Atacama : Licancabur et Ojos del Salado

La lune comme on l’imagine, ou serait-ce Mars? Une aridité absolue, des cratères fumants, des salars aveuglants… Le désert d’Atacama, c’est aussi des oasis cachées, des flamants roses, des lacs aux couleurs extraordinaires, des geysers, des sources chaudes et des traces humaines datant de la nuit des temps. De cet univers lunaire s’élèvent des cimes enneigées sublimes, des cônes volcaniques irrésistibles, dont le plus haut d’entre tous, l’Ojos del Salado.  Et on oubliait… En acclimatation, nous ferons une incursion en Bolivie pour faire l’ascension du Licancabur… 
img-article © Marie-Josée Talbot
  • Partager :
Chili: Atacama: Licancabur et Ojos del Salado
  • À partir de
    8580.00$
  • Groupes
    de 10 voyageurs max.
  • Confort
    Confort 04 Spartiate
    Majorité de nuit sous tente, en autonomie.
    Confort de bivouac rudimentaire (climat, terrain…)
    Repas d’expédition (parfois quelques lyophilisés mais agrémentés en grande majorité de produits frais et locaux).
    Participation pouvant être requise pour la préparation des repas et l’installation/désinstallation du campement selon la composition de l’équipe.
    Douche finale.
  • Effort
    Effort 04 Engagé
    • Effort intense et prolongé sur de longues randonnées en autonomie. 7 à 8h de marche par jour, ou plus à l’occasion.
    • Pas de difficulté technique prévue, bien que possible. Les dénivelés peuvent être importants.
    • L’altitude est un facteur déterminant.
    • Possibilité de porter son sac durant quelques jours.
  • Activités
    • Alpinisme
      Alpinisme

Détails du voyage

  • Région :
    Atacama- Altiplano - Sud Lipez - Pacifique
  • Activités du voyage :
    • Alpinisme
  • Durée de ce voyage :
    • 19 jours
    • de Montréal à Montréal
  • Période :
    • Novembre à Mars
  • Tarifs du voyage :
    À partir de 8580$ Détails des prix
  • Supplément petit groupe :
    • 5 participants : +200$

Dates des voyages Au départ de Montréal

  • Ouvert
    Du 09 Novembre 2019 au 27 Novembre 2019
  • Ouvert
    Du 25 Janvier 2020 au 12 Février 2020
  • Ouvert
    Du 14 Novembre 2020 au 02 Décembre 2020
L'immersion - Montagne & Volcan

Les points forts de ce voyage haute montagne dans le désert d'Atacama

  • Ascension de l’Ojos del Salado (6893m), plus haut volcan actif au monde et 2e sommet des Amériques
  • Ascension du volcan Licancabur (5916m), en Bolivie.
  • Acclimatation complétée notamment par un trek de 4 jours et l’ascension du Cerro Soquete (5350m)
  • Une découverte spectaculaire du désert d’Atacama, un univers géologique étrange : salars, volcans enneigés, geysers fumants, des oasis où on s’y attend le moins, et des campements sous le ciel étoilé le plus pur du globe.
  • Paysages inouïs de l’Altiplano : lagunas émeraude, faune d’altitude et volcans jusqu’où notre regard porte!
  • Campement au bord de la mer dans le parc national Pan de Azucar entre les deux ascensions 
  • Encadrement par un guide Karavaniers en plus d'un guide local certifié

Laissez-vous transporter par la haute montagne dans le désert d'Atacama, au Chili

Une aridité absolue, des cratères fumants, des salars aveuglants… Le désert d’Atacama, c’est aussi des oasis cachées, la présence mystérieuse des flamants roses, des lacs aux couleurs extraordinaires, des geysers, des sources chaudes et des traces humaines datant de la nuit des temps. Comme si cela ne suffisait pas à nous en mettre plein la vue, de cet univers lunaire s’élèvent aussi des cimes enneigées : des cônes volcaniques irrésistibles, dont le plus haut d’entre tous, l’Ojos del Salado. Avec son sommet à 6893m d’altitude, il y touche presque… à ce ciel pur du désert le plus aride du monde!  

