Du Makalu à l'Everest

DEPART EN 2019 - Merci de nous contacter pourt tout renseignement complémentaire au vu de l'engagement de ce voyage.

Nous parlons là d’une expédition d’alpinisme plutôt que du trekking. Une logistique complexe pour une traversée mythique au cœur d’un Népal, sauvage, minéral, au pied des géants de 8000 mètres. Un itinéraire engagé, sans retour sur les mêmes passages : la découverte du parc Makalu – Barun, par ‘’les 3 cols’’.  Inauguré dans le début des années 90 comme une extension au parc de la Sagarmatha, et le seul à protéger des espaces à plus de 8000 mètres d’altitude, et cela depuis la vallée de l’Arun, 7700 mètres plus bas. Jusqu’à la frontière tibétaine au nord.  Découverte. Ou véritable exploration hors du temps et des repères. Nous l’avions déjà entreprise en 2003. Quelque chose d’épique nous avait fasciné. Tout ce merveilleux, en hauteur : passer deux cols au-dessus de 6000 mètres. Le Sherpani à 6135 mètres et le West col à 6143 mètres. Puis : un plateau, particulier, enneigé, l’immensité perchée, s’offre comme un chemin par lequel nous rejoignons finalement les sentiers usuels du Népal, par le dernier col, pas moindre l’Amphu Laptsa à 5850 mètres. Un décor glaciaire, pour aller saluer le camp de base de l’Everest avant de redescendre vers Lukla et Katmandou.
img-article
  • Partager :
Népal: Du Makalu à l'Everest
  • À partir de
    8740.00$
  • Groupes
    de 8 voyageurs max.
  • Confort
    Confort 05 Expédition
    Quasiment que des nuits sous tente.
    Repas d’expéditions (lyophilisés agrémentés de complément sec, de bons repas tout en restant dans la catégorie « expédition » avec un apport en calorie important).
    Participation requise au montage, démontage du camp, à la préparation des repas etc.
    Douche en fin de voyage.
    Le climat (froid très intense/humidité intense) joue beaucoup.
  • Effort
    Effort 05 Très engagé
    • Effort intense et prolongé dans le temps. Le nombre d’heures de marche peut dépasser fréquemment les 9h de marche
    • Les dénivelés sont importants ou concernent de la marche en haute-montagne.
    • L’altitude sera probablement un facteur et/ou les conditions climatiques rudes amplifieront l’effort.
    • Vous transportez vos affaires dans des pulkas ou sur le dos pendant la quasi-totalité du voyage.
  • Activités
    • Trek & Randonnée
      Trek & Randonnée
    • Alpinisme
      Alpinisme

Détails du voyage

  • Activités du voyage :
    • Trek & Randonnée
    • Alpinisme
  • Durée de ce voyage :
    • 32 jours
    • de Montréal à Montréal
  • Période :
    • Octobre à Novembre
  • Tarifs du voyage :
    À partir de 8740$ Détails des prix
  • Supplément petit groupe :
    • 4 participants : +1100$
    • 5 participants : +700$
    • 6 participants : +300$

Dates des voyages Au départ de Montréal

  • Ouvert
    Du 05 Octobre 2019 au 05 Novembre 2019

Le voyage en images

L'immersion - Exploration & Étoiles filantes

LES POINTS FORTS DE CETTE EXPÉDITION INÉDITE POUR LES 20 ANS DE KARAVANIERS

  • Une expédition d’alpinisme mythique, peu proposée et peu fréquentée : relier deux camps de base de Géants, aux pied du Makalu jusqu’à ceux de... l’Everest !
  • Une étoile filante pour célébrer les 20 ans de Karavaniers : une approche originale du Camp de Base de l’Everest par l’Est.
  • Une traversée engagée : encadrée par le guide d’alpinisme Jean-Nicolas Grieco.
  • Une équipe locale expérimentée que nous connaissons depuis plus de 20 ans.
  • Une acclimatation appropriée et les paysages célestes de trois cols : le Sherpani à 6135 mètres, le West col à 6143 mètres et l’Amphu Laptsa à 5850 mètres.

Avant-goût de votre traversée du Camp de Base du Makalu au Camp de Base de l'Everest

Jours 1 et 2 : Montréal - Katmandou (Népal)
 
Jour 3-4 : Transfert dans la ville de Bhaktapur, visites.
 
