Ascension du Mera Peak

Un trek au sommet de l’Himalaya ! Qui n’a pas rêvé, ne serait-ce que quelques secondes, de chausser bottes et crampons, d’empoigner un piolet et de se lancer à l’assaut d’un sommet. Mais la réalité nous a tous rattrapés : trop loin, trop difficile, trop technique, trop cher, manque de temps… Bref, que des raisons qui ne tiennent pas le chemin. En fait, dans ce choix infini des montagnes, il s’agit d’en trouver une, belle d’abord, possible, abordable et assez loin de préférence pour vraiment partir en expédition. À 6476 mètres, le Mera au Népal, plus haut sommet himalayen accessible à l’apprenti-alpiniste, s’impose.

img-article © Yves Noel
  • Partager :
Népal: Ascension du Mera Peak
  • À partir de
    6650.00$
  • Groupes
    de 12 voyageurs max.
  • Confort
    Confort 03 Rustique
    • Majorité des nuits en tente, parfois chez l'habitant ou en refuge. En hôtel en ville.
    • Douche ou accès à l'eau pour hygiène sommaire au quotidien.
    • T° négatives régulièrement.
    • Altitude peut être un facteur, pouvant dormir jusqu'à 4000 m.
    • Repas complets, produits frais rares.
    • Équipe de soutien attentionnée (campement monté, cuisinier, service à table, tente repas avec tables et sièges).
  • Effort
    Effort 05 Très exigeant
    • Jusqu'à 10h de marche (avec altitude et conditions extrêmes amplifiant l'effort), jusqu'à 1250m de dénivelé et jusqu'à 20 km.
    • Pas de journée de pause alternative individuelle.
    • Principalement en backcountry, principalement en zone alpine-désert / mer tumultueuse et très froide avec courant très forts, vents puissants.
    • Sac à dos pouvant aller jusqu'à 20 kg ou par pulka à tracter soi-même, transport des bagages partiel ou absent.
    • Randonnée/ kayak en autonomie/itinérance.
    • Haute altitude, ou haute latitude ! Terrain facile et complexe, niveau 1 à 4 de YDS.
    • Kayaks doubles ou simples, pas de bateau de soutien, côte accidentée et difficilement accessible.
    • Accès routier à plus de 24h de marche / évacuation hélicoptère complexe.
    • Climat extrême et exposé aux conditions, hébergements chauffés peu fréquents.

    ** N'oubliez pas de lire les spécificités d'engagement du voyage dans sa fiche détaillée.
  • Activités
    • Alpinisme
      Alpinisme

Détails du voyage

  • Région :
    Solu – khumbu – Mera Peak - Khare
  • Activités du voyage :
    • Alpinisme
  • Durée de ce voyage :
    • 24 jours
    • de Montréal à Montréal
  • Période :
    • Octobre à Novembre
    • Avril à Mai
  • Tarifs du voyage :
    À partir de 6650$ Détails des prix

Dates des voyages Au départ de Montréal

  • Ouvert
    Du 12 Octobre 2024 au 04 Novembre 2024

CONFÉRENCE

Revoir la conférence sur nos plus belles montagnes 

ICI

Bloc vidéo

  • Ascension du Mera Peak

Laissez-vous transporter par un trek au Népal

Un trek au coeur de l’Himalaya ! Qui n’a pas rêvé, ne serait-ce que quelques secondes, de chausser bottes et crampons, d’empoigner un piolet et de se lancer à l’assaut d’un sommet. Mais la réalité nous a tous rattrapés : trop loin, trop difficile, trop technique, trop cher, manque de temps… Bref, que des raisons qui ne tiennent pas le chemin. En fait, dans ce choix infini des montagnes, il s’agit d’en trouver une, belle d’abord, possible, abordable et assez loin de préférence pour vivre un vrai trek alpinisme népalais.

À 6476 mètres, au Népal, le Mera, plus haut sommet himalayen accessible à l’apprenti-alpiniste, s’impose. Ses pentes enneigées, ses glaciers généreux en font le terrain de jeu idéal. Et de son sommet; Makalu, Cho Oyu, Lhotse, Kanchenjunga, Ama Dablam et Everest vous contemplent. Six sommets de 8000 m qui semblent vous dire qu’il n’en tient qu’à vous de revenir au Népal.

Mais la clé du succès d’une telle ascension des plus hauts sommets de l'Himalaya dépend largement de l’acclimatation. C’est pourquoi nous avons mis sur pied un trek d’approche plus long que celui habituellement proposé. Celle-ci nous permettra une acclimatation progressive puisque le départ se fait en basse altitude.

