Ascension du Mera Peak

Un trek au sommet de l’Himalaya ! Qui n’a pas rêvé, ne serait-ce que quelques secondes, de chausser bottes et crampons, d’empoigner un piolet et de se lancer à l’assaut d’un sommet. Mais la réalité nous a tous rattrapés : trop loin, trop difficile, trop technique, trop cher, manque de temps… Bref, que des raisons qui ne tiennent pas le chemin. En fait, dans ce choix infini des montagnes, il s’agit d’en trouver une, belle d’abord, possible, abordable et assez loin de préférence pour vraiment partir en expédition. À 6476 mètres, le Mera au Népal, plus haut sommet himalayen accessible à l’apprenti-alpiniste, s’impose.

img-article © Yves Noel
  • Partager :
Népal: Ascension du Mera Peak
  • À partir de
    6190.00$
  • Groupes
    de 12 voyageurs max.
  • Confort
    Confort 03 Rustique
    • Des nuits sous tente sauf celles hors trek où nous privilégions de charmantes auberges.
    • Repas d’expéditions avec cuisinier ou plat lyophilisé.
    • Participation souvent requise pour le montage/démontage et préparation des repas selon la composition de l’équipe.
    • Douches rares en trek.
  • Effort
    Effort 04 Engagé
    • Effort intense et prolongé sur de longues randonnées en autonomie. 7 à 8h de marche par jour, ou plus à l’occasion.
    • Pas de difficulté technique prévue, bien que possible. Les dénivelés peuvent être importants.
    • L’altitude est un facteur déterminant.
    • Possibilité de porter son sac durant quelques jours.
  • Activités
    • Alpinisme
      Alpinisme

Détails du voyage

  • Région :
    Solu – khumbu – Mera Peak - Khare
  • Activités du voyage :
    • Alpinisme
  • Durée de ce voyage :
    • 23 jours
    • de Montréal à Montréal
  • Période :
    • Octobre à Novembre
    • Avril à Mai
  • Tarifs du voyage :
    À partir de 6190$ Détails des prix

Dates des voyages Au départ de Montréal

  • Reste 2 places ou moins
    Du 08 Octobre 2022 au 30 Octobre 2022
  • Ouvert
    Du 08 Avril 2023 au 30 Avril 2023

Bloc vidéo

  • Ascension du Mera Peak

© Ascension du Mera Peak Népal
L'immersion - Montagne & Volcan

Les points forts de cette expédition au Népal

  • L’ascension du Mera Peak (6476m), dans la région de l’Everest, en Himalaya
  • Un sommet accessible aux alpinistes initiés et apprentis de la montagne
  • Trek de 15 jours au total, entouré par les plus hauts sommets du globe : Cho Oyu, Everest, Lhotse, Makalu, Baruntse
  • Une montée graduelle sur 8 jours à l’approche du sommet final pour une acclimatation optimale
  • Au total,15 jours de trek incluant l'ascension du Mera Peak
  • Expédition encadrée par un guide Karavaniers en plus d’une équipe népalaise expérimentée

Laissez-vous transporter par un trek au Népal

Un trek au coeur de l’Himalaya ! Qui n’a pas rêvé, ne serait-ce que quelques secondes, de chausser bottes et crampons, d’empoigner un piolet et de se lancer à l’assaut d’un sommet. Mais la réalité nous a tous rattrapés : trop loin, trop difficile, trop technique, trop cher, manque de temps… Bref, que des raisons qui ne tiennent pas le chemin. En fait, dans ce choix infini des montagnes, il s’agit d’en trouver une, belle d’abord, possible, abordable et assez loin de préférence pour vivre un vrai trek alpinisme népalais.

À 6476 mètres, au Népal, le Mera, plus haut sommet himalayen accessible à l’apprenti-alpiniste, s’impose. Ses pentes enneigées, ses glaciers généreux en font le terrain de jeu idéal. Et de son sommet; Makalu, Cho Oyu, Lhotse, Kanchenjunga, Ama Dablam et Everest vous contemplent. Six sommets de 8000 m qui semblent vous dire qu’il n’en tient qu’à vous de revenir au Népal.

Mais la clé du succès d’une telle ascension des plus hauts sommets de l'Himalaya dépend largement de l’acclimatation. C’est pourquoi nous avons mis sur pied un trek d’approche plus long que celui habituellement proposé. Celle-ci nous permettra une acclimatation progressive puisque le départ se fait en basse altitude.

Vous savez l’Himalaya c’est quand même assez accidenté ! Mais tout ça c’est réfléchi : nous devrions arriver, nous l’espérons, frais et dispos au camp de base. Restera à continuer la montée. À monter, monter, monter puis descendre !

Avant-goût de votre itinéraire trek au Népal

Jours 1 à 3 : Montréal- Katmandou (Népal)

Jour 4 :  Visite à pied de la capitale népalaise Katmandou- préparatif pour le trek de Mera Peak

Jour 5 : Vol vers Phaplu (ou Lukla) – début du trek d’acclimatation vers Mera Peak
 
Jours 6 à 13 : Trek d’approche de Phaplu à Khare (5030m)
 
Jour 14 : Journée d’acclimatation
 
Jour 15 : Ascension du Mera Peak - Khare à Mera La (5425m)
 
Jour 16 : Ascension du Mera Peak – Camp avancé (5700m)
 
Jour 17 : Ascension du sommet du Mera Peak (6476m) – retour à Khare (5030m)
 
Jours 18 à 20 : Trek de Khare jusqu’à Lukla (2840m) – Fin du trek
 
Jour 21 : Vol Lukla – Katmandou – transfert vers Bhaktapur et visite de la cité 
 
Jour 22 : Visite de Bhaktapur en matinée et transfert vers Katmandou
 
Jours 23 et 24 : Katmandou – vol de retour à Montréal. Fin de votre voyage trek au Népal.

