Auyuittuq : trek dans l'ombre de Thor

La traversée de Baffin est LE mythe fondateur de Karavaniers. À l’époque, nous nous étions dit que si nous pouvions guider cette traversée hivernale, nous pourrions tout guider. Et nous croyions aussi que les gens auraient une telle confiance en nous que l’avenir de Karavaniers était assuré. C’est beau la naïveté des débuts! Baffin, en hiver, a été notre premier voyage. Il demeure aujourd’hui un de nos voyages les plus engagés. Et l’un de nos plus spectaculaires comme le Nord sait toujours l’être. Alors y aller l’été, c’était une évidence qui nous aura pris…23 ans! Départ annoncé pour août 2022!

img-article © Karavaniers
  • Partager :
Canada: Auyuittuq : trek dans l'ombre de Thor
  • À partir de
    5480.00$ au départ de Qikiqtarjuaq
  • Groupes
    de 10 voyageurs max.
  • Confort
    Confort 04 Spartiate
    Majorité de nuit sous tente, en autonomie.
    Confort de bivouac rudimentaire (climat, terrain…)
    Repas d’expédition (parfois quelques lyophilisés mais agrémentés en grande majorité de produits frais et locaux).
    Participation pouvant être requise pour la préparation des repas et l’installation/désinstallation du campement selon la composition de l’équipe.
    Douche finale.
  • Effort
    Effort 04 Engagé
    • Effort intense et prolongé sur de longues randonnées en autonomie. 7 à 8h de marche par jour, ou plus à l’occasion.
    • Pas de difficulté technique prévue, bien que possible. Les dénivelés peuvent être importants.
    • L’altitude est un facteur déterminant.
    • Possibilité de porter son sac durant quelques jours.
  • Activités
    • Trek & Randonnée
      Trek & Randonnée

Détails du voyage

  • Région :
    Parc national Auyuittuq
  • Activités du voyage :
    • Trek & Randonnée
  • Durée de ce voyage :
    • 14 jours
    • de Montréal à Montréal
  • Période :
    • Août à Septembre
  • Tarifs du voyage :
    À partir de 5480$, au départ de Qikiqtarjuaq Détails des prix

Dates des voyages Au départ de Montréal

  • Ouvert
    Du 15 Août 2022 au 28 Août 2022
Laissez-vous tenter par l'Arctique, en autonomie complète - Souffle Polaire

Les points forts de la traversée du parc Auyuittuq au Nunavut

  • La traversée du parc Auyuittuq en 10 jours de trek en autonomie complète
  • Certainement l’un des grands treks du monde : premier départ en août 2022
  • Le sentiment d’être seul au monde... et infiniment petit
  • Paysages dramatiques: des torrents et moraines glaciaires, des parois vertigineuses notamment celles du Thor et du Asgard
  • La végétation arctique qui vire au rouge avec l’été qui s’achève
  • La visite des communautés Inuit de Pangnirtung, Qikiqtarjuaq et Iqaluit

La COVID et les territoires du Nord : À quand un prochain départ vers la Terre de Baffin?

Depuis le tout début de la pandémie de COVID-19 et encore à ce jour, l'accès au territoire du Nunavut demeure exclusivement réservé à ses résidents et aux travailleurs essentiels. Les informations reçues nous laissent croire que le territoire restera fermé jusqu'à ce que le vaccin soit administré à l'ensemble des populations isolées du Nunavut. 

Voilà pourquoi nous laissons, à regret, l'idée d'y organiser un trek dès l'été 2021. Ce n'est que partie remise pour août 2022! 
L'esprit d'une traversée à pied du parc Auyuittuq en autonomie complète - Souffle Polaire

L'esprit d'une traversée à pied du parc Auyuittuq en autonomie complète

Au-delà du cercle polaire, sur l’île de Baffin, entre fjords, parois granitiques escarpées et glaciers
Le nord. Celui qui nous fait perdre la boussole. Parce que ses aurores continuent de danser envers et contre tout. Parce que malgré les glaciers qui reculent et s’amincissent, et la faune qui délibère sur son futur, il y a dans l’Arctique ce petit quelque chose, toujours, qui nous ramène à l’instant présent. Face aux éléments, on s’élance pour une traversée à pied d’une dizaine de jours, en pleine autonomie, pour se ramener les pieds sur Terre. Se mesurer modestement à ce que la nature a de plus puissant, exigeant, et généreux à nous offrir.
 
Après une visite et les derniers préparatifs à Iqaluit tous ensemble, il est temps de mettre le cap vers la Terre de Baffin, qui est en fait plutôt une île! Au-delà du cercle polaire, et après un bref passage dans la communauté Inuit de Qikiqtarjuaq, on prend la mer, l’oeil aux aguets d’une éventuelle présence d’ours ou d’un souffle de baleine.  Notre route de trek sera plutôt classique. Alors qu’on s’engouffre dans le Akshayuk Pass, nous enchaînerons de spectaculaires vallées glaciaires pour relier depuis le nord, le fjord de Pangnirtung, et la communauté du même nom, au sud.  
 
