Étoile filante 2014: Terre de Mustang et de Phu

Le plus beau des voyages est un poème. Et le plus beau poème est peut-être un voyage.

En 1999, avec mon grand ami, Pascal Guillaume (à qui je dois une grande partie de mes connaissances de l’Himalaya) j’arrivais du Tour du Manaslu, ce qui était franchement audacieux à l’époque. Il nous fallait un autre voyage fou, un délire (ce que nous appelons les Étoiles Filantes). Le Mustang, royaume interdit, était ouvert depuis 3 ans…C’est donc dire que moins de 100 personnes avaient vu ce monde étrange. Michel Peissel et Giuseppe Tucchi nous en avaient parlé dans de bien beaux livres mais il nous fallait le voir. Sur une Guinness  (accompagné d’un brownie!) au New Orleans, pub légendaire de Katmandou, nous avons décidé, avec toute l’insolence et l’insouciance de nos 30 ans d’y aller, mais en hiver. Un voyage ne devrait-il pas se décider comme cela? Avec la légèreté d’un papillon pour vaincre tous les obstacles? Mais cela posait un problème : non pas que les permis soient difficiles ou coûteux, ils n’existaient tout simplement pas… en hiver.
img-article © Nancy Perron
  • Partager :
Népal: Étoile filante 2014: Terre de Mustang et de Phu
  • À partir de
    7500.00$
  • Groupes
    de 10 voyageurs max.
  • Confort
    Confort 03 Rustique
    • Des nuits sous tente sauf celles hors trek où nous privilégions de charmantes auberges.
    • Repas d’expéditions avec cuisinier ou plat lyophilisé.
    • Participation souvent requise pour le montage/démontage et préparation des repas selon la composition de l’équipe.
    • Douches rares en trek.
  • Effort
    Effort 04 Engagé
    • Effort intense et prolongé sur de longues randonnées en autonomie. 7 à 8h de marche par jour, ou plus à l’occasion.
    • Pas de difficulté technique prévue, bien que possible. Les dénivelés peuvent être importants.
    • L’altitude est un facteur déterminant.
    • Possibilité de porter son sac durant quelques jours.
  • Activités
    • Trek & Randonnée
      Trek & Randonnée

Détails du voyage

  • Activités du voyage :
    • Trek & Randonnée
  • Durée de ce voyage :
    • 35 jours
    • de Montréal à Montréal
  • Période :
    • Septembre à Octobre
  • Tarifs du voyage :
    À partir de 7500$ Détails des prix

Dates des voyages Au départ de Montréal

Dates en cours de préparation
Contacter le spécialiste pour plus d'informations.

Bloc vidéo

  • Étoile filante 2014: Terre de Mustang et de Phu

Le voyage en images

Laissez-vous transporter par cet étoile filante au Népal

Le plus beau des voyages est un poème. Et le plus beau poème est peut-être un voyage.

En 1999, avec mon grand ami, Pascal Guillaume (à qui je dois une grande partie de mes connaissances de l’Himalaya) j’arrivais du Tour du Manaslu, ce qui était franchement audacieux à l’époque. Il nous fallait un autre voyage fou, un délire (ce que nous appelons les Étoiles Filantes). Le Mustang, royaume interdit, était ouvert depuis 3 ans…C’est donc dire que moins de 100 personnes avaient vu ce monde étrange. Michel Peissel et Giuseppe Tucchi nous en avaient parlé dans de bien beaux livres mais il nous fallait le voir. Sur une Guinness  (accompagné d’un brownie!) au New Orleans, pub légendaire de Katmandou, nous avons décidé, avec toute l’insolence et l’insouciance de nos 30 ans d’y aller, mais en hiver. Un voyage ne devrait-il pas se décider comme cela? Avec la légèreté d’un papillon pour vaincre tous les obstacles? Mais cela posait un problème : non pas que les permis soient difficiles ou coûteux, ils n’existaient tout simplement pas… en hiver. Sommes-nous les premiers à y avoir mis les pieds? Probablement mais cela importe peu. Sur la marche de retour, une vallée partait vers l’est et nous avions quelques jours d’avance sur notre itinéraire. Allons voir! Au bout, un petit monastère si haut perché qu’il n’est pas inutile de croire en la réincarnation pour s’y rendre : Luri. Révélation qui se confirmera par la suite (des études), nous étions en présence d’un chef d’œuvre. Nous savions aussi qu’encore plus à l’est il y avait une crête et un lieu sacré…Damodar. En fait non, ce sont nos amis sherpas qui nous l’ont dit. Mais nous n’avions pas le droit d’y aller c’était réservé aux boudhistes et aux Hindous. Nous, bêtes scientifiques,  n’étions motivés que par la curiosité…puissant moteur de découverte. De toute façon, il y a avait aussi un col, très haut, dans la neige. Lui aussi interdit en 2000.