Avant de se frotter aux hauts sommets, nous passerons d’abord par San Pedro et les paysages envoûtants de la Vallée de la Lune. Afin d’apprivoiser le désert et l’altitude, un trek de 4 jours nous mènera de canyons en oasis, de prairie humides aux ruines d’un autre temps, jusqu’aux geysers du Tatio, perché à 4300m.

Pour parfaire notre acclimatation, nous irons à l’assaut du Cerro Soquete (5350m), avant de franchir la frontière bolivienne et se mesurer au volcan Licancabur (5916m). Après un passage par les plages du Pacifique pour refaire le plein d’énergie (et d’oxygène!), le défi ultime sera l’ascension du 2e plus haut sommet des Amériques, le volcan Ojos del Salado, dont la cime frôle les 6900m d’altitude.

Tous ces sommets se gravissent sans difficultés techniques : il y aura peut-être des névés à passer, quelques plaques de neige ou pénitents saisonniers à franchir… ou peut-être pas. Il faut être prêt à tout. Ici, la véritable difficulté sera l’altitude... et elle sera importante! À près de 7000m, les gestes se compliquent, la moindre tâche, pourtant simple à accomplir au niveau de la mer, devient ardue. Il faudra aussi négocier avec la très grande amplitude de température entre la nuit (sous tente!), et le jour, sous le soleil de plomb.

Un défi tout en beauté, cumulant 3 sommets d’importance, dont le 2e plus haut sommet des Amériques. Le tout, dans un univers fou, dépaysant, époustouflant. 

Bien qu'il serait dommage de s'en priver, il est possible de faire une version plus courte du voyage, en omettant la dernière semaine à l'Ojos del salado, consultez-nous pour en savoir plus.

Avant-goût de votre itinéraire de haute montagne au Chili

Jour 1. Départ de Montréal – vol pour Santiago du Chili

Jour 2. Arrivée à Santiago – connexion pour Calama – San Pedro de Atacama (2400m)
 
Jour 3. San Pedro – salar d’Atacama - randonnée dans la cordillère de Sel – Vallée de la Lune
 
Jours 4 à 7. Départ de San Pedro de Atacama – début du trek de 4 jours dans l'altiplano, depuis El Chañar (2700m) jusqu'à Vega Hermosa et le geyser du Tatio. Randonnée par des prairies d’altitude, canyons, versants couverts de cactus géants, en plus de monter à 4500m sur un premier sommet d’acclimatation. Transfert au geyser du Tatio en fin de trek, nuits sous tente.

Jour 8. Ascension du Cerro Soquete ((5350m) – geyser du Tatio
 
Jour 9. Visite du champ de geyser du Tatio – San Pedro Atacama – route vers Laguna Blanca (Bolivie) et nuit en campement ou au refuge, en vue de l’ascension de demain.
 
Jour 10. Ascension du volcan Licancabur (5916m) et retour à San Pedro de Atacama en fin de journée. Auberge.

- Pour ceux qui se limiteraient à la version courte du voyage - disponible sur demande seulement -
Jour 11. San Pedro Atacama - Calama – Santiago

Jour 12. Journée libre à Santiago et connexion pour Montréal en soirée
(arrivée le lendemain matin au Québec, jour 13).

- Pour ceux qui poursuivent vers l'Ojos del Salado - voyage de 19 jours - 
Jour 11. San Pedro Atacama – Littoral Pacifique – Parc national Pan de Azucar. Longue route vers Copiapo et les plages du Pacifique… et un «asado» mémorable sur la plage. Campement.
 
Jour 12. Pan de Azucar – route vers Laguna Santa Rosa (3800m), randonnée et campement – parc national Tres Cruces. Après la mer, nous remontons sur l’altiplano par une impressionnante vallée, colorée de tous les tons d’ocre, de gris et de rouges, bordées de sommets de plus de 6000m.
 
Jour 13. Laguna Santa Rosa – parc national Tres Cruces – randonnée et campement à Laguna Verde
Baignade dans les eaux thermales en fin de journée, à proximité du campement.
 
Jour 14. De Laguna Verde – route vers le campement Atacama (5250m) – randonnée d’acclimatation en après-midi.
 