Pendant une dizaine de jours, nous déplacerons notre campement au fil de notre progression, jusqu’à rejoindre le camp situé au pied du mont Ulu, au bord du fjord. En chemin, il y aura des torrents vigoureux, le cercle Arctique à enjamber, des parois titanesques qui nous font de l’ombre et qui intimident avec leurs noms divins : Thor, Odin, Asgard. Les pieds sur terre, on vous disait. Parce que malgré les allusions aux divinités, on portera lourd sur notre dos, les rivières pourraient être intimidantes (et glacées!) lors des traverses à gué, la faune nous fera de l’oeil. Et on s’en mettra plein les jambes!

Note : certaines des photos sur cette page ont été prises lors de notre traversée hivernale. Elles permettent de donner une idée des paysages et de l'ambiance, malgré qu'il n'y aura pas de neige ou de banquise en août. 

Un avant-goût de votre itinéraire

Ici plus qu’ailleurs, il faut accepter que la nature dicte un peu les choses. Il se pourrait qu’une traverse de rivière nous retarde de plusieurs heures, que la navigation sur le fjord soit ralentie par les glaces, ou qu’encore nous soyons immobilisés dans les tentes une journée entière le temps que passe la tempête. Dans tous les cas, nous avons prévu un peu de marge de manoeuvre sur l’itinéraire et vos guides sont solides et expérimentés, ils sauront prendre les meilleures décisions pour le groupe, faites-leur confiance!

Jour 1. Vol de Ottawa / Montréal – Iqaluit
Le vol partira plus probablement d’Ottawa, ou si on est vraiment chanceux, de Montréal. Par le hublot, les lacs et sommets arrondis du bouclier canadien laissent place rapidement aux immenses étendues d’eau de la baie d’Ungava. L’avion se pose à Iqaluit, un court transfert nous dépose à l’hôtel. L’après-midi sera un bon moment pour faire les derniers préparatifs et mises au point en groupe et avec vos guides, pour le trek à venir. Vous aurez le temps de flâner en ville, la plus grande communauté du Nunavut. Nuit en hôtel, souper en ville.
 
Jour 2. Iqaluit – communauté inuit de Qikiqtarjuaq – parc national Auyuittuq
Les sacs bouclés, on embarque pour Qikiqtarjuaq. Après avoir survolé la baie Cumberland et fait une brève escale à Pangnirtung, un dernier vol dune trentaine de minutes nous laisse à «Qik». Nous filons aux bureaux de Parcs Canada pour une séance d’informations obligatoire, avant d’embarquer en après-midi sur les bateaux qui nous déposeront à North Pang, point d’entrée du parc national Auyuittuq.  En mer, un coup d’oeil avisé (parions que le capitaine le verra avant vous!) pourrait nous faire voir un ours, ou encore le souffle d’une baleine. Débarquement à North Pang, en bordure du fjord. Le camp est monté pour la nuit, et le souper dévoré.
 
Jours 3 à 12 : Traversée en autonomie complète du Akshayuk pass
Si la route empruntée pour notre trek est plutôt classique, vous comprendrez rapidement qu’il n’y a pas foule pour autant! L’Arctique exige certes une bonne préparation physique et mentale, et n’est pas à la portée de tous! Nous profitons d’une bonne dizaine de jours pour relier North Pang, notre premier camp, au fjord de Pangnirtung, tout au sud de la péninsule. Entre ici, et là, nous attendent des défis, certes, mais aussi des paysages hors-normes, rudes, imposants, et des sommets qui défient les lois de la nature : Thor, Asgard, Turnweather, pour n’en nommer que quelques-uns.
 
Nous remonterons d’abord la vallée de la rivière Owl. Les titanesques parois de granite du secteur de la vallée June marque le virage pour remonter les derniers kilomètres de cette rivière glaciaires et atteindre les lacs de tête, Glacier et Summit. Notre point culminant sur la traverése ne dépassera pas 450m d’altitude. Mais si la progression se fait bien, il pourrait y avoir un beau sommet à se mettre sous la cravate! Autour des lacs, les superlatifs manquent pour décrire le glacier Turner et le monumental mont Asgard qui le surplombe. Puis déboule la rivière Weasel vers le sud avec fracas et débit. Nous passerons dans l’ombre du Thor, colossal! Si bien que le Breidablik et le mont Odin en pâtissent... alors que!
 
Notre dernier campement sera monté en bordure du fjord de Pangnirtung, pour la reprise en bateau le jour13.
 