Et puis, il faut se remettre en contexte, à l’époque, tous les treks en région contrôlée devaient se faire avec un officier de liaison dont le travail n’était rien d’autre que celui d’un policier. Et en général, un policier  qu’on envoi en punition…imaginez, marcher et camper en hiver dans les montagnes! Il fallait donc avoir sa permission. Pascal et moi décrétons, soi-disant pour le bien être du groupe, une journée de congé. Le plus heureux, vous devinez c’était Kumar (je crois que c’était son nom). Le lendemain donc, après le déjeuner…et après quelques tractations stratégiques (et la promesse d’une bière au retour), l’heureux Kumar au repos nous déclare : Today I dont work so I dont know where you going… Nous avons monté, glissé sur une rivière (c’était l’hiver) pour voir loin. Nous avons vu des habitations troglodytes. Damodar était trop loin. Le col encore plus. Mais à ce moment nous nous sommes promis d’y revenir. Et d’aller très loin.  Le sort en a décidé autrement puisque Pascal est décédé il y a 2 ans. Mais l’an dernier, je suis retourné à Luri et à ce moment, avec Tendee Sherpa, notre fidèle allié, je lui ai dit que nous reviendrions.
 
Et ce col donc pour le reste du voyage sera nouveau pour moi!
 
Depuis ce premier voyage au Mustang, presque 15 ans maintenant, le monde du trek, en général, s’est beaucoup développé et quelques groupes ont franchi ce col depuis 2008 ou 2009. Mais on parle de quoi? Une trentaine par année depuis 3-4 ans?  100 personnes ont vu Damodar? Ce n’est pas si important sinon de dire que nous aurons une expérience aussi forte que les montagnes. Et, sans fausse modestie, nous irons plus intimement au Mustang, nous prendrons des journées de congé pour nous permettre de bien contempler le très grand Himalaya. Et, pour ceux qui pourront, la sortie par Tilicho sera spectaculaire.  Tendee et Passang y seront. Oui ce sera un très grand voyage.
 
© trek dans la région du Mustang au Népal
Les points fort de ce voyage au Népal - Exploration & Étoiles filantes

Les points fort de ce voyage au Népal


Sincèrement…il y en a trop!
 
Le meilleur de la culture au Mustang
  • Des villages parmi les plus beaux du Népal : Tsarang, Lo, Naar et Phu
  • Des monastères historiques : Luri, Lo
  • Les habitations troglodytes de yara
Le meilleur des paysages
  • Une sensation d’alpinisme …accessible
  • Un sommet à 6300m
  • La grande barrière de l’Annapurna
  • La sortie épique par Tilicho
  • Les canyons du Mustang
  • Les falaises rouges de Dakhmar
Et l’idée de faire un trek de près de 30 jours, c’est géant!

Intention d'itinéraire de votre voyage au Népal

L’itinéraire en 3 moments

Jours 1 et 2
Départ de Montréal. Vols vers Katmandou.

Jours 3 et 4
Nous arrivons au Népal mais comme à notre habitude nous allons à Bhaktapur directement. Le dépaysement est plus grand. Le lendemain matin, après une promenade matinale dans le marché et une visite commentée des jolies rues et ruelles, nous partons pour Pokhara en avion. Nuit à Pokhara

Jour 5
Selon les conditions nous volerons sur Jomosom ou nous prendrons un jeep, sur une route spectaculaire et incertaine. Vingt minutes de vol ou 8 heures de route! C’est l’Himalaya. Et nous serons ce soir aux portes du Mustang, dans un intéressant village fortifié : Kagbeni.

