Ascension du volcan Pili : un 6000m pour la cause!

De grandes étendues désertiques, découpées par des dunes et des massifs rocheux aux formes (et couleurs!) extraordinaires. Au creux d’une vallée, un oasis verdoyant surplombé par des volcans coniques aux sommets enneigés, dont plusieurs dépassent les 6000m d’altitude. Puis il y a les prairies humides de l’altiplano, les fumerolles des geysers, et les sources chaudes secrètes où se baigner après la montagne. Bien sûr il est d’abord question de faire l’ascension d’un volcan de 6000m, et le défi doit être pris au sérieux!  Mais rien n’empêche que tout le voyage soit d’une absolue richesse et sa beauté digne des plus grands récits!
img-article © Marie-Josée Talbot
  • Partager :
Chili: Ascension du volcan Pili : un 6000m pour la cause!
  • À partir de
    4935.00$
  • Groupes
    de 15 voyageurs max.
  • Confort
    Confort 03 Rustique
    • Des nuits sous tente sauf celles hors trek où nous privilégions de charmantes auberges.
    • Repas d’expéditions avec cuisinier ou plat lyophilisé.
    • Participation souvent requise pour le montage/démontage et préparation des repas selon la composition de l’équipe.
    • Douches rares en trek.
  • Effort
    Effort 03 Soutenu
    • Les journées sont de 5 à 7h de marche, pouvant atteindre les 8h, en autonomie généralement et ce, pendant plusieurs jours d’affilée (5 à 10).
    • Pas de difficulté technique mais les dénivelés sont conséquents.
    • L’altitude est à prendre en considération.
    • Votre sac contient les affaires de la journée, sauf en de rares occasions.
  • Activités
    • Alpinisme
      Alpinisme

Détails du voyage

  • Activités du voyage :
    • Alpinisme
  • Durée de ce voyage :
    • 13 jours
    • de Montréal à Montréal
  • Période :
    • Novembre à Mars
  • Tarifs du voyage :
    À partir de 4935$ Détails des prix

Dates des voyages Au départ de Montréal

Dates en cours de préparation
Contacter le spécialiste pour plus d'informations.

L'immersion - Montagne & Volcan

  • Ascension du volcan Pili (6046m) comme point d’orgue de votre voyage caritatif!
  • Ascension d’un 2e sommet d’importance, le Cerro Soquete (5350m), qui surplombe les geysers du Tatio
  • Itinéraire concentré autour de l’oasis de San Pedro de Atacama pour éviter les longs transferts... et parce que la région est magnifique, tout simplement!
  • Le trek d’acclimatation nous mène d’un oasis du désert atacameños à de petits villages isolés de l’altiplano, passant par des prairies humides et un canyon spectaculaire
  • Encadrement par un guide Karavaniers en plus d’un guide local expérimenté
  • Accompagnement pré-départ : soirées d’information et de recrutement, randonnée préparatoire et d’évaluation, le tout adaptable au fonctionnement de votre organisation  

Laissez-vous transporter par l’Atacama et l’ascension du Pili (6046m) pour une bonne cause!

De grandes étendues désertiques, découpées par des dunes et des massifs rocheux aux formes (et couleurs!) extraordinaires. Au creux d’une vallée, un oasis verdoyant où paissent quelques chèvres. Surplombé par des volcans coniques aux sommets enneigés et glacés, dont plusieurs dépassent les 6000m d’altitude. Puis il y a les prairies humides de l’altiplano riches en faune, que ce sont appropriées quelques familles pour l’élevage des lamas. Les fumerolles des geysers, et les sources chaudes secrètes où se baigner après la montagne. Bien sûr, il est d’abord question de faire l’ascension d’un 6000m, et le défi doit être pris au sérieux!  Mais rien n’empêche que tout le voyage soit d’une absolue richesse et sa beauté digne des plus grands récits!

Avant de s’attaquer à un 6000m, vaut mieux s’y préparer… S’acclimater à l’altitude, bien sûr. Mais aussi à l’environnement qui est ici… à des milles de nos repères habituels! Après la découverte de la vallée de la Lune et de la cordillère de Sel aux abords de l’oasis San Pedro de Atamaca, nous partons pour un court trek de 4 jours, où les gains en altitude seront graduels, jusqu’à rejoindre les geysers du Tatio, sur l’altiplano chilien, à 4300m d’altitude. Ce sera notre camp de base pour tenter une première ascension d’envergure, celle du Cerro Soquete (5350m). De là, la distance est courte pour rejoindre le camp de base du Cerro Pili, et tenter d’atteindre la cime de notre objectif ultime, à 6046m d’altitude!  À la descente, San Pedro nous attend pour célébrer, pisco sour à la main, et bife de chorizo sous la fourchette!

Bien que cet itinéraire est d'abord été conçu comme voyage caritatif, il peut également être proposé à tout groupe formé sur mesure. Contactez-nous pour connaître les tarifs qui s'appliquent à votre groupe. 

Avant-goût de votre itinéraire de haute montagne au Chili

Jour 1 : Départ de Montréal – vol pour Santiago du Chili
 
Jour 2 : Arrivée à Santiago – connexion pour Calama (Andes centrales) et transfert vers l’oasis de San Pedro de Atacama (2400m). Nuit en auberge.
 
Jour 3 : Randonnée dans la cordillère de Sel – Vallée de la Lune. Nuit en auberge à San Pedro.  

