent la meilleure partie du voyage). Il y a aussi la possibilité d’un festival vraiment local qu’on ne connaissait pas, d’un mariage pour lequel on devient soudainement les invités d’honneur ou d’une région toute nouvellement ouverte et dont il serait dommage de ne pas profiter. Sans oublier les causes plus naturelles, les cols fermés par la neige, une pluie diluvienne ou même un éboulement de terrain sur notre route. Et alors, l’itinéraire devient très vite secondaire.
 
Jour 1 : Vol Montréal – Quito et transfert vers Otavalo
Vol vers Quito. À l’arrivée, rencontre avec votre guide et transfert à l’auberge d’Otavalo.
 
Jour 2 : Visite du marché hebdomadaire d’Otavalo – randonnée à la caldera volcanique de Cuicocha
C’est samedi matin, et le marché bat son plein, d’autant que c’est un des plus importants du pays! Visite matinale à pied afin de profiter de l’effervescence des premières heures du jour. En après-midi, randonnée au lac de Cuicocha, une spectaculaire caldera volcanique qui abrite une flore riche, notamment des orchidées (4h de marche, entre 3100 et 3400m d’altitude). Retour en fin de journée à Otavalo, nuit en auberge.
 
Jour 3 : Vallée d’Intag – Visite de producteurs de café
Une journée à forte saveur sociale, alors que nous visitons l’association regroupant les producteurs de café organique de la vallée d’Intag. En fin de matinée, nous rejoignons le centre d’opération de la coopérative, où est trié, torréfié et ensaché le café. Après-midi consacrée à la détente en profitant des eaux thermales de Nangulvi. Nuit en auberge.
 
Jours 4 à 6 : Trek de 3 jours dans la réserve écologique Cotacachi-Cayapas – Communauté de Piñan
Nous amorçons le trek dans la réserve Cotacachi-Cayapas, au cœur de vastes étendues de Paramo, un écosystème (prairies d’altitude) unique à l’Équateur. Après 6h de marche environ, arrivée à la communauté isolée de Piñan (3110m) et installation pour deux nuits au refuge. Le lendemain, la randonnée nous mène au lac Donoso, passant par de petites forêts aux allures mystérieuses, et bien sûr, par le paramo. Retour au refuge en fin d’après-midi. Au fil des ans, notre travail étroit avec Pinan a notamment contribué grandement à la construction du refuge : rencontres et échanges avec les membres de la communauté sont à prévoir! Le dernier jour de trek, nous laissons dernière nous le village isolé, et à pied, redescendons vers les vallées plus luxuriantes : au fur et à mesure que nous perdons de l’altitude, les prairies d’altitude laissent place à une forêt nuageuse de plus en plus dense. Le véhicule nous attend pour nous amener vers la communauté indigène de San Clemente (2890m) où nous posons nos affaires pour trois nuits. Nuit et repas chez l’habitant (chambres doubles). Fin du trek
 
Jours 7 et 8 : Communauté indigène de San Clemente - Ascension du volcan Imbabura (4609m)
Après une première nuit dans la communauté quichua caranqui, nous consacrons la journée à en apprendre plus sur leurs traditions, agricoles notamment, en compagnie de Manuel, un collaborateur de longue date et initiateur, avec sa famille, du projet de «tourisme solidaire» à San Clemente.  Petite balade optionnelle (1h30) dans les champs aux cultures étonnamment variées vu l’altitude, et découverte, par un joli sentier, des nombreux usages (ménager, médicinal) faits par la communauté de plusieurs plantes sauvages. Repas et nuit sur place.

Le lendemain, nous partons tôt le matin pour faire l’ascension du volcan Imbabura, dont le cratère rocheux culmine à 4609m d’altitude. De là-haut, la tête dans les nuages, une vue superbe sur le volcan Cayambe s’offre à nous. Couvert d’un spectaculaire glacier, le Cayambe est le 3e sommet en importance du pays à 5785m d’altitude. Retour à San Clemente en fin de journée. *Ceux qui préfèrent se reposer pourront profiter de la journée à San Clemente et partager plusieurs activités avec la famille qui les accueille. Nuit à San Clemente chez l’habitant. 8h de marche, entre 3500m et 4600m d’altitude.
 
