Rocheuses : transcender les classiques

Quel soin méticuleux a été apporté à la conception de ce voyage! Quatre guides, chacun avec sa propre expérience de l'Ouest, ont avancé cartes, photos, arguments, contre-arguments... On voulait éviter les foules, mais rester dans le coin "classique" des Rocheuses. Pari gagné en deux semaines de randonnées. Nous allons dans ces massifs où les grands bus de touristes ne se rendent pas encore : le pays de Kananaskis, l'arrière du Mont Assiniboine dans le parc national de Kootenay, un trek de 3 jours en refuge entre les Takakaw Falls et la Iceline Trail (mais sans y croiser trop de monde, à la sauce Karavaniers) et enfin, une dépose en hélicoptère pour 3 jours autour du Landslide Lake. C'est un bon circuit pour des marcheurs motivés, avec quelques bonnes journées et de bons dénivelés, et un portage minimal sur 2 jours.
img-article
  • Partager :

Grand classique revisité

Canada: Rocheuses : transcender les classiques
  • À partir de
    5850.00$ au départ de Calgary
  • Groupes
    de 12 voyageurs max.
  • Confort
    Confort 03 Rustique
    • Des nuits sous tente sauf celles hors trek où nous privilégions de charmantes auberges.
    • Repas d’expéditions avec cuisinier ou plat lyophilisé.
    • Participation souvent requise pour le montage/démontage et préparation des repas selon la composition de l’équipe.
    • Douches rares en trek.
  • Effort
    Effort 03 Soutenu
    • Les journées sont de 5 à 7h de marche, pouvant atteindre les 8h, en autonomie généralement et ce, pendant plusieurs jours d’affilée (5 à 10).
    • Pas de difficulté technique mais les dénivelés sont conséquents.
    • L’altitude est à prendre en considération.
    • Votre sac contient les affaires de la journée, sauf en de rares occasions.
  • Activités
    • Trek & Randonnée
      Trek & Randonnée

Détails du voyage

  • Région :
    Ouest canadien - Rocheuses
  • Activités du voyage :
    • Trek & Randonnée
  • Durée de ce voyage :
    • 14 jours
    • de Montréal à Montréal
  • Période :
    • Août à Septembre
  • Tarifs du voyage :
    À partir de 5850$, au départ de Calgary Détails des prix
  • Supplément petit groupe :
    • 7 participants : +600$
    • 8 participants : +400$

Dates des voyages Au départ de Montréal

Dates en cours de préparation
Contacter le spécialiste pour plus d'informations.

© pause sur la iceline
L'esprit de ce voyage dans les Rocheuses canadiennes - Montagne & Volcan

L'esprit de ce voyage dans les Rocheuses canadiennes

Depuis l'été dernier, nous travaillons sur nos circuits dans l'Ouest et nous en voulions pour tous les goûts. Il y en aura un très engagé avec des sacs à dos lourds, un avec un trek de 8 jours en refuge, un tellement isolé qu'il faut prendre un hydravion pour s'y rendre, un très confortable dont les chambres privées font grimper le budget. Il nous en manque un, qui rappellerait les noms les plus connus, sans portage, et qui resterait "abordable" financièrement ("abordable" pour l'ouest...).

Quel soin méticuleux a été apporté à la conception de ce voyage! Nous voulions nous rapprocher des parcs nationaux de Banff et Jasper, mais sans trop de monde. Tout comme on ne va plus au Camp de Base de l'Everest, mais on voit le sommet de l'Everest depuis d'autres vallées, on voulait "voir les Rocheuses". Alors, quatre guides, chacun avec sa propre expérience de l'Ouest, ont avancé cartes, photos, arguments, contre-arguments... Pari gagné en deux semaines de randonnées.

Notre choix s'est porté sur ces massifs où les grands bus de touristes ne se rendent pas encore : le pays de Kananaskis où randonnent les locaux, le versant Est du Mont Assiniboine dans le parc national de Kootenay, un trek de 3 jours en refuge entre les Takakaw Falls et la Iceline Trail (deux incontournables de l'ouest, mais on a bien planifié la manière d'y arriver, on n'y croisera pas trop de monde, à la sauce Karavaniers) et enfin, une dépôse en hélicoptère pour 3 jours autour du Landslide Lake, une sacrée expérience! Ce sera varié autant en paysages qu'en conditions d'hébergement. Encore une fois, les bons marcheurs vont se régaler.
© paysage alberta bc
L'immersion - Montagne & Volcan