Jours 4 à 7 : Début du trek d’acclimatation de 4 jours. Le long d’un canyon d’abord, le trek nous mène jusqu’aux petites communautés isolées de l’altiplano, à des altitudes entre 2500m et 4600m d’altitude. Campements ou hébergement chez l’habitant. Le dernier jour, après la ranodnnée, court transfert vers les geysers du Tatio et campement à proximité, pour deux nuits.   

Jour 8. Ascension du Cerro Soquete (5350m). Retour au campement en après-midi et baignade dans les sources thermales.

Jour 9. Visite des geysers du Tatio à l’aube – Transfert vers le camp de base du Pili (4560m)

Jour 10. Dès l’aube, ascension du volcan Pili (6046m), un sommet sans difficulté technique… mais tout de même de plus de 6000m!

Jour 11. Retour à San Pedro, on célèbre le succès de l’ascension dans un bon restaurant! Nuit en auberge.
 
Jour 12. Transfert vers l’aéroport de Calama, vol pour Santiago et connexion en soirée pour Montréal.
 
Jour 13. Arrivée à Montréal
 
 
L'esprit - Montagne & Volcan

L'esprit

Randonnée et trek d’acclimatation : l’Atacama offre un sublime terrain de jeux pour s’exposer graduellement à l’altitude, jusqu’à ses plus hautes cimes. Et nous en profiterons chaque jour! La visite d’un site archéologique devient ici prétexte à apprivoiser l’altitude et notre souffle plus court, les geysers à plus de 4000m, également! Nous avons espacé au mieux les journées de grand effort, et surtout, un trek de 4 jours permet de laisser de côté pour un moment les véhicules, autrement essentiels.

Ascensions d’acclimatation : Cerro Machuca (4500m) et Cerro Soquete (5350m)  
En plus des marches préparatoires dans des paysages variés et spectaculaires, nous prévoyons un premier sommet d’acclimatation, à 4500m en fin de trek. Et un second, plus exigeant, le Cerro Soquete, à 5350m. Non-technique, ce sera tout de même un bon test, nous amenant au-dessus des 5000m, avec un dénivelé important (+1000m), et cumulant 8h de marche en haute altitude.
 
De quoi nous préparer pour l’ascension du volcan Pili, un joli 6000m, situé au sud de San Pedro, près de la frontière bolivienne. 

Objectif ultime: l'ascension du volcan Pili (6046m)
Un sommet haut perché à 6046m au-dessus du niveau de la mer, impliquant 1500m de dénivelé et 10 à 12h de marche selon notre vitesse de progression et les conditions météo. Voilà le défi! Le volcan Pili a l’avantage d’être à courte distance de San Pedro, les paysages qui l’entourent sont superbes, et il ne présente pas de difficultés techniques particulières, mis à part l’évidente difficulté amenée par sa haute altitude et le dénivelé considérable le jour de l’ascension.  
 
L’équipe : la haute montagne, nous y goûtons depuis plusieurs années déjà, et sur tous les continents. Nos guides possèdent l’expérience pour mener à bien ces expéditions et juger des risques liés à l’altitude et aux ascensions.  Le guide Karavaniers sera épaulé sur ce voyage par une équipe locale chilienne d’expérience, tout aussi expérimentée sur les hauts volcans de la région que sur l’Aconcagua ou les sommets plus techniques de la Patagonie. 

Niveau de votre expédition haute montagne dans l'Atacama

Carte

 
Niveau 3+ (soutenu à engagé)
Pour être franc, nous avons beaucoup hésité entre les niveaux d'effort 3 ou 4!

Pour vous aider, les ascensions sur ce voyage sont un peu plus exigeantes que celles du voyage Bolivie-Acotango qui est un niveau 3 (plus de dénivelés les jours d'ascension et de plus longues heures de marche également), mais moindre que la version en Atacama avec Ojos del Salado (niveau 4). 

L’altitude est le facteur déterminant sur ce voyage : grimper un sommet de 6000m, bien que non-technique, n’est jamais si simple ou facile!  La combinaison de la haute altitude du sommet, d’un terrain pas toujours facile et des conditions parfois très rudes (températures pouvant aller sous -5°C et des vents parfois forts) fait qu’il ne faut surtout pas sous-estimer ces ascensions. En début de saison (novembre-décembre) la présence de neige et glace sur les sommets pourrait nous obliger à porter des crampons.

Les participants doivent s’assurer avant le départ d’être en très bonne forme physique, capables de longues heures de marche et de faire des dénivelés dépassant 1000m positifs.
 
Ce voyage comporte une majorité de nuits sous tente, certaines en haute altitude (cinq nuits au-dessus de 4000m). L’amplitude de température dans l’Atacama est très importante. Le jour, les températures seront chaudes (20°/25°C), l’air évidemment très sec. La nuit, le mercure peut osciller entre 0°/-5°C à 4000m d’altitude.

Télécharger le carnet
complet de ce voyage

En téléchargeant nos carnets de voyage, vous pouvez ainsi les lire tranquillement et découvrir tout ce qu’il faut savoir sur votre destination :

  • Votre itinéraire détaillé jour après jour
  • Les prix détaillés
  • Les modalités de réservation
  • Les formalités
  • Toutes les informations pratiques...

Votre contact
spécialiste

Marie-Josée Talbot

Cette année, j’aurais aimé guider quelque chose de nouveau pour moi… le Kangchenjunga?  Marie c'est un peu ça, toujours de la politesse mais avec une affirmation qui ne ment...

Lire la suite

Contactez-nous pour planifier votre voyage ou pour plus d’informations

L’infolettre des karavaniers

Haut