Du Gangkhar Peunsum à Dagala et ses 1000 lacs

Les 1000 lacs et le Gangkar Punsum : deux treks à la découverte du Royaume du Bhoutan.

Le Bhoutan est un gigantesque escalier qui commence depuis les plaines de l’Assam et du Bengale jusqu’aux hauts plateaux tibétains. C’est un véritable Shangri La où l’on retrouve des vallées quasi tropicales, des montagnes inviolées, des forteresses sur des pitons rocheux, de grands monastères, des chemins de caravanes… La véritable difficulté consiste à bien choisir son voyage et les frais journaliers imposés par le gouvernement du Bhoutan ne sont pas de ceux qui permettent d’y revenir. Nous considérons qu’il existe trois régions essentielles au Bhoutan : l’axe Paro – Punakha, le Bumthang et l’Himalaya bhoutanais.

img-article © Clémence Bertholon
  • Partager :
Bhoutan: Du Gangkhar Puensum à Dagala et ses 1000 lacs
  • À partir de
    12465.00$
  • Groupes
    de 10 voyageurs max.
  • Confort
    Confort 03 Rustique
    • Des nuits sous tente sauf celles hors trek où nous privilégions de charmantes auberges.
    • Repas d’expéditions avec cuisinier ou plat lyophilisé.
    • Participation souvent requise pour le montage/démontage et préparation des repas selon la composition de l’équipe.
    • Douches rares en trek.
  • Effort
    Effort 04 Engagé
    • Effort intense et prolongé sur de longues randonnées en autonomie. 7 à 8h de marche par jour, ou plus à l’occasion.
    • Pas de difficulté technique prévue, bien que possible. Les dénivelés peuvent être importants.
    • L’altitude est un facteur déterminant.
    • Possibilité de porter son sac durant quelques jours.
  • Activités
    • Découverte & Balade
      Découverte & Balade
    • Trek & Randonnée
      Trek & Randonnée
    • Observation nature
      Observation nature

Détails du voyage

  • Région :
    Trashigang - Bumthang - Phobjika - Punaka - Thimphu - Paro -
  • Activités du voyage :
    • Découverte & Balade
    • Trek & Randonnée
    • Observation nature
  • Durée de ce voyage :
    • 33 jours
    • de Montréal à Montréal
  • Période :
  • Tarifs du voyage :
    À partir de 12465$ Détails des prix

Dates des voyages Au départ de Montréal

  • Ouvert
    Du 24 Octobre 2018 au 25 Novembre 2018

Le voyage en images

L'immersion - Rencontres & Histoire

Les points forts de ce trek au Bhoutan

  • Treks originaux et complémentaires entre 5 et 10 jours de marche
  • Trek de Gangkhar Puensum à Jakar, zone historique du Bhoutan
  • Trek de Dagala au 1000 lacs passant par des lacs vierges et cristallins
  • Une entrée au pays du dragon par l’est, zone moins fréquentée et très pieuse
  • La guide Karavaniers, Delphine, qui a vécu plus de 2 ans au Bhoutan
  • Un voyage au Bhoutan limité à 10 personnes 
© Bhoutan trek
Laissez-vous transporter par un voyage au Bhoutan - Rencontres & Histoire

Les 1000 lacs et le Gangkar Punsum : deux treks à la découverte du Royaume du Bhoutan.

Le Bhoutan est un gigantesque escalier qui commence depuis les plaines de l’Assam et du Bengale jusqu’aux hauts plateaux tibétains. C’est un véritable Shangri La où l’on retrouve des vallées quasi tropicales, des montagnes inviolées, des forteresses sur des pitons rocheux, de grands monastères, des chemins de caravanes… La véritable difficulté consiste à bien choisir son voyage et les frais journaliers imposés par le gouvernement du Bhoutan ne sont pas de ceux qui permettent d’y revenir. Nous considérons qu’il existe trois régions essentielles au Bhoutan : l’axe Paro – Punakha, le Bumthang et l’Himalaya bhoutanais.

Nous avons choisi d’arpenter deux sentiers bien distincts :

Le premier trek est celui du Gangkhar Puensum. Pendant 10 jours nous marchons à partir de la région de Bumthang, en direction de la face sud-est de la plus haute montagne du Bhoutan (7546 mètres). Nous longeons des rivières tumultueuses entourées de paysages glaciaires, nous traversons un col à 4750 mètres et le tout en nous rapprochant des neiges éternelles de ce sommet que l’on nomme « les trois frères de la montagne » ! C’est l’un des treks le moins connu du pays du dragon tonnerre et le plus éloigné.