Jour 6 à 13
Mustang
On parle ici d’un musée qui respire. D’une histoire qui ne s’est pas figée sur des murs.
Nous irons de Kagbeni à Lo (la capitale) en passant par Tsarang (l’ancienne capitale) et en terminant par le sanctuaire de Luri.
Des premiers jours, il faudra retenir les falaises ocres de la région de Dakhmar, les multiples canyons  qui rivalisent de profondeurs avec les américains. Et des villages.
À Tsarang, nous pourrons peut-être apercevoir encore ce manuscrit , trésor impossible, qui repose sur une vieille chaise au dernier étage d’un palais en ruine. Et puis ce sera l’arrivée à Lo Monthang, capitale construite durant notre moyen âge et qui n’en est pas encore tout à fait sortie. Une journée de repos ici, trop à voir.
 
Enfin nous quitterons le royaume de Lo par la vallée qui mène à Luri mais pas avant d’avoir dormi à Yara, face à des paris qui abritent de spectaculaires habitations troglodytes. Et Luri? Tout simplement le plus singulier des monastères du Mustang. Perché dans la falaise.
 
POUR EN SAVOIR PLUS SUR CETTE RÉGION, CONSULTEZ NOTRE VOYAGE AU MUSTANG>> 

Jours 14 à 20
Damodar et Saribung
Pour satisfaire des dieux, il faut souvent de la distance et de la hauteur. Les lacs sacrés de Damodar sont loin et le col de Saribung est haut. En plus, le sommet est là, tout près, enfin…300 m plus haut. Cette partie du voyage sera la plus exigeante, il fera froid et nous serons souvent dans la neige. Mais ce sera aussi, pour les paysages, la plus spectaculaire. Au col, nous pourrons voir le massif et les sommets des Annapurnas, tout près. À l’ouest le géant Daulaghiri. Le Nilgiri aussi, spectaculaire sommet de plus de 7000m. Et des centaines d’autres.
 
Les dieux seront heureux et les voyageurs reconnaissants.

Jours 20 à 25
 
Phu et Naar
Nous quittons un peu le monde des dieux pour retrouver celui des hommes et de leurs villages. Et pas les moindres. D’abord en descendant du camp de base du Brikhuti, nous arriverons pour une journée de repos au village de Phu qui, à 4000m, fait quand même partie des plus hauts villages habités au monde. Et il est beau. Après un autre village tout aussi montagnard : Naar. Puis il nous faudra monter un col, le Kang La à 5300m pour rejoindre le circuit trop fréquenté de l’Annapurna. Mais à cette étape du trek, ce sera presque comme pour se féliciter d’avoir choisi un itinéraire aussi audacieux.
 
 
Ici vous avez le choix :
 
Jours 25 à 28 
 
Sortie par l’Annapurna
Le sentier est encore spectaculaire mais les villages, avouons-le, n’ont plus le charme d’avant. Mais il ne faut pas bouder son plaisir : l’altitude décroit, la chaleur revient presque, certains lodges sont confortables. La bière est bienvenue.
 
Vous serez de retour dans la capitale en mi-journée
 
Jours 29 et 30
Visite Kathmandou et vol vers Montréal
À noter que la visite de Kathmandou sera succincte. Elle sera plus complète dans la version 35 jours. Il est possible de prolonger d’une journée.

Notez ici que si le groupe se scinde en deux, la sortie par l’Annapurna sera guidé par un guide local et le guide Karavaniers accompagnera les gens à Tilicho.
Jours 25 à 31
Sortie par Tilicho
Le voyage est déjà très audacieux. Un grand trek. Mais nous vous offrons Tilicho, pour ceux qui en voudraient plus. Deux cols et un lac à près de 5000m…on dit aussi, sûrement pour plaire à une déesse cette fois, qu’il est le plus haut du monde. Une sortie exigeante mais aussi grandiose que la grande barrière de l’Annapurna qui se dressera à quelques encablures.  Retour sur Jomosom