Jour 5 : Vol vers Tumlingtar - route pour Chichila
  
• Jours 5 à 13 : Marche en basse altitude vers la rivière Barun - points de vue sur le Makalu, le Chamlang, le Kanchenjunga - jusque 4500 mètres : acclimatation à Langmale

• Jours 14 à 20 : Vallée glaciaire : approche du camp de base du Makalu (4900 mètres), du camp de base du Sherpani Col (5200 mètres) et du camp de base avancé du Makalu (5700 mètres)

• Jours 21 à 22 : Passage du Sherpani Col (6135 mètres) et du West Col (6143 mètres), moraine latérale et repos au Camp de Base avancé du Baruntse (5700 mètres)

• Jours 23 à 28 : Passage du col Amphu Laptsa (5850 mètres), remontée vers le nord... le fameux camp de base de l'Everest et marche de sortie jusqu'à Namche Bazar - arrivée à Lukla
 
Jour 29 et 30 : Vol vers Katmandou et visite de la capitale népalaise.
 
Jours 31 et 32 : Retour à Montréal. Fin de votre voyage au Népal.

L’engagement d’une telle expédition

Pas question ici de vous donner un itinéraire détaillé autre que de vous dire, ce sera long, 28 jours de trek, exigeant avec ces cols, merveilleux avec ces centaines de sommets entre 6000 et 8000m, touchant par les villages que nous traverserons.  Pour ces voyages exceptionnels, il est essentiel de se parler, préférablement en personne. Il y aura une sélection des voyageurs. Maximum 8 voyageurs pour 1 guide. Ce voyage au Népal est de Niveau 5. Il est à retenir que l’accès à la montagne est long, tout comme le trek de sortie par l’Amphu lapcha, ce qui implique qu’une bonne partie de l’acclimatation se fait sur les chemins de trek. L’accès à la crête est peu technique, si on excepte quelques passages rocheux sur le col Ouest. La voie d'ascension est entièrement sur terrain glacé. Certaines sections au-dessus du dernier camp sont plus complexes, notamment sur glace avec des pentes de 70º et des crêtes qui nécessitent l’ajout de cordes fixes pour faciliter la descente. Quelques corniches sont aussi à éviter. Les dangers d’avalanche existent certainement, surtout après une neige fraîche, mais ne sont pas autrement problématiques. La météo représente un risque à considérer. L’altitude très élevée est aussi un facteur à ne pas oublier
L'esprit - Exploration & Étoiles filantes

L'esprit

Si nous nous amusions à tracer une ligne entre les deux géants népalais que sont Makalu et Everest ? Nous y retrouverions 3 cols de montagne dont deux à plus de 6000m. Cette traversée relie le Khumbu oriental à la région du Makalu Baruntse : lieu de départ de notre expédition. Une belle approche par les vallées de Barun et de l’Arun qui sculpte le relief de ce petit pays aux géants célèbres. Un engagement important, des passages techniques, une mythique pente de glace, environ 250 mètres à 70º exaltante à descendre en rappel. Le Makalu en décor, grandiose. Et entre les cols… un panorama à couper le souffle (Island peak et Lhotse notamment, le Kangchenjunga de l’autre côté, …). Nous terminons au Khumbu, le pays sherpa, avant de rejoindre la capitale népalaise. Une expédition mythique et engagée, passage avec cordes fixes, rappel, campements sur glacier, majeure partie du trek en altitude élevée : le cœur céleste du massif himalayen.

Votre guide d'expédition - Camps de base Makalu - Everest

Il a rêvé des hautes montagnes. Et c’est vers elles qu’il est parti d’abord, forcément très loin de notre Québec trop plat, vers l’Équateur, vers l’Aconcagua souvent, vers l’Illimani de Bolivie, vers le Népal ensuite. Tant qu’à monter, s’est-il dit aussi, pourquoi ne pas monter très haut? N’y avait-il pas les 8000 mètres du Shisha Pangma, quelque part au Tibet, et toute cette passion de “l’inutile” justement magnifique car elle ne sert à rien (ou sinon à soi-même, ce qui est différent)? Ce n’est pas lorsqu’on monte qu’on apprend quelque chose. C’est en redescendant. Il était parti faire de la haute montagne. Mais voilà : la montagne n’est pas un vase clos. On y croise aussi des gens différents, des cultures magnifiques, toute une notion du voyage fait à pied entre des cols aussi hauts que des pics, si bien qu’il serait dommage de ne voir qu’un sommet lorsqu’on voit aussi le monde. Et Jean-Nic est curieux.

Un mot de votre guide d'expédition

La traversée du Makalu – Everest… Préparez-vous, c’est exceptionnel !
 