Jour 15. Montée au camp Tejos (5750m) avec les sacs bien chargés – nuit à Tejos en vue de l’ascension finale de demain.
 
Jour 16. Ascension du volcan Ojos del Salado (6893m) – retour au camp 1 (Atacama)

Jour 17. Camp Atacama – route de retour vers le littoral Pacifique, jusqu’à Caldera. Festin de fruits de mer en soirée pour célébrer la fin du voyage.

Jour 18. Vol de Copiapo à Santiago et connexion pour Montréal (vol de nuit)

Jour 19. Arrivée à Montréal le matin.
 
L'esprit - Montagne & Volcan

L'esprit

Randonnée et trek d’acclimatation : l’Atacama offre un sublime terrain de jeux pour s’exposer graduellement à l’altitude, jusqu’à ses plus hautes cimes. Et nous en profiterons chaque jour! La visite d’un site archéologique devient ici prétexte à apprivoiser l’altitude et notre souffle plus court, les geysers à plus de 4000m, également! Nous avons espacé au mieux les journées de grand effort, et surtout, un trek de 4 jours permet de laisser de côté pour un moment les véhicules, autrement essentiels.

Ascensions et acclimatation : Cerro Soquete (5350m) et volcan Licancabur (5916m)
En plus des marches préparatoires dans des paysages variés et spectaculaires, nous prévoyons un premier sommet d’acclimatation, le Cerro Soquete, à 5350m. Non-technique, ce sera tout de même un bon test, nous amenant au-dessus des 5000m, avec un dénivelé important (+1000m), et cumulant 8h de marche en haute altitude.
 
De quoi nous préparer pour l’ascension, en Bolivie, du volcan Licancabur.  Un sommet à près de 6000m, impliquant 1500m de dénivelé positif et 8 à 10h de marche selon notre vitesse de progression et les conditions météo.

Objectif ultime: l'ascension du volcan Ojos del Salado (6893m)
Avant le défi ultime et ses près de 7000m, nous irons sur la côte Pacifique (oui, au niveau de la mer!) faire le plein d’oxygène! De là, nous reprendrons la route des Andes avec dans la mire le plus haut volcan actif au monde et 2e sommet en importance des Amériques, l'Ojos del Salado (6893m). 
 
L’équipe : la haute montagne, nous y goûtons depuis plusieurs années déjà, et sur tous les continents. Nos guides possèdent l’expérience pour mener à bien ces expéditions et juger des risques liés à l’altitude et aux ascensions.  Le guide Karavaniers sera épaulé sur ce voyage par une équipe locale chilienne d’expérience, tout aussi expérimentée sur les hauts volcans de la région que sur l’Aconcagua ou les sommets plus techniques de la Patagonie. Il y aura un guide pour 4 participants maximum.  

Niveau du voyage : 4

Niveau de votre expédition haute montagne dans l'Atacama

Les ascensions ne sont pas techniquesbien que de l’équipement technique puisse être nécessaire (crampons, piolet) selon les conditions sur les sommets (névés, glace, etc) au moment de votre départ.

L’altitude est le facteur déterminant sur ce voyage : grimper un sommet de près de 7000m, bien que non-technique, n’est jamais si simple ou facile!  La combinaison de la très haute altitude, du dénivelé important à franchir (entre 1000-1500m les jours d'ascension selon le sommet), du terrain pas toujours facile et des conditions parfois très rudes (températures pouvant aller sous -15°C et des vents parfois forts) fait qu’il ne faut surtout pas sous-estimer ces ascensions. 

Les participants doivent s’assurer avant le départ d’être en très bonne forme physique, capables de longues heures de marche (jusqu'à 14h) et de faire des dénivelés dépassant 1000m positifs.
 
Ce voyage comporte une majorité de nuits sous tente, certaines en très haute altitude (deux ou trois nuits au-dessus de 5000m). L’amplitude de température dans l’Atacama est très importante. Le jour, les températures seront chaudes (20°/25°C), l’air évidemment très sec. La nuit, le mercure peut osciller entre 0°/-5°C à 4000m d’altitude, ce sera évidemment plus froid à plus 5000m (jusqu’à -15°C).