Ce deuxième trek du Dagala aux 1000 lacs nous emmène découvrir des lacs pittoresques avec des vues imprenables sur les plus hauts sommets du monde, et ce, pendant 6 jours. Nous croiserons des villages typiques bhoutanais, riches en oiseaux et en fleurs alpines de toutes sortes. Une façon culturelle et sportive de découvrir le sud-ouest du pays avant de rejoindre la capitale bhoutanaise.

Enfin, l’aspect culturel du voyage : l’ancienne capitale de Paro, le célèbre Tiger’s Nest (Taktsang), Thimphu, les incroyables dzong de Trongsa et Punakha, sans oublier les vieux temples de Jakar.

Avant-goût de votre itinéraire de trek au Bhoutan

Jours 1 à 2 : Vol jusqu'à New Delhi

Jour 3 à 6 : Entrée par la frontière orientale du pays pour rejoindre la région du Bumthang

Jour 7 à 16: Randonnée de 10 jours vers la face sud-est de Gangkar Punsum

Jour 17 à 20 : Découverte des lieux clés du pays comme les dzongs Trongsa et Punakha

Jour 21 à 26 : Trek Dagala aux milles lacs. Randonnée de 6 jours à travers des villages pittoresques

Jour 27 à 30 : Thimphu et Paro. Visite des grands sites de l’ancienne et de l’actuelle capitale.

Jours 31 à 33 : Retour à Montréal via New Delhi

L'esprit - Rencontres & Histoire

L'esprit

Grâce à un trek original vers le Gangkar Punsum.
 
La randonnée vers le Gangkar Punsum est vraiment peu parcourue et cette montagne aux trois sommets – Gangkar Punsum se traduit d’ailleurs par Trois Frères Spirituels – est vraiment la moins visible des grandes montagnes bhoutanaises. Quant aux compagnies qui proposent ce trek, elles se comptent sur les doigts d’une main. Cette randonnée au Bhoutan a le mérite supplémentaire de débuter à Jakar, au beau milieu de cette zone historique qu’on appelle Bumthang.
 
La région est parsemée de terre fertiles où pousse le blé, la patate et l’orge et elle regroupe 4 vallées principale soit Tang, Chumey, Ura et Choekhor. La région, qu’on appelle aussi la « vallée des belles filles », est le véritable centre historique et religieux du pays. On y trouve un grand nombre de temples anciens et vénérés, y compris le Jambay Lhakhang qui date du 7ième siècle après Jésus-Christ. Selon la légende, un ancien roi tibétain serait venu construire, simultanément, 108 temples pour clouer au sol une diabolique démone qui habitait l’Himalaya. Jambay Lhakhang fait partie de l’un des 108 temples construit cette journée, on retrouve deux de ces 108 temples au Bhoutan. Le second est à Paro et se nomme Kichu Lhakhang (Lhakhang signifiant « temple »).
 
Nous avons choisi d’entrer au Bhoutan via l’une des deux frontières terrestres, celle située à l’extrême est du pays, pour nous permettre de rejoindre les hautes vallées du centre, à plus de 3000m d’altitude. Ce choix nous donne l’occasion de faire une boucle plutôt qu’un aller-retour et finalement ça nous donne le temps de nous arrêter à Trongsa, village situé en plein cœur du pays, qui occupait autrefois une position cruciale.
 
Son impressionnant dzong, plus grand que nature, surplombe la Mangde Chu (« Chu » signifiant eau). Il était autrefois le siège du pouvoir en raison de sa position stratégique, situé sur la seule route qui traverse le pays. Le gouverneur était en mesure de contrôler efficacement les régions situées à l’est et à l’ouest et ainsi voir venir les possibles envahisseurs. Et finalement, les 4 premiers rois du Bhoutan ont accédé au trône depuis le dzong de Trongsa.

Il existait trois autres choix pour le trek principal : nous avions hésité un moment avec le nouveau parc national à l’extrême est du Bhoutan, notamment parce que l’idée d’un sanctuaire afin de protéger le Yeti – s’il ne s’agit pas d’une ruse publicitaire – est savoureuse et méritait qu’on y regarde de plus près. Malheureusement, le sentier actuel hésite à prendre de l’altitude, les paysages restent communs – dans la mesure d’un paysage himalayen – et l’itinéraire paraissait offrir assez peu de surprises à des voyageurs habitués au Népal. L’option la plus facile aurait donc été de faire comme tout le monde en allant vers Chomolhari, ce grand 7000 mètres sur la frontière du Sikkim. C’est une jolie boucle, variée, plaisante, mais vous ne venez pas avec nous pour qu’on vous amène paisiblement où vous iriez aussi bien sans nous. N’est-ce pas?
 