Les points forts de ce trek dans l'Ouest Canadien

  • 2 semaines dont 12 jours de marche (certains peuvent être optionnels lorsqu'on dort deux nuits ou plus au même endroit)
  • Des randonnées spectaculaires et aux paysages variés, tantôt en allers-retours, en boucles ou en traversées - qui n'est possible que parce qu'on est en groupe avec deux guides
  • On dort 2 à 4 nuits dans chaque hébergement: une alternance entre camping et cabines (avec douche), refuge de montagne, hôtel sur la route et campement éloigné au bord d'un lac. L'équilibre entre un bon repos et ne pas s'empêcher d'aller dans les endroits les plus isolés
  • Le petit trek de 3 jours dans Yoho National Park, avec la Iceline Trail au lever du soleil, en plein écosystème alpin
  • Le pays de Kananaskis, surtout connu des locaux
  • Le vol en hélicoptère pour arriver dans ce paysage vierge où on monte le campement pour 2 nuits : on marche hors sentier parce que... il n'y a pas de sentier.

Niveau du voyage : 3

Douze jours de randonnée consécutifs, ce n'est pas rien. D'autant plus quand les dénivelés sont entre 800 et 1500m, et que deux journés dépassent les 20 km. En tant que gourmands des sentiers, on a même prévu quelques traversées un peu longues (mais qui méritent chaque effort) : si on marchera en moyenne 6-7h/jour, on pourrait occasionnellement s'offrir un 8 ou même 9h de marche, comme le jour 5 ! Comme nous passons généralement plusieurs nuits au même hébergement, quelqu'un pourrait décider de prendre une journée de congé par-ci par-là. 

Dans les Kananaskis, la crète de Pocaterra est une traversée de 11 km, 800m, env. 5h. On aimerait faire une boucle au-dessus des lacs Upper et Lower Kananaskis (env. 6h... à moins que tout le monde soit motivé par l'aller-retour au Lac Aster, 26km, 1300m, env. 9h) et le lendemain atteindre un sommet local, voire même le combo Old Baldy Peak (2728m) et Mc Dougall (2726m). L'ascension du 1er est de 6h, 15km et 1000m, et pour les plus en forme, ajoutez 3h, 3km et 800m de plus pour le 2nd, nettement plus exigeant. 
Dans le parc de Kootenay, comptez 20km et 1400m pour une belle randonnée de 8h à flanc de montagne (plutôt exigeante donc). Au départ du refuge Stanley Mitchel, ce sera la montée au lac Kiwetinoc (environ 2h30, 6,5km A/R). Un peu plus intrépide, il y a le pic du même nom qui le surplombe (ajouter 1h30, 3km et 500m) ou le mont Kerr à la difficulté similaire.

Heureusement, on ne porte que son sac de jour sauf pour la journée de montée (plutôt facile et peu longue) vers le refuge de Stanley Mitchel Hut où on aura de quoi passer 2 nuits (matelas et matériels fournis sur place, sac de couchage et nourriture à transporter) et pour la redescente (un peu plus longue, on fait un détour magnifique, mais on aura mangé les provisions, les sacs seront moins lourds). Les randonnées sont tantôt en aller-retour, tantôt en boucles, tantôt en traversées.

Vous l'aurez compris... si on fait chaque randonnée, ce voyage a clairement un niveau 3, mais... finalement, après coup, on se dira que peut-être qu'il méritait un peu moins.

Entraînez-vous ! Ce voyage s'adresse à des randonneurs habitués aux bons dénivelés, sans ampoule dans leurs bottes ! Contactez le spécialiste si vous avez le moindre doute quant au niveau.

Intention d'itinéraire

Cet itinéraire vous donne les grandes lignes du voyage. Cependant, il est essentiel de comprendre qu’un itinéraire n’est jamais quelque chose de fixe. Il y a toujours des petits imprévus (qui deviennent souvent la meilleure partie du voyage). Il y a aussi la possibilité d’un col bloqué par la neige, une pluie diluvienne ou même un éboulement de terrain sur notre route, un sentier fermé à cause des ours. Et alors, l’itinéraire devient très vite secondaire. 

Jour 1: Arrivée à Calgary et installation
Vol pour Calgary. Assurez-vous d'arriver en début d'après-midi au plus tard. Transfert dans le Pays de Kananaskis et montage du campement. S'il nous reste un peu de temps, première sortie des bottines pour dérouiller les jambes par une randonnée facile, pourquoi pas vers le Ptarmigan Cirque ou Lookout trail... Dîner non inclus, souper préparé par le guide et nuit en campement. 

Jours 2 - 3 - 4 : Randonnées Kananaskis
Trois belles journées de randonnées dans le Pays de Kananaskis !
Sur place, tout peut changer selon les fermetures de sentiers (dûes à la présence d'ours généralement) mais notre idée de départ est de marcher une journée sur la crète de Pocaterra, de faire une boucle au-dessus des lacs Upper et Lower Kananaskis puis d'atteindre un sommet local, voire même le combo Old Baldy Peak (2728m) et Mc Dougall (2726m). 
Les midis, nous embarquons le pique-nique dans les sacs de jours. Tous les soirs, nous revenons dormir au camping, avec ses douches et le repas préparé par les guides. Dodo sous la tente.