Jours 9 à 11 : Trek de 2 jours et randonnée au Lac Quilotoa
Nous quittons la communauté et prenons la route vers... l’hémisphère sud! Passé la ligne équatoriale et contournée la capitale, Quito, nous organisons nos affaires pour un petit trek de 2 jours dans la province du Cotopaxi. Alors que pointe à l’horizon les sommets impressionnants des Illinizas, et du Cotopaxi, nous débutons la marche au col de Guingopana pour atteindre notre auberge en fin d’après-midi (4h de marche). L’ambiance est ici distincte de ce que nous avons vu jusqu’à maintenant, alors que certains paysages rappellent plutôt l’altiplano péruvien ou bolivien. Le jour suivant, la randonnée nous mène jusqu’au village de Chuchilan (3200m) par des pâturages, et avec de petites communautés parsemées dans les vallées. Nuit à Chugchilan en auberge. Le dernier jour, nous rejoignons le lac Quilotoa, couleur émeraude, lové dans une spectaculaire caldera volcanique (4h de marche). Après avoir profité de l’endroit, nous reprenons le véhicule (3h30), direction le pied du volcan Chimborazo, mythique et plus haut sommet du pays. Nuit en auberge.    
 
Jour 12 : Volcan Chimborazo (6263m) – randonnée d’approche aux aiguilles de Whymper
La petite route serpente jusqu’au refuge Carrel où nous débutons la randonnée d’approche des aiguilles de Whymper (5300m). Le géant Chimborazo déploie son glacier devant nous, le coup d’oeil est saisissant. Retour vers le refuge Carrel avant de redescendre vers l’auberge. Nuit et repas en auberge.
 
Jours 13 et 14 : Volcan Cotopaxi (face sud) – randonnée d’approche du glacier ou du Morurco
Un peu moins de 3h de route nous permettent de rejoindre le refuge privé situé sur la face sud du volcan Cotopaxi. Note hôte, Eduardo, nous accueille avec son énergie habituelle. Après un lunch sur place, randonnée sur le flanc du volcan : nous pourrons soit approcher les coulées volcaniques de part et d’autres du refuge, tenter d’observer, qui sait, un condor des Andes, ou encore se poser pour admirer le cône parfait qui nous surplombe, coiffé de son glacier. Le lendemain, nous remontons sur le versant de la montagne, dans un paysage aux allures de plus en plus lunaire (3-4h de marche chaque jour, entre 3900-5000m d’altitude). Retour au refuge pour le lunch, et route vers Pifo, un peu à l’écart de Quito sur le contrefort des Andes orientale, et notre auberge de ce soir. Nuit en auberge.
   
Jour 15 : Visite de la ferme de Palugo – rando aux eaux thermales de Papallacta
Un voyage Karavaniers en Équateur ne peut se terminer sans une visite de la famille Dammer et la ferme écologique, inspirante, démarrée par le patriarche, et développée joyeusement par les trois fils et leurs familles respectives, en collaboration avec les communautés indigènes voisines. En après-midi, on compte bien profiter des eaux thermales de Papallacta, un lieu où les amateurs d’ornithogie puis retour à l’auberge.

Jour 16 : Vol de retour Quito – Montréal
Arrivée à Montréal le même jour.

Nos prix comprennent :

  • Tous les repas (cuisiné par notre équipe en refuge ou chez l'habitant, au restaurant dans les villes)
  • Transport en minibus privé
  • L'encadrement par un guide Karavaniers pour tout le voyage
  • Les transports terrestres prévus au programme.
  • L'hébergement tel que prévu dans le programme. 
  • Les visites prévues au programme (sauf indication contraire).
  • Le matériel commun lorsque nécessaire.
  • La compensation d'émission de gaz à effet de serre.
  • Votre participation ‘’1% pour la planète’’. En voyageant avec Karavaniers, vous venez d’encourager de nombreux projets environnementaux en supportant cet organisme. 1% pour la planète est un mouvement mondial composé de plus de 1 300 entreprises membres qui ont choisi, comme Karavaniers, de donner 1 % de leur chiffre d'affaires à des associations de préservation de l'environnement.