Vous savez l’Himalaya c’est quand même assez accidenté ! Mais tout ça c’est réfléchi : nous devrions arriver, nous l’espérons, frais et dispos au camp de base. Restera à continuer la montée. À monter, monter, monter puis descendre !
© Népal voyage aventure initiés
L'esprit - Montagne & Volcan

L'esprit

Réussir le trek ascension du Mera Peak grâce à une longue acclimatation et des guides très expérimentés.
 
Mera est sans doute la plus haute montagne du Népal à ne pas être particulièrement technique. Pour cette raison, son ascension est proposée par plusieurs compagnies. Mais ici attention. Pour beaucoup d’entre elles, l'ascension du Mera Peak constitue leur seule véritable incursion dans le monde de la haute montagne. Ils n’ont ni l’expérience ni même parfois le bon équipement. Cette méconnaissance des conditions et difficultés de la haute montagne népalaise a permis le développement d’au moins deux erreurs importantes dans la majorité des circuits proposés. Le premier problème concerne le temps alloué à l’expédition. Le second est l’encadrement.
 
L’acclimatation (et donc la marche d’approche)
On ne dira jamais assez l’importance de l’acclimatation en montagne, un trek au Népal ne fait pas exception, particulièrement pour un sommet de presque 6 500m. La durée de la marche d’approche devient donc le premier atout vers la réussite de cette ascension. Nous privilégions une marche d’approche de 10 jours pour atteindre le camp de base à 5350m. Les dénivelés ne dépassent jamais les 700 mètres dans une même journée.  Du camp de base, l’ascension sera progressive avec une nuit au camp avancé à 5800m puis l’ascension du sommet central.
 
L’équipe (sherpa et Karavaniers)
La haute montagne ne doit jamais être prise à la légère. Il est essentiel que les guides soient extrêmement compétents (expérience de montagne, techniques de sortie de crevasses, premiers soins, leadership). Quant à l’équipe népalaise, on ne doit surtout pas négliger son rôle. Notre première force est justement dans cette équipe sherpa. Nous les connaissons depuis plusieurs années. Ils constituent sans doute aussi l’équipe de sherpa d’altitude les plus expérimentés dans les treks au Népal. Dawa a notamment grimpé 6 fois l’Everest, plusieurs fois le Cho Oyu et le Shishapangma, et 14 fois l’Ama Dablam (un record)! C’est d’ailleurs le frère du regretté Babu Chiri (10 fois l’Everest, mais disparu au printemps 2001). C’est dire à quel point pour eux le Mera est une marche de santé. Quant à Karavaniers, il suffit peut-être de noter que nous avons avec succès guidé des expéditions sur l’Ama Dablam, le Cotopaxi et l’Aconcagua et  même sur Shishapangma (8013 mètres) en 2004. Nous avons également guidé les premiers Québécois au sommet du Baruntse en 2009, et plusieurs autres grands sommets depuis. 
© Ascension du Mera Peak Népal
L'immersion - Montagne & Volcan

Les points forts de cette expédition au Népal

  • L’ascension du Mera Peak (6476m), dans la région de l’Everest, en Himalaya
  • Un sommet accessible aux alpinistes initiés et apprentis de la montagne
  • Trek de 16 jours au total, entouré par les plus hauts sommets du globe : Cho Oyu, Everest, Lhotse, Makalu, Baruntse
  • Une montée graduelle sur 8 jours à l’approche du sommet final pour une acclimatation optimale
  • Expédition encadrée par un guide Karavaniers en plus d’une équipe népalaise expérimentée

Niveau du voyage : très engagé

Pour ce trek au Népal d’ascension du Mera Peak, il faut avoir une bonne condition physique mais surtout une détermination à toute épreuve. Bien évidemment, notre équipe de porteurs népalais transportera vos bagages jusqu'au camp de base et nos sherpas d'altitude se chargeront de vos équipements pour les différents camps avancés. Malgré tout… le vent, le froid, l'altitude, l'air sec et raréfié se chargeront de vous défier. Cette ascension népalaise, bien que peu difficile d'un point de vue " alpin " nécessitera des encordements et des progressions en neige-glace sur des pentes de 40-45 degrés. Les passages exposés seront équipés par vos guides. La marche d’acclimatation prévue est particulièrement efficace et rend l’ascension plus facile.
 
Ratio d’encadrement sur la montagne : 1 guide pour 4 grimpeurs.

Et n’oubliez pas de vous entraîner régulièrement avant votre départ. 

L’aventure limitée à 12 personnes

Notre choix s'est toujours porté vers la qualité plutôt que la quantité..