Ratio d’encadrement : 1 guide pour 4 grimpeurs maximum

Intention d'itinéraire en Atacama

Cet itinéraire vous donne les grandes lignes d’un voyage (villes et sites). Cependant, il est essentiel de comprendre qu’un itinéraire n’est jamais quelque chose de fixe. Il y a toujours des petits imprévus (qui deviennent souvent la meilleure partie du voyage). Il y a aussi la possibilité d’un festival vraiment local qu’on ne connaissait pas, d’un mariage pour lequel on devient soudainement les invités d’honneur ou d’une région toute nouvellement ouverte et dont il serait dommage de ne pas profiter. Sans oublier les causes plus naturelles, les cols fermés par la neige, une pluie diluvienne ou même un éboulement de terrain sur notre route. Et alors, l’itinéraire devient très vite secondaire. 

Jour 1. Départ de Montréal – vol pour Santiago du Chili

Jour 2. Arrivée à Santiago – connexion pour Calama – San Pedro de Atacama (2400m)
À l’arrivée à Calama, accueil et route vers San Pedro Atacama (1h30) en traversant d’abord la cordillère de Domeyko et la cordillère de la Sal. Nuit en auberge à San Pedro, souper sur place.
 
Jour 3. San Pedro – salar d’Atacama - randonnée dans la cordillère de Sel – Vallée de la Lune
Départ vers le village de Toconao, excursion au salar d’Atacama, aux abords de la laguna Chaxa. En après-midi, randonnée (3-4h) dans la cordillère du Sel et arrivée à la vallée de la Lune pour le coucher de soleil. Nuit en auberge à San Pedro.
 
Jour 4. San Pedro de Atacama – El Chañar (2700m)
Visite de la forteresse de Quitor, du 12e s. avec vue sur l’oasis et les volcans entourant San Pedro. Court transfert et début du trek le long du canyon, vers El Chañar. Campement sous les étoiles à 2500m (4h de marche).
 
Jour 5. El Chañar – El Poblado (3200m)
Poursuite du trek vers el Poblado, passant des cultures en terrasse, des mines abandonnées et quelques habitations traditionnelles.  Les cactus géants parsèment le paysage, jusqu’au campement de ce soir (6h de marche).
 
Jour 6. El Poblado – Vega Hermosa (4000m)
Nous partons tôt le matin, pour une longue montée à pied dans la vallée, laissant le désert derrière nous pour rejoindre l’altiplano et ses paysages typiques. Marche jusqu’à Vega Hermosa, un petit village situé à 4000m d’altitude, entouré d’une prairie humide d’altitude où les lamas et alpacas s’attardent généralement (6h de marche), campement.
 
Jour 7. Vega Hermosa – mirador de Machuca (4500m) – Tatio (4300m)
Tôt le matin, nous partons à l'assaut du mirador de Machuca (4500m) afin de poursuivre notre acclimatation. Au retour, pique-nique et court transfert vers le champ géothermique et les geysers du Tatio en fin d’après-midi, à 4300m d’altitude. Campement à proximité.
 
Jour 8. Ascension du Cerro Soquete ((5350m)
Nous quittons tôt le matin pour notre premier sommet d’acclimatation et premier sommet au-dessus des 5000m d’altitude, le Cerro Soquete (8h de marche aller-retour, +1000m). Au retour au campement, baignade dans les eaux thermales à proximité du campement. 
 
Jour 9. Geyser du Tatio – San Pedro Atacama – Laguna Blanca (Bolivie)
Lever à l’aube pour parcourir et observer les geysers, qui, dans l’air frais de l’aube, laissent échapper de hauts nuages de vapeur. Au loin, les volcans se teintent de roses et d’ocre avec les premiers rayons du soleil. Retour à San Pedro, où nous dînons avant de prendre la route pour la Bolivie. Arrivée au parc national Eduardo Avaroa, et installation en campement ou au refuge de Laguna Blanca (4300m), dans un paysage désertique fantastique. 
 
