L’équipe Karavaniers
Pas encore membre ? S'inscrire / Se connecter Se connecter via facebook
Départs confirmés
Type de voyage
Date & durée
Destinations
Ambiances & activités
Niveaux
Caritatifs et levées de fonds Scolaire Sur mesure
Nouveaux voyages Calendrier

Appelez nous au

514-281-0799

Plan du site & infos

La petite histoire Karavaniers

Il nous semblait important de vous parler de notre histoire. Et de vous dire aussi, sans fausse modestie, que nous sommes fiers de nos réalisations, fiers d'avoir été les pionniers sur plusieurs sentiers, fiers d'avoir grimpé plus haut que n'importe quelle compagnie québécoise, fiers d'avoir navigué sur des eaux très étrangères, fiers d'avoir croisé des peuples éloignés. Et surtout fiers d'offrir, toujours, les destinations les plus originales sur le marché. Voici quelques jalons (seulement quelques-uns) de cette histoire, courte, mais déjà riche:

1998 (6 destinations offertes)

Nous sommes parmi les premiers à retourner dans la région du Huayhuash (Pérou), longtemps fermée pour des questions de sécurité (le Sentier Lumineux!). Nous allons, bien sûr, au camp de base de l'Everest... mais en passant par le col de Cho la et la vallée de Gokyo. Nous lançons la première école de haute montagne au Québec.

1999 (13 destinations offertes)

Aconcagua... un classique bien sûr mais nous faisons l'ascension du côté des Polonais. Au nord de l'Inde, dans ce merveilleux Ladakh, où tout est si tibétain, nous sommes les premiers Nord-Américains à explorer la vallée des nomades Rupshu.

2000 (20 destinations offertes)

Nous formons la première équipe (nord-américaine) à suivre cette caravane du beurre sur le Tchadar, la rivière gelée (Zanskar). Il nous semble important d'écrire pour redonner un peu de notre expérience : notre première charte éthique est née, bien avant que cela ne devienne une mode.

2001 (27 destinations offertes)

Bien sûr l'Everest, mais il nous fallait nous aventurer vers un autre géant. La première fois, ce sera le Manaslu, que moins de 150 personnes avaient vu avant nous. Nous en faisons le tour. Kailash. La montagne sacrée, la plus sacrée, recevait notre visite. Éthiopie. Pour notre premier voyage du côté de l'Afrique noire, nous nous intéressons au pays le plus méconnu qui soit. Peut-être le plus fascinant. Tournée de conférences avec Babu Chiri (10 fois vainqueur de l'Everest) afin de recueillir des fonds pour la construction d'écoles au Népal. À ce jour 30 000$ ont été envoyés sur place et 2 écoles ont été construites. Et si on grimpait la plus belle montagne du monde ? L'Ama Dablam. Nous l'avons fait.

2002 (32 destinations offertes)

Il nous fallait aller voir du côté de cette Europe de l'Est, encore merveilleusement épargnée par le tourisme de masse. La Roumanie était notre première destination (d'abord à vélo, mais aussi à pied). Suivront la Bulgarie et la Slovénie. Après le Manaslu (au Népal), nous nous attaquions au tour du Daulaghiri cette fois. Un premier voyage en Indonésie mais loin, très loin de ces circuits trop balisés: nous allions à Sulawesi.

2003 (40 destinations offertes)

Makalu-Everest, notre plus grande traversée
à ce jour : presque 30 jours pour relier 2 camps de base en passant par 3 cols de 6000m. Dans la jungle péruvienne se cache encore la mystérieuse cité perdue des Incas... On croyait que c'était à Espiritu Pampa. On en doute fortement maintenant. Mais nous y sommes allés quand même. Après l'école de montagne, il nous fallait pousser encore le volet éducatif: ainsi naissait le camp de haute montagne en Bolivie.