Nous avons donc choisi deux randonnées qui se complète. Les frais prohibitifs avec lesquels le gouvernement contrôle le tourisme au Bhoutan ont toujours eu comme conséquence de limiter les voyagistes à un seul trek. Cette tactique ne nous a pas intéressée. C’est même tout le contraire. Pourquoi ne pas choisir plutôt deux randonnées de taille moyenne ? Il est clair que le Gangkar Punsum est un rêve éveillé et que son sommet inexploré est une bouffée d’air pur dans un monde où ce genre d’humilité n’existe presque plus. Mais que dire aussi de Dagala aux milles lacs : ce trek porte bien son nom, des centaines de lacs cristallins pour le plaisir de nos yeux et des villages qui sont célèbres pour la production de champignons masutake et de chanterelle. Nous allons marcher à travers des cultures en terrasses et des forêts de conifères riches en flore alpine avec comme compagnie de nombreux oiseaux.
© trek Bhoutan
Tarification journalière - Rencontres & Histoire

Tarification journalière

Au Bhoutan on vient admirer des centaines de plantes endémiques, apprendre sur la culture bhoutanaise et respirer l’air pur. En contrepartie on ne peut ignorer la tarification journalière obligatoire fixé par le gouvernement. Ayant passé de 200 USD par jour dans les années 2010 à 250 USD par jour aujourd’hui, elle a pour but de préserver l’environnement et les pratiques culturelles locales. Certains diront que c’est discriminatoire, d’autres que c’est audacieux, il n’en reste pas moins que le Bhoutan ne veut pas du tourisme de masse dans son développement économique. Oui c’est cher…mais non ce ne l’est pas…si vous pouvez vous l’offrir. Pour ceux qui ne peuvent assumer le coût d’un tel voyage et que vous recherchez des paysages de hautes montagnes vaut mieux aller combiner deux treks au Népal et côtoyer les plus hauts sommets du monde à moindre coût. Le plaisir y sera tout aussi satisfaisant.
Le phallus bhoutanais - Rencontres & Histoire

Le phallus bhoutanais

Certains d’entre vous ont peut-être déjà vu les phallus bhoutanais peints sur les maisons des habitants ou encore ceux sculptés dans du bois? Vous n’avez pas rêvé! Loin d’être une image à caractère sexuelle, le phallus protège les bhoutanais du mauvais œil et des mauvaises langues. Mais pourquoi le phallus comme image? Celle-ci remonte à l’époque de Drukpa Kunley, un moine tibétain qui se serait établi au Bhoutan au XVème siècle. Ce dernier « faisait abondamment usage de son phallus pour subjuguer les démones » […]. Surnommé le « fou divin », il aurait combattu plusieurs démones grâce aux coups portés avec son pénis.
Ce que notre trek a de particulier - Rencontres & Histoire

Ce que notre trek a de particulier

Le Bhoutan s’est entre autres fait connaître pour ses paramètres de « bonheur national brut », mais dans l’univers du trek, ce petit royaume accroché dans l’Himalaya offre des sentiers reculés aux paysages très diversifiés. Parmi ceux-ci, il y a le bien connu « snow man trek » avec plus de 25 jours de marche. C’est assurément une randonnée d’envergure. Or, voilà, c’est justement cette longueur qui nous cause un problème, car on ne va pas si loin pour n’entr’apercevoir ensuite que le moins spécifique de la culture bhoutanaise, ni dzongs, ni monastères, ni religion, ni histoire. Autant marcher au Népal en racontant qu’on est ailleurs. Vous comprendrez alors pourquoi nous avons privilégié de faire deux treks plutôt qu’un et garder une grande place à la culture bhoutanaise à travers le voyage.
Carbone négatif - Rencontres & Histoire

Carbone négatif

Saviez-vous que le Bhoutan est le seul pays au monde carbone négatif? Le pays a mis en place des aires protégées, qui représentent près de 70% de son territoire, ce qui en fait le pays où la nature est la plus protégée au monde. Les forêts du dernier royaume himalayen absorbent plus de 6 millions de tonnes de carbone tandis que le pays n’en émet que 1.5 million! En somme, le Bhoutan assaini l’air de ces pays voisins dont la Chine et l’Inde qui sont parmi les plus grands pollueurs au monde.