Pendant le trek, nous déplacerons, sauf exception, le campement tous les jours. Comme tout doit être chargé dans les sacs à dos, vous aurez compris qu’une telle expédition se prépare minutieusement et que chaque kilo pouvant être épargné... le sera! Nous mangerons bien et suffisamment, mais une grande partie de la nourriture sera lyophilisée, puis préparée par vos guides le soir venu. Vous n’y verrez que du feu! Aussi, dans ce type d’expédition, la collaboration, la participation active de tous et chacun est attendue.  Et l’entraide prend ici une autre dimension. Il y aura des torrents et rivières glaciaires à traverser à gué, du terrain pas toujours facile à enjamber. Avec les charges dans le sac à dos, il faudra veiller les uns sur les autres. Mais la récompense n’en sera que plus grande!
 
Jour 13. Dernier jour du trek - Navigation en mer vers Pangnirtung
Au besoin, nous marcherons peut-être encore un peu ce matin pour atteindre un point stratégique où le bateau peut venir nous récupérer aisément.  Si le temps et la météo le permettent, nous irons visiter le site historique de l’île Kekertenà l’embouchure du fjord, avant de revenir vers Pangnirtung. À quai, il ne nous reste plus qu,à marcher quelques centaines de mètres, dans la plus grande agglomération du Nunavut, et poser nos sacs à l’hôtel. Ceux qui le souhaitent pourront aller visiter le centre Uqqurmiut qui regroupe des ateliers de tissage et sérigraphie, et les oeuvres d’artistes locaux. Le poste d’accueil de Parcs Canada recèle également quelques informations intéressantes sur le parc. Souper et nuit à l’hôtel de Pangnirtung.
 
Jour 14. Pangnirtung – Iqaluit – Montréal
Si tout se déroule normalement, nous serons en mesure de rentrer à Montréal en fin de journée. Autrement, il faudra passer une nuit (non-incluse, Karavaniers pourra faire la réservation le cas échéant) à Iqaluit, avant de rejoindre Montréal demain (jour 15).  Et je vous jure... Le retour à la ville sera ardu, après presque deux semaines à humer le nord à pleine narine, la tête basculée, le soir au campement, à chercher dans le ciel clair et sec la valse des aurores boréales. Bon retour!

Niveau du voyage : ENGAGÉ

L'expédition requiert une bonne forme physique, de l’endurance, et surtout, un bon engagement psychologiqueVous aurez à marcher entre 6 et 8h par jour, avec une charge de +/- 25kg dans votre sac à dos lors des déplacements. Les distances parcourues (8 à 16km chaque jour) ne sont pas si importantes, mais la progression est ralentie par le terrain très varié, le meilleur passage à chercher hors-sentier, les traverses à gué de rivières glaciaires, etc. Les dénivelés ne sont pas importants, l’altitude n’est pas non plus un facteur. Mais les conditions météo changeantes, voir une tempête de pluie et forts vents est possible, et il faudra y faire face, en gardant le moral!
 
Chaque participant devra participer aux tâches quotidiennes de façon active (montage du campement, porter sa part du matériel commun et de la nourriture) et démontrer un esprit d'équipe qui déborde l'objectif personnel.
 
Les conditions météos et de terrain peuvent retarder considérablement une évacuation d'urgence: il est de la responsabilité de chacun de bien évaluer ses capacités physiques et psychologiques AVANT LE DÉPART, de suivre à la lettre la liste d'équipement fournie par Karavaniers, et respecter les consignes données par votre spécialiste voyage ou guide Karavaniers avant le départ et en cours d'expédition.

L’aventure limitée à 10 personnes

Notre choix s'est toujours porté vers la qualité plutôt que la quantité..

Nos petits groupes intimistes nous permettent des itinéraires plus ambitieux, plus respectueux de l'environnement et des populations locales. L'ambiance, l'esprit, le souci du détail, confortent nos différences que nous aimons cultiver dans le but unique de vous faire vivre la plus belle des aventures.

Seuls quelques rares itinéraires audacieux en logistique pourraient voir leur entité portée à plus de 10 personnes.

Dates et prix Au départ de Qikiqtarjuaq

Dates des voyages

  • Du 15 Août 2022 au 28 Août 2022 (14 jours) - 5 480.00$ / Personne

Télécharger le carnet
complet de ce voyage

En téléchargeant nos carnets de voyage, vous pouvez ainsi les lire tranquillement et découvrir tout ce qu’il faut savoir sur votre destination :

  • Votre itinéraire détaillé jour après jour
  • Les prix détaillés
  • Les modalités de réservation
  • Les formalités
  • Toutes les informations pratiques...

Votre contact
spécialiste

Marie-Josée Talbot

Cette année, j’aurais aimé guider quelque chose de nouveau pour moi… le Kangchenjunga?  Marie c'est un peu ça, toujours de la politesse mais avec une affirmation qui ne ment...

Lire la suite

Contactez-nous pour planifier votre voyage ou pour plus d’informations

L’infolettre des karavaniers

Haut