Nos petits groupes intimistes nous permettent des itinéraires plus ambitieux, plus respectueux de l'environnement et des populations locales. L'ambiance, l'esprit, le souci du détail, confortent nos différences que nous aimons cultiver dans le but unique de vous faire vivre la plus belle des aventures.

Seuls quelques rares itinéraires audacieux en logistique pourraient voir leur entité portée à plus de 12 personnes.

Intention d’itinéraire du trek au Népal

Cet itinéraire vous donne les grandes lignes d’un voyage (villes et sites). Cependant, il est essentiel de comprendre qu’un itinéraire n’est jamais quelque chose de fixe. Il y a toujours des petits imprévus (qui deviennent souvent la meilleure partie du voyage). Il y a aussi la possibilité d’un festival vraiment local qu’on ne connaissait pas, d’un mariage pour lequel on devient soudainement les invités d’honneur ou d’une région toute nouvellement ouverte et dont il serait dommage de ne pas profiter. Sans oublier les causes plus naturelles, les cols fermés par la neige, une pluie diluvienne ou même un éboulement de terrain sur notre route. Et alors, l’itinéraire devient très vite secondaire.

Jours 1 et 2 : Vol Montréal / vers le Népal

Jour 3 : Arrivée à Katmandou - Bakhtapur
Arrivée souvent en avant-midi au Népal. Visite de la cité ancienne de Bakhtapur. Nous forçons, doucement, l'immersion dans le pays ! Fin de la journée libre, rendez-vous donné pour le souper, nuit en hôtel.

Jour 4 : Visite à pied de Katmandou – Bakhtapur (début de la route en PM possible)
Nous profitons des premières heures du jour pour aller observer l’activité quotidienne des différents bazars (maraîchers, potiers, etc) et à pied, tout simplement prendre le pouls de la riche vie spirituelle newari.  Retour vers Durbar Square, où l’agilité des artisans sculpteur newari est à l’honneur.Après un copieux déjeuner, découverte de la ville avec votre guide : visite de Durbar Square et Swayambunath notamment, des lieux fortement imprégnés de la culture Newari. Au dîner, le guide fera un briefing général sur le déroulement de l’expédition, temps libre en fin de journée pour les derniers préparatifs.  Rendez-vous pour souper, nuit en hôtel.

Jour 5 : Vol ou route vers Phaplu – début du trek d’acclimatation vers le Mera Peak
Le vol décolle dès que la brume matinale libère la vallée de Katmandou. Moins d’une heure plus tard, l’avion se pose sur la piste de Phaplu (2840 m).  Nous y rencontrons notre équipe de porteurs, l’équipe de cuisine et le sirdar.  Une fois l’équipement trié et distribué parmi les porteurs, c’est le départ du trek! Cette première étape de marche devrait nous mener jusqu’à Paiya, où le camp est monté pour une première nuit sous la tente.

Jours 6 à 14 : Trek d’approche de Phaplu à Khare (5030 m)
Nous marcherons d’abord dans de belles vallées, bien vertes, en moyenne altitude : sur les versants, rizières, champs en terrasse de millet et d’orge, ou de pommes de terre.  Outre la culture sherpa, omniprésente, nous passerons aussi des villages Raï, reconnaissables par les saris colorés que portent les femmes.  Au fil des jours, nous gagnerons graduellement de l’altitude, s’acclimatant peu à peu, en prévision de l’ascension du Mera Peak, dans la région voisine du Khumbu.  L’environnement devient de plus en plus glaciaire.  Des vallées vertes et habitées, nous gagnons les hautes vallées, plus minérales, les moraines et torrents qui s’écoulent des glaciers.  À l’approche du Mera, les plus hauts sommets du globe apparaissent peu à peu, prenant de plus en plus de place dans ce paysage unique. Nuits en campement.

Jour 15 : Journée d’acclimatation / journée tampon pour le sommet
Au programme, on prépare l’équipement pour l’ascension finale, puis on fait une petite marche d’acclimatation sur une vieille moraine. Du haut de la moraine, on aperçoit clairement le camp avancé du Mera. On profite aussi de la journée pour revoir quelques techniques d’ascension sur corde. 3h de trek environ, jusqu’à atteindre environ 5 200m d’altitude. Retour au campement et repos en fin de journée.

Jour 16 : Ascension du Mera Peak - Khare à Mera La (5425 m)
La montée pour se rendre au pied du glacier commence de façon plutôt graduelle, puis nous enchaînons avec une portion plus abrupte dans la caillasse.  Plus haut, la présence de neige par endroits exige la prudence.  Après le dîner, nous embarquons sur le glacier jusqu’au Mera La. Campement (5h de trek environ).