L’aventure limitée à 10 personnes

Notre choix s'est toujours porté vers la qualité plutôt que la quantité..

Nos petits groupes intimistes nous permettent des itinéraires plus ambitieux, plus respectueux de l'environnement et des populations locales. L'ambiance, l'esprit, le souci du détail, confortent nos différences que nous aimons cultiver dans le but unique de vous faire vivre la plus belle des aventures.

Seuls quelques rares itinéraires audacieux en logistique pourraient voir leur entité portée à plus de 10 personnes.

Niveau de votre trek

Carte

 
Niveau 3+
Il peut neiger à tout moment, c’est la rapidité avec laquelle le climat change qui surprend le plus en montagne. On passe de la canicule au froid mordant, de l’été à l’hiver.
 
L’altitude demeure le facteur primordial d’une expédition au Bhoutan. Notre entrée au pays depuis la plaine indienne devrait néanmoins faciliter notre acclimatation car nous monterons tout doucement vers les hauteurs enneigées.

Lors des treks, nous camperons ; les bagages seront transportés sur des mules ; un cuisinier s’occupera des repas ; il y aura une tente-cuisine, une tente-repas et une tente-toilette. La qualité du service offert par l’équipe bhoutanaise devrait être adéquate, même s’il faut considérer que les randonnées n’ont jamais eu ici la popularité du Népal et qu’elle sera forcément moins rodée.

L’esprit d’aventure, ouvert et prêt à s’adapter dans la bonne humeur, reste un pré-requis pour ce voyage trek au Bhoutan.

Ce voyage sur mesure

À deux ou à plusieurs, en famille, ou avec vos amis, nous vous offrons la possibilité de privatiser votre voyage. Nous mettons à votre disposition toute notre expérience pour élaborer, avec vous, votre futur voyage. Contactez-nous pour tout renseignement.

Voyage guidé par Delphine

Vous aurez probablement la chance de découvrir le Bhoutan au côté de Delphine Roy, guide de montagne, polyvalente, et qui a vécu dans ce mystérieux royaume. Elle parle la langue, le Dzongkha.

Pour aller plus loin

Retrouvez toute l’information sur :

  • La société
  • Les traditions
  • La religion au Bhoutan
  • Etc.

en cliquant sur «Voir la fiche détaillée»

Nos voyageurs partagent
leur expérience

    • Nancy D. ,
    • Voyage effectué en Octobre 2015
    J'ai fait un super beau voyage. Les paysages étaient beaux, les sentiers intéressants, mais c'est la culture et la gentillesse et la générosité des gens qui font tout le charme de ce pays. Le Bouddhisme est ancré profondément en chaque personne et bien visible partout où se porte le regard: peintures sur les maisons, temples, monastères, dzong, drapeaux de prières, offrandes pour apaiser les divinités, etc. La culture se reflète partout tant dans l'architecture que dans le port du costume national.
     
    L'équipe locale était compétente, efficace, mais surtout très agréable, drôle, souriante, dévouée, attentive, etc. Kin Zang (guide local) était très bien organisé et avait de nombreuses connaissances tant sur la faune, la flore, que sur chacun des villages, des temples, des divinités, etc.
     
    C’est toujours un bonheur d’être guidée par Delphine. Je lui fais entièrement confiance. Je partirais avec elle n’importe quand et n’importe où. Son amour du Bhoutan est évident et elle nous le rend bien par ses commentaires et les nombreuses connaissances qu’elle nous transmet.

Dates et prix

Dates des voyages

  • Du 24 Octobre 2018 au 25 Novembre 2018 (33 jours) - 12 465.00$ / Personne

Télécharger le carnet
complet de ce voyage

En téléchargeant nos carnets de voyage, vous pouvez ainsi les lire tranquillement et découvrir tout ce qu’il faut savoir sur votre destination :

  • Votre itinéraire détaillé jour après jour
  • Les prix détaillés
  • Les modalités de réservation
  • Les formalités
  • Toutes les informations pratiques...

Votre contact
spécialiste

Julie Turcotte

Après 3 ans à travailler dans l’organisation d’évènements, l’appel du sac à dos est trop fort. Julie enfile ses bottes de rando et prend un aller simple pour l’Asie. Elle...

Lire la suite

Contactez-nous pour planifier votre voyage ou pour plus d’informations

L’infolettre des karavaniers

Haut