Jour 10. Ascension du volcan Licancabur (5916m)
Transfert vers l'ancienne cité inca du Licancabur et ascension du volcan par une crête de lave solidifiée. Du sommet, vue saisissante sur le lac du cratère, sur l’altiplano environnant, les volcans et la laguna Verde. Compter 10h de marche aller-retour pour l’ascension (+1500m). Une fois les véhicules récupérés, arrêt aux abords de la laguna Verde dont les eaux offrent un contraste étonnant avec le paysage lunaire environnant. Transfert de retour à San Pedro Atacama, au Chili, nuit en auberge.    

- Pour ceux qui se limiteraient à la version courte du voyage - disponible sur demande seulement -

Jour 11. San Pedro Atacama - Calama - Santiago
Nous quittons l'altiplano et San Pedro pour regagner Calama. Vol jusqu'à la capitale, Santiago, et nuit dans un hôtel du quartier Paris-Londres, bien situé.

Jour 12. Journée libre à Santiago
Vol en soirée pour Montréal

Jour 13. Arrivée à Montréal 
Après une nuit sur l'avion, arrivée à Montréal.

- Pour ceux qui poursuivent vers l'Ojos del Salado - voyage de 19 jours - 
 
Jour 11. San Pedro Atacama – Littoral Pacifique – Parc national Pan de Azucar
Longue journée de route aujourd’hui (7h), parsemée de beaux arrêts photo. Nous traversons d’abord l’altiplano avant d’atteindre le désert côtier. Installation du campement en bord de mer dans le parc Pan de Azucar. Les vagues du Pacifique viennent s’abattre sur la longue plage, entourée de collines désertiques. Baignade, repos et bien sûr, on ne saurait passer à côté du traditionnel «asado» chilien au souper! Campement.
 
Jour 12. Pan de Azucar – Laguna Santa Rosa (3800m)
Après la mer, nous remontons sur l’altiplano par une impressionnante vallée, colorée de tous les tons d’ocre, de gris et de rouges. Les sommets du parc national Tres Cruces apparaissent enfin, alors que nous redescendons vers le joli salar de Maricunga, jusqu’à la laguna Santa Rosa, généralement fréquentée par les flamants. Face à nous, trône l’énorme cône volcanique du nevado Tres Cruces (6753m).  Campement à 3800m (5h de route).
 
Jour 13. Laguna Santa Rosa – Laguna Verde – parc national Tres Cruces
Les lève-tôt pourront explorer à pied les rives de la laguna tôt le matin, avant de reprendre la route jusqu’à la Laguna Verde (2h). En chemin, nous découvrons pour la première fois l’objectif, le superbe Ojos del Salado, qui se dresse majestueusement au-dessus de l’altiplano, entouré de nombreux autres 6000m. L’arrivée à la laguna Verde est à couper le souffle. Baignade dans les sources chaudes près du lac, installation du campement dans les environs. En fin de journée, possibilités de courtes balades, et préparation en vue de l’ascension à venir.
 
Jour 14. Laguna Verde – Campement Atacama (5250m)
Les véhicules nous montent une première partie vers le camp 1 ou camp Atacama.  Un seul véhicule poursuite la route, avec nos bagages, alors que quatre heures de marche nous séparent encore du campement de ce soir, situé à 5250m au-dessus du niveau de la mer. Campement.
 
Jour 15. Montée au camp Tejos (5750m)
Aujourd’hui, nos sacs à dos sont bien chargés en vue de la marche de 5h qui nous sépare encore du camp 2, ou camp Tejos. Chaque participant doit exceptionnellement porter une part du matériel commun et de campement (tente, nourriture, cuisine) en plus de ses affaires personnelles pour la nuit : sac de couchage, matelas de camping, équipement technique, vêtements chauds. Tout le reste sera resté au camp précédent, il faut prévoir apporter si haut que le strict nécessaire. Préparation de l’assaut final. Campement à 5750m d’altitude.
 
