Julie Betelu

Spécialiste et guide

Jonglant entre le vieux continent et son Québec d’adoption, Julie n’a pas les pieds dans la même bottine. À 8 ans, elle s’envolait pour la Thaïlande. Et à 11, au Guatemala. Plus tard, de ses 5 années sur les bancs universitaires, elle gardera de précieuses expériences dont 5 mois passés au Sénégal pour travailler sur un projet de développement du tourisme solidaire auprès d’une communauté. Et la suite ?  Elle débarque chez Karavaniers pour son stage de fin d’études… Mais comme la vraie école, après tout, c’est celle du voyage : avant de revenir en force au sein de l’équipe deux ans plus tard, elle arpente et découvre l’Amérique latine, passe du pays Kuna au Venezuela, du Machu Picchu à la Cité Perdue goûte à la salsa et au tango, au vent et aux plages de sable blanc.Quand Julie n’est pas au bureau, c’est probablement qu’elle guide au Pérou, en Bolivie, au Mexique ou encore en Espagne. Et qui sait si bientôt, elle ne prendra pas plaisir à guider notre nouveau voyage dans les jungles de la Colombie ou sur les côtes islandaises…

ses essentiels

  • Mon Opinel, calibre 8 ou 9, bien basique (Et oui, en tant que française, je veux mon manche en bois, ça sert pour tout!)
  • Mon appareil photo Lomo Instant (la nouvelle génération de Polaroïds, pour prendre des photos des gens qu’on rencontre et leur laisser… sourire des porteurs garantis!), Ça ressemble à ça : https://shop.lomography.com/en/cameras/lomo-instant/lomo-instant-white-edition
  • Ma musique et mes écouteurs (pour m’endormir malgré les ronflements des tentes adjacentes ou dans un refuge, je refuse d’utiliser des boule Quiès par peur de l’addiction, j’ai une playlist spécial sommeil, j’entends rarement la 3ème chanson).
  • Une frontale (parce que finir à la noirceur est une habitude).
  • Pantalon + veste Goretex (avec une préférence pour les bons vieux Arctéryx mais on peut pas vraiment le dire), pour garder le sourire sous la pluie.
  • La crème solaire SPF 120. Et oui, pas le choix en altitude, je rougis avec la 50 même si j’en mets aux heures.
  • Les petits jeux, comme le Dobble ou le Mito, pour se réchauffer le soir dans la tente repas.
  • Un jean, basique, confortable, insalissable, pour toutes les journées hors-trek où je n’ai plus envie d’être en pantalon de randonnée. À assortir avec un t-shirt et des bas propres pour un bonheur complet.
  • Des crocs. De couleur vive. Parfait pour l’avion, en ville, le soir en campement (avec des bas très très épais et doux), dans les refuges, pour les visites. Un style unique. En ce moment, les miens sont bleus presque fluos, une imitation achetée au Pérou encore plus légers que les vrais!
  • Catherine Bertrand et Andre Voizard

    - Espagne, Alpujarra et Sierra Nevada

    Julie est une guide merveilleuse, douce et forte à la fois, toujours prête à soulager un randonneur un peu fatigué, prête à répondre à nos demandes. Elle a à coeur l'atteinte de l'objectif quotidien et motive le groupe à sa réalisation sans que nous nous sentions poussés ou pressés. Elle sait nous transmettre sa passion pour la montagne. 

Quelques mots de Julie

Il y a bientôt 10 ans, pour un stage de 5 mois, j’avais choisi le Québec ; je voulais m’impliquer dans le voyage d’aventure et je suis arrivée un peu par hasard chez Karavaniers. À la fin de mon stage, je me suis dit « c’est là que je veux travailler ». J’avais aimé l’esprit, la philosophie, l’ambiance de bureau. Mais il me restait un an d’études et j’avais des fourmis dans les pieds. Alors une fois sortie de l’université, j’ai pris mon sac à dos et je suis partie en Amérique Latine.

Quelques mois plus tard, le 6 avril 2009 exactement, sur un marché de Colombie, un monsieur d’une soixantaine d’années, entendant mon accent français dans mes mots espagnols, se mit à me parler en québécois. Il avait passé 25 ans à Montréal et m’invitait pour l’anniversaire de sa petite-fille le lendemain. J’ai pris ça comme un clin d’œil de la vie. Le soir, de retour à mon hostal, j’ai écrit un petit mot à mes anciens collègues de Karavaniers, pour prendre des nouvelles. Et c’est Richard, le big boss, qui m’a répondu… Et me voilà dans les bureaux de Karavaniers depuis 2010.

SES VOYAGES

  1. Y a déjà mis les pieds: France, Sénégal, Maroc, Tunisie, Turquie, Venezuela, Patagonie, Brésil, Uruguay, Guatemala, Panama, Costa Rica, Équateur, Islande, Rocheuses Canadiennes, Hawaii, Cuba, Martinique.
  2. Guide ici : Pérou, Colombie, Bolivie, Mexique, Espagne.
  3. Rêve d'y mettre les pieds : Népal, Groenland, Laos ou Vietnam, Mongolie. 

L'infolettre des karavaniers

Haut