Jour 32
vol Jomosom-Pokhara-Katmandou
 
Jours 33 et 34
Visites de Katmandou : Durbar Square, Swayambunath…

Départ en fin d’après-midi du 34e jour

Jour 35
Arrivée à Montréal

Itinéraire détaillé de votre voyage

Niveau de votre voyage au Népal

Carte

 
Le Mustang nous permettra une acclimatation facile, une expérience culturelle intense et pour nous yeux…il  nous déroulera ces  paysages austères coincés entre l’Himalaya et le plateau tibétain.  Ensuite il faudra chausser les bottes de montagne pour franchir ce col de Saribung à plus de 6000m. Ceux qui veulent, si le temps le permet, pourront aller au sommet quelques 300 m plus haut. Mais attention, ce sera un voyage pour de solides marcheurs avides de culture et de nature, pas pour des grimpeurs qui veulent faire des sommets. La montagne sera un bonus, pas un but. Ensuite, repos dans le joli village de Phu, perché à flanc de montagne. Ensuite Naar. Nous ne pourrons éviter l’autoroute de l’Annapurna un jour ou deux, juste comme un clin d’oeil pour nous faire réaliser l’unicité de notre traversée avant de descendre au sud, vers le massif de l’Annapurna, là ou le premier conquérant d’un 8000 m, Maurice Herzog, s’est rendu compte qu’il ne montait pas, comme il le pensait,  vers le Daulaghiri. Les cartes sont  meilleures aujourd hui…mais pas tant que ça heureusement. Cap vers le sud donc mais pas vers la facilité parce que deux  cols se dressent encore au–dessus de 5000m  avant de rejoindre ce lac de Tilicho.
 
Notez qu’il sera possible de terminer le voyage plus tôt en sortant directement sur l’Annapurna. Pour ceux qui pousseront jusqu’ à Tilicho, essentiellement ce sera une question d’endurance. Les plus grandes difficultés physiques seront derrière mais cette finale nous fera franchir encore 2 fois la barrière des 5000m.
 
En résumé, ce trek n’est pas un voyage d’alpinisme mais la marche sur glacier impose certaines règles de sécurité.  Il faudra donc crampons, piolet de marche et bottes doubles. Des cordes que nous fournirons.

Voyage guidé par Richard Rémy

On l’écoutait nous dire: “Autrefois, le grand Fanfaron d’Égypte, …” et on riait. L’humour au ras des baskets, les jeux de mots, un sens de la répartie magnifique, tous les traits du plus grand fanfaron quoi, c’est lui! Mais voilà, cette légèreté qu’il se donne en voyage, il l’a bien méritée. Sa capacité de travail est légendaire. Et s’il cache vainement ses connaissances sous une blague du second degré, c’est qu’il est aussi modeste. Car Karavaniers c’est avant tout Richard. Il a la politesse de dire que les guides font une compagnie. Ce n’est pas faux. Mais Karavaniers, c’est d’abord le rêve d’une seule personne. Presque une obsession. Il est parti de rien, avec à peine un désir entre les mains, et voilà qu’il marche sur tous les pays du monde, quelques années plus tard, aussi légèrement qu’à l’intérieur d’un songe. Il a raison de rire lorsqu’il voyage. Ce monde dans lequel nous vivons tous ici, celui dans lequel on vous invite aussi, c’est avant tout le sien.

Consultez notre Ecourrier spécial Himalaya

En 2014, nous y ferons notre 100ieme voyage!
Pour l'occasion, nous vous offrons un Ecourrier spécialement dédié : 100 voyages en Himalaya

Tarif de ce voyage 30 jours vs 35 jours

Le prix du 35 jours est le même que le 30 jours. Cela s’explique par le fait que la séparation éventuelle du groupe implique une logistique qui annule les économies du 30 jours.


Télécharger le carnet
complet de ce voyage

En téléchargeant nos carnets de voyage, vous pouvez ainsi les lire tranquillement et découvrir tout ce qu’il faut savoir sur votre destination :

  • Votre itinéraire détaillé jour après jour
  • Les prix détaillés
  • Les modalités de réservation
  • Les formalités
  • Toutes les informations pratiques...

Votre contact
spécialiste

Contactez-nous pour planifier votre voyage ou pour plus d’informations

L’infolettre des karavaniers

Haut