Jour 5: Centennial Ridge et transfert au parc national de Kootenay
Oh la grosse journée ! On commence par démonter le campement, tout ranger, puis une demi-heure de route nous mène au pied du sentier. Là, une belle montée nous fait rapidement sortir des sapins. Le terrain devient plus caillouteux, peut-être même un peu neigeux. Il passe par le sommet du Mont Allan (2819m) avant de poursuivre sur la crête et lentement de redescendre de l'autre côté. La vue engobe toutes les montagnes des Kananaskis mais aussi une partie de Kootenay et même des parcs plus lointains. Vous ne regretterez pas l'effort. La descente est plutôt longue, c'est le moment d'avoir de l'énergie en réserve. Ainsi, nous changeons complètement de versant de montagne et le bus nous attend à l'arrivée pour nous transporter aux cabines du parc national Kootenay : un vrai lit, une bonne douche et un souper copieux font récupérer de ces 8, peut-être 9h de marche ! 
Comptez 24km et 1500m de dénivelé, c'est peut-être la journée la plus ardue du voyage - une bonne nouvelle car vos jambes sont juste mises en forme mais pas encore fatiguées par les premiers jours. 
Oh la grosse journée... mais quelle belle journée ! 

Jours 6 et 7: Dans le coin de Kootenay et Assiniboine
Deux randonnées nous attendent : l'une dans le parc national de Kootenay, l'autre sur le versant est du mont Assiniboine.
D'abord, pour délier les jambes après la journée de la veille, une randonnée de 5h : Marvel Pass Trail (14km, 600m), dont le col marque la limite entre le parc national de Kootenay et le parc provincial du mont Assiniboine. De là, la vue s'ouvre sur le mont Assiniboine qui, du haut de ses 3618m, domine ses voisins. Montagne mythique, c'est une pyramide parfaite, l'équivalent du Cervin pour les Rocheuses.

Puis le lendemain, nous plongeons dans le parc de Kootenay pour une jolie boucle qui vient chercher un peu plus d'énergie : le col de Kindersley et la boucle Sinclair. Y voir des bouquetins n'y est pas rare... les grizzlis sont aussi actifs dans la région (rassurez-vous aucune attaque de groupes n'a eu lieu dans le dernier siècle, en suivant quelques règles de base, on évite les problèmes).
Soupers et nuits aux cabines.

Jours 8-9-10 : Trek dans le Parc National de Yoho
Nous partons en quelques heures de route jusqu'aux célèbres Takakaw Falls. Nous chargeons les sacs d'affaires de rechange, sacs de couchage et de la nourriture pour 2 nuits. On est un peu alourdis, mais la journée est facile. Le sentier longe la rivière avant de quitter le monde et de remonter une vallée dans la forêt. Comptez environ 3-4h pour rejoindre le refuge - plutôt facile en comparaison avec les jours précédents. 
Le refuge de bois rond est niché en bordure de clairière. La rivière y serpente, les arbres s'écartent et laissent la place à la vue sur les montagnes alentours de 3000m d'altitude en moyenne. Les biches sont souvent de la partie. Le refuge est composé de 2 dortoirs, une salle repas/détente avec un poële et d'une cuisine, il nous est réservé en entier. Les toilettes sont extérieures. C'est rustique mais quelle bonne ambiance ! 

Le lendemain, on laisse les affaires en place et partons léger explorer les alentours. Retour au refuge, temps relax. 

Jour 10, départ très tôt, de nuit, vers les roches de la Iceline Trail. Nous marchons à la frontale jusqu'à prendre de la hauteur et assister au lever de soleil, magique ! Le chemin serpente entre les blocs rocheux, dans un monde minéral. Nous marchons sur des moraines, laissées par les glaciers qui se sont retirés. Le chemin classique plonge en quelques heures dans la forêt en pleine descente pour rejoindre le bus, les plus fatigués pourront prendre cette option, mais nous continuons vers Emerald Lake. Un peu plus de marche pour voir plusieurs lacs avant de rejoindre la civilisation. En après-midi, route vers le prochain arrêt : le Crossing Resort est un hôtel de bord de route propre, le plus proche de notre départ d'hélicoptère du lendemain. On y retrouve toutes les commodités, à défaut du charme !