Nos prix ne comprennent pas :

  • Les billets d'avion aller et retour
  • L'hébergement en refuge sur le trek et au Cotopax
  • Les pourboires aux guides et aux équipes locales
  • Les pourboires au guide Karavaniers
  • Les boissons et dépenses personnelles.
  • L'équipement personnel (se référer à la liste d'équipement).
  • Les transferts aéroport - hôtel - aéroport si vous ne voyagez pas aux mêmes dates et heures que le groupe.
  • Frais de dossier de 50$ (+taxes) par personne, par voyage.
  • Le Fonds d'indemnisation de l'Office de la protection du consommateur, 0,35% des prestations terrestres et aériennes. Pour rappel :  il complète la protection que vous offre une assurance voyage, en vous permettant d’être remboursé ou indemnisé si vous ne recevez pas les services touristiques que vous avez payés. Vous en bénéficiez automatiquement lorsque vous achetez la prestation d’une agence de voyages, titulaire d’un permis de l’Office.
  • TPS et la TVQ quand applicables (voyage au Canada seulement).
  • Les assurances.
  • Les vaccins (à vérifier auprès d'une Clinique du Voyageur).
  • Les frais de visas lorsque requis dans le pays visité.
  • Toute dépense extraordinaire non prévue au programme.

Réservation des billets d’avion

Le billet d'avion n'est pas inclus dans le prix. Les propositions de vols se font une fois le départ confirmé. 
Karavaniers vous offre le service de réservation, selon votre demande et selon les prix de notre fournisseur aérien au moment de la réservation. Nous n'avons pas le contrôle sur la variation des prix des billets. 

Si vous désirez prendre les vols de votre côté, il faudra les faire coordonner avec notre itinéraire. Les transferts aéroport seraient alors potentiellement à vos frais. Contactez-nous pour cela.

Informations pratiques pour un voyage en Équateur

Climat : Soyons clairs, celui qui vous promet uniquement du beau temps en Équateur… vous ment! Le climat varie beaucoup selon les régions et en fonction de l’altitude. En général, les averses sont fréquentes en fin de journée en montagne, alors que les matins sont ensoleillés. Dans la réserve Cotacachi Cayapas, la brume et les précipitations peuvent rendre les sentiers boueux et glissants. Par contre, si le soleil brille, il frappe fort et une bonne protection est essentielle! Plus on gagne de l’altitude, plus il fait froid. Selon les journées, il fera entre 10 et 25°C le jour, entre 5 et 10°C la nuit.
 
Hébergement : nous dormons dans des auberges chaleureuses et accueillantes, et trois nuits en refuge, qui s'ils sont plus rustiques, sont tout de même confortables. Les douches possèdent généralement l'eau chaude. Chez l’habitant à San Clemente, l’hébergement est très charmant et plus que confortable : là encore vous dormirez en chambre double, avec douches chaudes disponibles.
 
Nourriture : Dans les villes, nous mangerons au restaurant. À San Clemente, les repas chez l’habitant sont d’une grande qualité, pour qui aime les produits frais, avec un penchant pour les légumes et fruits de saison! Dans tous les cas, les produits locaux sont mis en valeur… et ils sont abondants! Quinoa, maïs et pommes de terre, fruits exotiques frais ou en jus, tomates, piments et coriandre, avocat, poulet, truite et crevettes… en plus de l’excellent café local! De quoi satisfaire tous les goûts et émerveiller vos papilles… car franchement, on mange incroyablement bien en Équateur!