2004 (48 destinations offertes )

Mustang. On dit que c'est le royaume interdit du Népal. Nous sommes allés vérifier, mais en hiver. Vous devinez que nous étions seuls, seuls, seuls... avec tous les habitants des nombreux villages bien sûr. Shishapangma: s'attaquer à un sommet de 8000 m, c'est un peu fou. Mais nous l'avons fait et bien que le sommet reste encore à faire (nous nous sommes arrêtés à 7800 m), ce fut un succès. Bolivie 6000. La compagnie Merck Frost et l'Institut de Cardiologie ont retenu nos services afin de guider un greffé cardiaque et un greffé rénal au sommet de la Bolivie. À 6500 m, le sommet du Sajama a été atteint. C'était un record mondial. Panama. Il existe très peu de peuples qui n'ont pas encore reçu, au moins une fois, la visite d'étrangers. C'est pourtant le cas chez les Indiens Kunas. Nous allons maintenant les visiter en kayak de mer. Ce voyage fait d'ailleurs l'objet d'un projet avec l'ONU pour un exemple de développement durable. Chaque voyageur reçoit un livret d'environ 65 pages, expliquant le voyage, les pratiques et coutumes, la charte éthique... Bref, l'art de voyager. Ce fut un travail colossal de composer quelque 50 livrets différents!

Karavaniers, de 1998 à 2005, c'est plus de 350 voyages sur plus de 60 destinations différentes, dans plus de 40 pays.

2005 (plus de 55 destinations)

Dans la continuité de notre charte éthique (et surtout de son application), nos collaborateurs péruviens (guides, cuisiniers et chefs des porteurs) ont reçu, gratuitement, par une de nos guides, une formation sur les principes du Leave no trace. Cette formation sera bien sûr adaptée aux réalités du pays. Dans la découverte de l'Afrique, nos premiers voyageurs sont allés du côté de l'Ouganda, à la rencontre des primates, dont le fascinant et menacé gorille de montagne ainsi que les mystérieuses montagnes de la lune, les Rwenzoris. Une 2e expédition du côté du Daulaghiri (Népal), avec une excursion de quelques jours dans une nouvelle vallée a été un franc succès. Mais surtout, nous avons investi dans une flotte de kayaks pliants Nautiraid pour notre expédition au Groenland. Mais ceux-ci nous ont permis d’ouvrir le circuit dans les îles grecques…Ce n’est que le début.

2006 et 2007

Le monde est toujours surprenant... mais chose certaine, l'intérêt, et maintenant l'expérience, nous permettent d'affirmer que nous irons encore plus loin et plus haut... Pour avoir une idée de ce à quoi nous pensons, vous retrouverez dans chaque catégorie de voyage, une petite rubrique : et demain sans doute. Et puis il y a cette étoile filante au Tibet, aux abords du lac de Dangra et à l’ombre de l'incroyable mont Targo. Pas plus de 20 occidentaux seraient passés par là avant nous… Grand nettoyage de printemps... en été! Nous organisons une corvée de nettoyage au Pérou, dans la cordillère du Huayhuash pour sensibiliser les populations locales à la gestion durable de leur environnement. Nous lançons aussi notre blog, un mot affreux auquel nous aimerions donner une saveur, un goût unique, avec une écriture libre et authentique : celle laissée sur le monde par le voyage des corps et de l’âme.

2008

Karavaniers s’unit à Détour Nature, la plus ancienne compagnie de plein air au Québec. Des activités à toutes les fins de semaine, des voyages partout en Amérique du Nord : la complémentarité avec Karavaniers est parfaite! Bien loin d’ici, une route se construit au pied de l’Annapurna… Comme le Népal reste notre terrain de jeu préféré, nous allons nous réfugier à l’ombre du Kangchenjunga, le 3e sommet de la planète. À l’automne, nous remanions complètement nos voyages à vélo : nouvelle formule, nouveau site Internet et nouveau nom: Sur La Route est né!


2009

Le Groenland nous fascine toujours autant : nous partons au nord du Nord, pour une expédition en kayak de mer dans le Scoresbysund, le plus grand fjord du monde… Le Népal ne cesse de nous étonner : le pays caché du Dolpo sort de l’ombre et se dévoile à nous.

2011

Partenariat avec Allibert
Pour être en mesure d’offrir un plus grand éventail de dates, de destinations, nous nous sommes alliés à Allibert. Un choix basé sur la confiance et le savoir-faire. Ces professionnels du tourisme d'aventure, basée en France , sont parmi les plus expérimentés et restent toujours passionnés par la découverte du monde, même après plus de 30 ans! Partageant une entente professionnelle, nous proposons des départs en commun : leur histoire rejoint parfaitement notre philosophie du voyage et notre éthique. De belles valeurs et de belles aventures en perspective!

 

Haut Bas Gauche Droite + -