Itinéraire sujet à modification : à venir (vol remplacé possiblement : trajet par la route. Plus d'information : ->lire cet article "rouler plus que voler" et n'hésitez pas à nous contacter.
© Népal voyage aventure initiés
L'esprit - Montagne & Volcan

L'esprit

Réussir le trek ascension du Mera Peak grâce à une longue acclimatation et des guides très expérimentés.
 
Mera est sans doute la plus haute montagne du Népal à ne pas être particulièrement technique. Pour cette raison, son ascension est proposée par plusieurs compagnies. Mais ici attention. Pour beaucoup d’entre elles, l'ascension du Mera Peak constitue leur seule véritable incursion dans le monde de la haute montagne. Ils n’ont ni l’expérience ni même parfois le bon équipement. Cette méconnaissance des conditions et difficultés de la haute montagne népalaise a permis le développement d’au moins deux erreurs importantes dans la majorité des circuits proposés. Le premier problème concerne le temps alloué à l’expédition. Le second est l’encadrement.
 
L’acclimatation (et donc la marche d’approche)
On ne dira jamais assez l’importance de l’acclimatation en montagne, un trek au Népal ne fait pas exception, particulièrement pour un sommet de presque 6 500m. La durée de la marche d’approche devient donc le premier atout vers la réussite de cette ascension. Nous privilégions une marche d’approche de 10 jours pour atteindre le camp de base à 5350m. Les dénivelés ne dépassent jamais les 700 mètres dans une même journée.  Du camp de base, l’ascension sera progressive avec une nuit au camp avancé à 5800m puis l’ascension du sommet central.
 
L’équipe (sherpa et Karavaniers)
La haute montagne ne doit jamais être prise à la légère. Il est essentiel que les guides soient extrêmement compétents (expérience de montagne, techniques de sortie de crevasses, premiers soins, leadership). Quant à l’équipe népalaise, on ne doit surtout pas négliger son rôle. Notre première force est justement dans cette équipe sherpa. Nous les connaissons depuis plusieurs années. Ils constituent sans doute aussi l’équipe de sherpa d’altitude les plus expérimentés dans les treks au Népal. Dawa a notamment grimpé 6 fois l’Everest, plusieurs fois le Cho Oyu et le Shishapangma, et 14 fois l’Ama Dablam (un record)! C’est d’ailleurs le frère du regretté Babu Chiri (10 fois l’Everest, mais disparu au printemps 2001). C’est dire à quel point pour eux le Mera est une marche de santé. Quant à Karavaniers, il suffit peut-être de noter que nous avons avec succès guidé des expéditions sur l’Ama Dablam, le Cotopaxi et l’Aconcagua et  même sur Shishapangma (8013 mètres) en 2004. Nous avons également guidé les premiers Québécois au sommet du Baruntse en 2009, et plusieurs autres grands sommets depuis. 

Niveau du voyage : 4

Niveau 4
Pour ce trek au Népal d’ascension du Mera Peak, il faut avoir une bonne condition physique mais surtout une détermination à toute épreuve. Bien évidemment, notre équipe de porteurs népalais transportera vos bagages jusqu'au camp de base et nos sherpas d'altitude se chargeront de vos équipements pour les différents camps avancés. Malgré tout… le vent, le froid, l'altitude, l'air sec et raréfié se chargeront de vous défier. Cette ascension népalaise, bien que peu difficile d'un point de vue " alpin " nécessitera des encordements et des progressions en neige-glace sur des pentes de 40-45 degrés. Les passages exposés seront équipés par vos guides. La marche d’acclimatation prévue est particulièrement efficace et rend l’ascension plus facile.
 
Ratio d’encadrement sur la montagne : 1 guide pour 4 grimpeurs.

Et n’oubliez pas de vous entraîner régulièrement avant votre départ. 

Nos voyageurs partagent
leur expérience

    • France,
    • Voyage effectué en Octobre 2015
    Nous avons fait un très beau voyage et la fantastique équipe locale y tenait un rôle clé. Nous avons pu apprécier à chaque instant la compétence et le professionnalisme de tous les membres de l'équipe, dans des raffinements d'attention inespérés. Nous n'avons que des éloges pour notre guide Alain, sa passion, sa culture, son écoute et sa délicatesse. Il a su naviguer avec les personnalités différentes qui composaient notre groupe à la satisfaction de tous. Nous avons pu apprécier aussi l'organisation de ce voyage dont vous êtes  en grande partie responsable.


Dates et prix

Dates des voyages

  • Du 08 Octobre 2022 au 30 Octobre 2022 (23 jours) - 6 190.00$ / Personne
  • Du 08 Avril 2023 au 30 Avril 2023 (23 jours) - 6 190.00$ / Personne

Télécharger le carnet
complet de ce voyage

En téléchargeant nos carnets de voyage, vous pouvez ainsi les lire tranquillement et découvrir tout ce qu’il faut savoir sur votre destination :

  • Votre itinéraire détaillé jour après jour
  • Les prix détaillés
  • Les modalités de réservation
  • Les formalités
  • Toutes les informations pratiques...

Votre contact
spécialiste

François-Xavier Bleau

Homme de haute-montagne, François-Xavier s'est frotté aux plus hauts sommets de plusieurs continents. Il pratique l'alpinisme depuis de nombreuses années, aime les rigueurs des...

Lire la suite

Contactez-nous pour planifier votre voyage ou pour plus d’informations

L’infolettre des karavaniers

Haut