Le guide et l’équipe locale : Le guide qui vous accompagne de la descente de l’avion jusqu’à la fin de votre voyage sera sûrement notre ami Ivan. Équatorien francophone, il est partie intégrante de l’équipe Karavaniers depuis plus d’une dizaine d’années déjà. Maniant avec aisance la langue de Molière, il peut comme nul autre vous communiquer sa passion pour son pays, il vous fera faire des rencontres inoubliables, en plus de vous faire rire!  Son meilleur ami sera au volant du véhicule, Manuel, votre hôte à San Clemente, est aussi un ami de longue date, tout comme Edmundo à Intag, Eduardo au Cotopaxi ou encore les Dammer à Palugo. En bref, vous vous sentirez en famille… et à tous coups, entre bonnes mains!
En famille ou entre amis, nous vous offrons la possibilité de privatiser votre voyage. Nous mettons à votre disposition toute notre expérience pour élaborer, avec vous, votre futur voyage. Contactez-nous pour tout renseignement.

Ce voyage sur mesure

En famille ou entre amis, nous vous offrons la possibilité de privatiser votre voyage. Nous mettons à votre disposition toute notre expérience pour élaborer, avec vous, votre futur voyage. Contactez-nous pour tout renseignement.

Nos voyageurs partagent
leur expérience

    • Reneau R.,
    • Voyage effectué en Mai 2023
    Un groupe équilibré et un guide passionné, passionnant qui adore son pays et tout ce qui le compose (faune, flore, formations rocheuses, les populations, les produits locaux...). Que souhaiter de plus pour un voyage de randonnée inoubliable...
    • Brigitte B.,
    • Voyage effectué en Juillet 2019
    Je reviens d'un voyage absolument merveilleux : L'Équateur, avenue des volcans effectué en juillet 2019.
    Voyage excessivement bien rôdé et réglé au quart de tour, alternant des circuits de trek d'intensité modéré et des activités culturelles et même éducatives informelles des plus enrichissantes et permettant de nous reposer physiquement.
    Il est vrai de dire que notre guide, Yvan, valait le voyage en soi. Guide d'expérience, excellent grimpeur, érudit et passionné de son pays, Yvan partage ses connaissances et la passion de son pays sans retenue, à notre plus grand plaisir. À l'écoute, prudent et, fait très important en groupe, Yvan a toujours une solution en poche.
    Féru d'écologie, de la faune et de la flore, grand pédagogue, cet homme est un bonheur! 
    Un des guides les plus intéressants rencontrés dans ma vie.
    Aidé par son acolyte, Pablo, chauffeur et ancien pilote de course, certains trajets en auto nous obligeaient à fermer les yeux...
    Par ailleurs, l'hébergement a été confortable avec eau chaude merci.... La nourriture saine, diversifiée et ...abondante!
    Le pays lui-même est magnifique avec une végétation luxuriante et des volcans magnifiques.
    Je recommande ce voyage; j'en suis revenue éblouie.
    Mes coups de coeur:
    Les treks Imbabura ,Cotopaxie et Chimborazo
    La communauté de Pinãn
    La Vallée de l'Intag ( récolte de grains de café et production du café)

Dates et prix

Dates des voyages

  • Du 09 Août 2024 au 24 Août 2024 (16 jours) - 4 600.00$ / Personne
  • Du 08 Novembre 2024 au 23 Novembre 2024 (16 jours) - 4 605.00$ / Personne

Télécharger le carnet
complet de ce voyage

En téléchargeant nos carnets de voyage, vous pouvez ainsi les lire tranquillement et découvrir tout ce qu’il faut savoir sur votre destination :

  • Votre itinéraire détaillé jour après jour
  • Les prix détaillés
  • Les modalités de réservation
  • Les formalités
  • Toutes les informations pratiques...

Votre contact
spécialiste

Astrid Sanoner

Ne vous fiez pas à son visage angélique... Aussitôt qu'Astrid ouvre la bouche, ce sont son énergie et sa détermination qui marquent. À croire qu'elle serait capable de bouger...

Lire la suite

Contactez-nous pour planifier votre voyage ou pour plus d’informations

L’infolettre des karavaniers

Haut