L’automne 2018 s’annonce des plus beaux : un sabbatique de 6 mois après 12 ans de job stable pour un guide de montagne comme moi, c’est plus que bienvenu! Ça donne des ailes, ça m’alimente et, surtout, ça offre un répit à mes enfants! Bref, après l’avoir guidée il y a 15 ans, j’ai juste envie de cette traversée du Makalu – Everest…
 
Parce que c’est le plus beau trek du monde…
Parce qu’on y est seul…
Parce que les vues sur l’Himalaya sont imprenables…
Parce que l’éloignement est complet…
Parce que le dépassement de soi est total…
 
Je l’avoue, j’ai guidé la traversée du Makalu-Everest en 2003. J’ai aussi guidé le Mera Peak en 2001 et 2007 et le trek du Dhaulagiri en 2002 au Népal. J’ai guidé l’ascension du Shishapangma au Tibet en 2004. Et le plus souvent, quand je repense à l’Himalaya, les images que j’ai en tête viennent de cette traversée incroyable du Makalu – Everest.
 
C’est LE TREK d’une vie.
 
Makalu – Everest. Le simple fait d’entendre le nom de ces deux sommets mythiques fait rêver. Approcher l’Everest, cette imposante montagne, demandera toujours respect et humilité. Le Makalu, 5e montagne la plus haute avec ses 8485 mètres d’altitude, mais non la moindre, a repoussé plus d’un alpiniste, notamment par sa face et son pilier ouest.
 
Simplement de se rendre au pied du Makalu est une expérience en soit. On vit parmi les géants. On passe par des villages reculés, des rizières verdoyantes, on se perd tranquillement dans l’immensité des paysages, on croise plusieurs vallées escarpées. Par la suite, la traversée qui mène dans la vallée de Chukung ose s’appeler « trekking »… Rien de moins que le Sherpani col à 6135 mètres pour accéder au glacier Barun. On dort sous le toit du Baruntse et une descente en rappel de 250 mètres depuis le West col (6143 mètres) nous mène dans la vallée de Hunku. Lorsqu’on franchit le col d’Amphu Lapcha (5850 mètres), le populaire Island Peak (6189 mètres) se fond dans l'étendue que forme le mur entre le Nuptse et le Lhotse en contrefort de la Déesse mère. C’est dire à quel point ces colosses sont démesurés et combien on est petit dans cet environnement grandiose.
 
Il est difficile de franchir autant de diversité pendant une même aventure.
Oui on peut monter plus haut sur d’autres sommets…
Oui on peut faire des escalades beaucoup plus difficiles partout dans le monde…
Mais rares sont les expériences qui demandent de parcourir autant de zones climatiques, de cultures, d’écosystèmes, de villages, de peuples…
Rares sont les occasions de rentrer aussi longtemps en introspection… de prendre le temps de prendre le temps… de s’abandonner à la lenteur… de rêver éveiller…
Rares sont les occasions de se dépasser autant physiquement que psychologiquement… de repousser ses limites… d’aller au fond de soi…
 
J’espère vous voir à mes côtés dans cette retraite du quotidien, au cœur de l’essentiel, ce qui nous fera le plus grand bien!
 
Jean-Nicolas Grieco

Niveau de votre expédition du Camp de base du Makalu au camp de base de l'Everest

Carte

 
Ce voyage au Népal est de Niveau 5. Il est à retenir que l’accès à la montagne est long, tout comme le trek de sortie par l’Amphu lapcha, ce qui implique qu’une bonne partie de l’acclimatation se fait sur les chemins de trek. L’accès à la crête est peu technique, si on excepte quelques passages rocheux sur le col Ouest. La voie d'ascension est entièrement sur terrain glacé. Certaines sections au-dessus du dernier camp sont plus complexes, notamment sur glace avec des pentes de 50º et des crêtes qui nécessitent l’ajout de cordes fixes pour faciliter la descente. Quelques corniches sont aussi à éviter. Les dangers d’avalanche existent certainement, surtout après une neige fraîche, mais ne sont pas autrement problématiques. La météo représente un risque à considérer. L’altitude très élevée est aussi un facteur à ne pas oublier. Cette montagne peut être considérée comme la suite logique d’une ascension de 6000 mètres (par exemple Mera, Lobuche ou Sajama) et elle constitue également une transition spectaculaire vers un possible 8 000m et ce, encore libre de l'utilisation d'oxygène artificiel.
 
Pré-requis / sélection des voyageurs pour les voyages de haute montagne au Népal :
•             Un Curriculum Vitae de ses expériences en montagne
•             Rencontrer/contacter un guide de montagne chez Karavaniers.
•             Que vous ayez autant que possible une expérience préalable de cramponnage.

À cet effet, un cours de haute montagne sera obligatoire - encadré par votrer guide d'expédition sur deux jours.