*Notez qu'en 2021 les réservations pour ce refuge ne peuvent se faire que 90 jours d'avance, et le premier à réserver tout le refuge d'un coup gagne la course. Autant dire que nous serons sur le qui-vive, mais s'il s'avérait impossible de le réserver, nous irons dans un autre refuge, plus accessible, proche du Roger Pass, pour 3 jours de randonnée qui nous approcheront des glaciers. Nous ferons alors des randonnées dans Glacier National Park. Moins tranquille mais autant spectaculaire... un plan B tout à fait alléchant.

Jours 11 - 12 -13 : Landslide Lake, l'apothéose du voyage
Nous concevons nos circuits en crescendo. C'est dont en hélicoptère que nous partons avec le matériel de camping pour Landslide Lake. SItué en bordure du parc national de Banff et pas très loin de celui de Jasper, ce lac est bordé d'une zone de campement à la limite des arbres. Nous nous y installons pour deux nuits. De là, il n'y a pas vraiment de chemin marqué... mais vous êtes au creux des montagnes, le terrain de jeu est immense ! Le guide vous emmènera découvrir les montagnes et vallées alentours, le choix des randonnées dépendra de la motivation des troupes !
On purifiera l'eau du lac ou des ruisseaux, des toilettes sèches sont disponibles sur place.

Après tant de liberté, l'hélicoptère revient nous chercher et nous faisons route vers Banff. Nous irons passer la fin de journée et dormir à Banff. Dernier souper non inclus mais le guide vous suggèrera un restaurant sympathique pour un dernier souper de groupe. Nuit en hôtel. 

Jour 14 : Retour au Québec
Déjeuner non inclus (facile d'aller déjeuner en ville). Dernier café avec la vue sur les montagnes. Transfert en matinée à l'aéroport de Calgary pour un vol dans l'après-midi (assurez-vous de prendre un vol en après-midi... ou même reste plus longtemps). Bon retour ! 


 

Informations pratiques

Météo :
Pour éviter les foules (et les moustiques), nous choisissons des massifs peu fréquentés et une période où le tourisme de masse s'atténue. La conséquence : il ne serait pas surprenant de se réveiller un matin dans la neige ou de la rencontrer lorsqu'on prendra de l'altitude. Comptez des journées entre 15° et -5°c, majoritairement ensoleillées mais vous n'êtes pas à l'abris d'averses. Prévoyez un sac de couchage chaud pour les nuits (cf. la liste d'équipement). 

Hébergement :
Nous alternons les nuits en camping (campement aménagé avec bloc sanitaire et douche), en cabine (chambre double et salle de bain partagée), en refuge (dortoirs, pas d'eau courante ni d'électricité, toilettes sèches à l'extérieur et corvées d'eau au ruisseau), en hôtel sur la route et à Banff (chambres doubles, salles de bain privées) et en campement d'arrière pays (toilette sèche, mais pas d'autre aménagement). N'oubliez pas qu'un campement avec dépose en hélicoptère est plus beau que le plus bel hôtel !

Repas : 
Les guides cuisinent tous les repas, sauf lorsque nous sommes en hôtel (restaurant). Les pique-niques seront répartis le matin et à glisser dans les sacs-à-dos. 

Encadrement
Un guide Karavaniers certifié ACMG (requis pour guider en backcountry) et selon la taille du groupe, un assistant-guide.

Transports : 
Mini-bus 15 places conduit par les guides, avec une remorque pour le matériel et les bagages.

Bagages
Vous ne portez qu'un sac de jour, vos bagages restent là où vous dormez ou dans la remorque du bus. Lors de la montée et de la redescente au refuge Stanley Mitchel, vous devrez ajouter dans votre sac-à-dos : sac de couchage, rechange, nourriture commune pour 2 jours. 

Voyager au Canada coûte cher ! Vraiment ?

Vous êtes peut-être habitués de voyager à l'international et les prix dans l'ouest vous paraissent probablement élevés par comparaison. Comment cela s'explique ? Deux facteurs principaux : le coût de la vie et l'inaccessibilité.

Inscription été 2021

À situation inédite, procédures d'inscriptions inédites ! 
Retrouvez les conditions sur ce lien : Voyages Québec & Canada 2021 .

Télécharger le carnet
complet de ce voyage

En téléchargeant nos carnets de voyage, vous pouvez ainsi les lire tranquillement et découvrir tout ce qu’il faut savoir sur votre destination :

  • Votre itinéraire détaillé jour après jour
  • Les prix détaillés
  • Les modalités de réservation
  • Les formalités
  • Toutes les informations pratiques...

Votre contact
spécialiste

Julie Betelu

Jonglant entre le vieux continent et l'Amérique du Nord, Julie n’a pas les pieds dans la même bottine. À 8 ans, elle s’envolait pour la Thaïlande. Et à 11, au Guatemala. Plus...

Lire la suite

Contactez-nous pour planifier votre voyage ou pour plus d’informations

L’infolettre des karavaniers

Haut