Découvrez le Népal, lieu où tout a commencé...

Il peut être difficile de choisir son voyage devant autant de choix. Voici un petit récapitulatif de nos voyages de trek au Népal en fonction de la période à laquelle il est préférable d’y aller.
Pour plus de conseils, nos spécialistes voyages et guides sont toujours disponibles pour vous aider à déterminer quel voyage vous conviendrait le mieux.

Où nous allons au Népal

Le Népal avec Karavaniers

En 1998, Karavaniers veut offrir des voyages au Népal. Pour trouver une équipe fiable, on écrit au Bureau du Tourisme à Katmandou. Quelques jours plus tard, on reçoit un fax. L’homme qui nous contacte dit avoir grimpé l’Everest à plusieurs reprises et veut nous offrir ses services. La lettre est signée Babu Chiri Sherpa ?!? Comme dans Babu Chiri Sherpa, l’homme qui détient le record d’être resté 21 heures au sommet de la plus haute montagne du monde, sans oxygène?!? Ça doit être une blague de mauvais goût… Après quelques jours, on reçoit un deuxième fax. « Vous savez, je suis un homme sérieux. Je veux vous aider à organiser des treks au Népal.» Signé, Babu Chiri Sherpa. Est-ce que ça peut être possible? Le vrai Babu Chiri Sherpa veut travailler avec nous? Richard Rémy se rend donc à Katmandou pour rencontrer cet homme qui prétend être Babu Chiri Sherpa et qui dit vouloir nous aider à organiser des treks au Népal… Et par heureux hasard, ce fameux fax dit vrai…

Une longue collaboration débute alors. D’abord la création de treks audacieux, d’ascensions de montagnes dont les sommets n’ont jamais été atteints par aucun Québécois, mais aussi de beaux projets comme la construction d’une école au Népal. À ce jour, Karavaniers continue, via la Fondation Babu Chiri Sherpa, de contribuer aux salaires des professeurs.

Une randonnée de printemps

Une randonnée d'été

Une randonnée d'automne

Une randonnée d'hiver

Richard Remy

Fondateur de Karavaniers et guide

On l’écoutait nous dire: “Autrefois, le grand Fanfaron d’Égypte, …” et on riait. L’humour au ras des baskets, les jeux de mots, un sens de la répartie magnifique, tous les traits du plus grand fanfaron quoi, c’est lui! Mais voilà, cette légèreté qu’il se donne en voyage, il l’a bien méritée. Sa capacité de travail est légendaire. Et s’il cache vainement ses connaissances sous une blague du second degré, c’est qu’il est aussi modeste. Car Karavaniers c’est avant tout Richard. Il a la politesse de dire que les guides font une compagnie. Ce n’est pas faux. Mais Karavaniers, c’est d’abord le rêve d’une seule personne. Presque une obsession. Il est parti de rien, avec à peine un désir entre les mains, et voilà qu’il marche sur tous les pays du monde, quelques années plus tard, aussi légèrement qu’à l’intérieur d’un songe. Il a raison de rire lorsqu’il voyage. Ce monde dans lequel nous vivons tous ici, celui dans lequel on vous invite aussi, c’est avant tout le sien.

Texte écrit par Pascal Guillaume en 2003. Je le garde car Pascal, décédé en 2011 était et restera probablement le plus grand des guides…Ce texte, flatteur, est pour moi un grand compliment.

Un voyageur nous raconte...

Merci à Karavaniers pour avoir permis à un voyageur de 76 ans de réaliser un de ses rêves : un trek au Mustang. Toute ma reconnaissance à Kathryn et Delphine : la première a su me conseiller adéquatement alors que la deuxième m’a nourri intellectuellement et soutenu physiquement. Un merci tout particulier aux deux Sherpas Tendi et Gelu sans l’aide desquels je n’aurais peut-être pas pu complété le périple.
Pierre B. 29 Juillet 2015

Trek au Népal: quel niveau choisir?

Il peut être difficile de choisir son voyage devant autant de choix. C’est qu’au Népal, la taille du pays est inversement proportionnelle aux possibilités de longues randonnées ! Voici un petit récapitulatif de nos voyages au Népal, en fonction de leur niveau de difficulté. Aussi, certains itinéraires se prêtent mieux à une saison plutôt...

L’infolettre des karavaniers

Haut