L’acclimatation (et donc la marche d’approche)

On ne dira jamais assez l’importance de l’acclimatation en montagne. Et pourtant, c’est souvent l’aspect le plus négligé. Généralement, les voyagistes font arriver les groupes à Lukla. De là, le trek est trop court vers le camp de base, en moyenne, de 7 à 9 jours. Nous en prendrons 12 ! Nous choisissons plutôt d’atterrir à Tumlingtar, plus au sud et à plus basse altitude. C’est un chemin peu fréquenté.

Notre équipe au Népal (sherpa et Karavaniers)

La haute montagne ne doit jamais être prise à la légère. C’est un milieu étonnant mais qui ne pardonne pas la négligence, le Népal ne fait pas exception. Il est essentiel que les guides soient extrêmement compétents (expérience de montagne, techniques de sortie de crevasses, premiers soins, leadership). Quant à l’équipe népalaise, on ne doit surtout pas négliger son rôle. Notre première force est justement dans cette équipe sherpa. Nous les connaissons depuis plusieurs années. Ce sont des amis. Ils constituent sans doute aussi l’équipe de sherpa d’altitude la plus expérimentée. Dawa a notamment grimpé 6 fois l’Everest, plusieurs fois le Cho Oyu et le Shishapangma, et 14 fois l’Ama Dablam (un record)! C’est d’ailleurs le frère du regretté Babu Chiri (10 fois l’Everest, mais disparu au printemps 2001). Quant à Karavaniers, nous avons avec succès guidé des expéditions sur l’Ama Dablam, le Cotopaxi, l’Aconcagua et même sur Shishapangma (8013 mètres) en 2004. Nous avons également guidé les premiers Québécois au sommet du Baruntse en 2009. Et surtout plus de 150 voyages depuis 20 ans.

Note importante :

Vous devez parler avec Jean-Nicolas ou Richard, i.e. des guides qui ont fait ce voyage. Les 2 ne sont pas toujours au bureau (Jean-Nicolas jamais), ne désespérez pas si le retour d’appel prend 1 jour ou 2, c’est un gage de notre sérieux quant à la qualité des voyageurs qui feront partie de ce voyage.

Alors, est-ce que Le plus grand trek existe? Évidemment ça dépend de vous, mais le Makalu-Everest est sur le podium sans l’ombre d’un doute.
 

Des semelles de vents - un texte de Guy Nadeau

De la mi-avril à la mi-mai 2003, huit randonneurs québécois ont réalisé un trek peu commun† dans l’Himalaya népalais, près de la frontière chinoise. Ont été visités les camps de base de deux montagnes géantes, le Makalu (8463 mètres) et l’Everest (8850 mètres), et la région de haute altitude qui les sépare.

† Organisé par l’agence Karavaniers du Monde de Montréal avec le soutien logistique d’une agence népalaise.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Du village de Tumlingtar au camp de base du  Makalu

Avant d’atterrir en douceur sur la piste herbeuse de Tumlingtar, le petit avion de Cosmic Air navigue entre les sommets et les gros cumulus. Son mouvement berce des voyageurs encore un peu zombis des onze heures de décalage entre Montréal et Katmandou. Le premier contact avec  l’équipe de soutien se fait dans la cour d’un hôtel de ce chaud village tropical (autour de 35C à l’arrivée). L’équipe – les sherpas, le cuisinier et ses aides, les porteurs – compte cinquante et une personnes au départ.

Dès le lendemain, dans l’air net du petit matin, c’est le départ vers les sommets enneigés qui se profilent au nord. Le chemin du Makalu suit grossièrement la vallée de la rivière Arun pendant ...lire la suite du récit rédigé par Guy Nadeau

Dates et prix

Dates des voyages

  • Du 05 Octobre 2019 au 05 Novembre 2019 (32 jours) - 8 740.00$ / Personne

Supplément petit groupe

Si groupe composé seulement de 4 participants : +1100$ TTC / personne

Si groupe composé seulement de 5 participants : +700$ TTC / personne

Si groupe composé seulement de 6 participants : +300$ TTC / personne

Télécharger le carnet
complet de ce voyage

En téléchargeant nos carnets de voyage, vous pouvez ainsi les lire tranquillement et découvrir tout ce qu’il faut savoir sur votre destination :

  • Votre itinéraire détaillé jour après jour
  • Les prix détaillés
  • Les modalités de réservation
  • Les formalités
  • Toutes les informations pratiques...

Votre contact
spécialiste

Richard Remy

On l’écoutait nous dire: “Autrefois, le grand Fanfaron d’Égypte, …” et on riait. L’humour au ras des baskets, les jeux de mots, un sens de la répartie magnifique, tous les...

Lire la suite

Contactez-nous pour planifier votre voyage ou pour plus d’informations

L’infolettre des karavaniers

Haut