Jour 16. Ascension du volcan Ojos del Salado (6893m) – retour au camp 1 (Atacama)
L’ascension n’est pas vraiment technique, et selon les conditions, nous aurons un sommet avec plus ou moins de neige et de glace, mais ici, pas de glacier! Si l’hiver a été rude, il faudra enfiler les crampons pour passer les névés glacés, sinon, nous aurons à négocier le sol meuble des éboulis successifs. Les derniers 50 mètres de dénivelé ne sont pas si faciles, surtout vu l’altitude! La pente s’accentue fortement à l’approche de la cheminée volcanique qui évacuait autrefois la lave du volcan. Une corde fixe rendra le passage sécuritaire, mais à près de 7000m d’altitude, chaque geste nécessite un effort important et paraît plus ardu, surtout avec de grosses bottes rigides au pied! Selon les conditions, 10 à 14h sont nécessaires pour atteindre le sommet et regagner le camp Atacama (Camp 1 – 5250m). 10-14h de marche, +1200m /-1650m).
 
Jour 17. Camp Atacama – Caldera (Copiapo)
Longue route de retour jusqu’à la côte, passant par laguna Santa Rosa avant de rejoindre la ville de Copiapo et sa jolie plaza de armas. Enfin, nous atteignons Caldera, au bord de l’océan Pacifique. Nuit en auberge et souper à Bahia Inglesa, on se régale des fruits de mer locaux!
 
Jour 18. Vol de Copiapo à Santiago et connexion pour Montréal (vol de nuit)
Selon l’heure des vols, temps libre sur la plage jusqu’au transfert vers l’aéroport de Copiapo.
À Santiago, connexion en soirée pour le vol vers Montréal.

Ceux qui le souhaitent peuvent aisément prolonger le voyage en restant quelques nuits à Santiago pour visiter la ville et ses environs (vignobles, Valparaiso, littoral Pacifique, etc).
 
Jour 19. Arrivée à Montréal le matin.

Voyage guidé par Marie-Josée Talbot

Cette année, j’aurais aimé guider quelque chose de nouveau pour moi… le Kangchenjunga?  Marie c'est un peu ça, toujours de la politesse mais avec une affirmation qui ne ment pas. Elle est d'abord guide. Depuis longtemps. Après plusieurs saisons à vivre et guider en Patagonie (après avoir guidé en kayak de mer au Bic, à Mingan) c’est tout naturellement qu’elle se tourne vers le Groenland où elle se retrouve pas mal à chaque été. Et toujours ce Baffin hivernal qui vit bien en elle. Vous aurez deviné que le froid l'attire plus que le chaud. Mais cela ne l'empêche pas de prendre régulièrement la pagaie pour vagabonder les mers du sud à Baja. Et le Népal? Ben voilà, il y a la jungle tropicale… et 2 jours plus tard, l’altitude et les glaciers!
 
N'oublions pas également qu'elle a une qualité rare chez un guide: celle de pouvoir se concentrer dans un bureau! Alors on en profite : conférences, rencontres, préparation des expéditions... Mais il faut y aller par petites doses et ne pas oublier que d'abord, elle veut être dehors!
 
Alors quand elle demande si elle peut guider ça ou ça? La réponse est pas mal toujours oui!

Dates et prix

Dates des voyages

  • Du 09 Novembre 2019 au 27 Novembre 2019 (19 jours) - 8 580.00$ / Personne
  • Du 25 Janvier 2020 au 12 Février 2020 (19 jours) - 8 580.00$ / Personne
  • Du 14 Novembre 2020 au 02 Décembre 2020 (19 jours) - 8 580.00$ / Personne

Supplément petit groupe

Si groupe composé seulement de 5 participants : +200$ TTC / personne

Télécharger le carnet
complet de ce voyage

En téléchargeant nos carnets de voyage, vous pouvez ainsi les lire tranquillement et découvrir tout ce qu’il faut savoir sur votre destination :

  • Votre itinéraire détaillé jour après jour
  • Les prix détaillés
  • Les modalités de réservation
  • Les formalités
  • Toutes les informations pratiques...

Votre contact
spécialiste

Marie-Josée Talbot

Cette année, j’aurais aimé guider quelque chose de nouveau pour moi… le Kangchenjunga?  Marie c'est un peu ça, toujours de la politesse mais avec une affirmation qui ne ment...

Lire la suite

Contactez-nous pour planifier votre voyage ou pour plus d’informations

L’infolettre des karavaniers

Haut