Jour 17 : Ascension du Mera Peak – Camp avancé (5800 m)
Depuis Mera La, la montée se poursuit jusqu’au camp avancé, situé à 5700m d’altitude.  3h de trek environ.  Repos au camp en après-midi car la nuit sera de courte durée!  Campement au High Camp ou sur le glacier (5700m).

Jour 18 : Ascension du sommet du Mera Peak (6476 m) – retour à Khare (5030 m)
Réveil vers 1h30 : nous préparons notre matériel pour l’ascension et prenons un repas chaud.  On allume les frontales et c’est parti vers le sommet ! Les deux premières heures de marche sont plus faciles, puis la pente se redresse : une fois au sommet, le lever de soleil est indescriptible ! Autour de nous, les géants de l’Himalaya se dressent, les premiers rayons du jour percutant leurs versants : Cho Oyu, Everest, Lhotse, Makalu, Kanchengjunga, Baruntse, etc.
Après un dernier coup d’œil, retour au campement, que l’on atteint vers 11h ou midi.  Après avoir mangé un peu, nous descendons jusqu’à Khare.  Arrivée au campement en fin d’après-midi... Ça y est, le sommet, et les efforts qu’il implique, sont derrière nous !  Campement à Khare.

Jours 19 à 21 : Trek de Khare jusqu’à Lukla (2840 m) – Fin du trek
Le retour jusqu'à Lukla se fait en trois jours. Pas question de se relâcher malgré la fatigue : les journées sont longues, difficiles et le terrain parfois glissant. Assurer chaque pas est le meilleur moyen de revenir victorieux à Lukla après cette grande expédition.  Sur le retour, nous ferons étape à Kothe, Chetrawa puis Lukla. 

Jour 22 : Vol Lukla – Katmandou – Transfert vers Bhaktapur et visite de la cité
Après un vol en matinée, transfert qui nous mènera au cœur de la vieille cité de Bhaktapur, le temps de s’imprégner de cet unique mélange des cultes, et apprivoiser l’indéniable richesse ethnique et culturelle du Népal. Les agiles artisans newari ont façonné le cœur historique de cette ancienne capitale de royaume, située au cœur de la vallée de Katmandou…Riche d’histoire, la petite cité se laisse aisément découvrir à pied, un plaisir additionnel.  Nuit en hôtel à Bhaktapur.

Jours 23 et 24 : Katmandou – vol de retour à Montréal.
Temps libre et/ou visite de Katmandou au cœur du quartier de Thamel, tout près de Durbar Square, le cœur historique de la cité, et vol vers Montréal en après-midi (selon la disponibilité des vols). Fin du voyage au Népal
 

Nos prix comprennent :

  • L’encadrement par un sirdar local qualifié pour la haute montagne + un guide Karavaniers expérimenté, qui connaît bien le Népal
  • L’assistance d’une équipe locale : assistants guide, cuisinier et assistants, porteurs
  • Les transports terrestres prévus au programme.
  • L'hébergement tel que prévu dans le programme. 
  • Les visites prévues au programme (sauf indication contraire).
  • Le matériel commun lorsque nécessaire.
  • La compensation d'émission de gaz à effet de serre.
  • Votre participation ‘’1% pour la planète’’. En voyageant avec Karavaniers, vous venez d’encourager de nombreux projets environnementaux en supportant cet organisme. 1% pour la planète est un mouvement mondial composé de plus de 1 300 entreprises membres qui ont choisi, comme Karavaniers, de donner 1 % de leur chiffre d'affaires à des associations de préservation de l'environnement.

Nos prix ne comprennent pas :

  • Les billets d'avion : environ 2800-3700$ en moyenne, (tarifs constatés en 2023, Karavaniers n'est pas responsable des fluctuations).
  • Le vol en hélicoptère au retour du trek vers Katmandou (+350$USD)
  • Les frais de visa népalais de 50$USD pour une durée de 30 jours.
  • Les surtaxes aériennes en cas d'excédent de bagages ou de hausse du prix du carburant
  • Le pourboire au guide et à l’équipe locale (prévoir environ 200 à 250$USD pour l'équipe et environ 10$ par jour par personne pour votre guide)
  • Les boissons et dépenses personnelles.
  • L'équipement personnel (se référer à la liste d'équipement).
  • Les transferts aéroport - hôtel - aéroport si vous ne voyagez pas aux mêmes dates et heures que le groupe.
  • Frais de dossier de 50$ (+taxes) par personne, par voyage.
  • Le Fonds d'indemnisation de l'Office de la protection du consommateur, 0,35% des prestations terrestres et aériennes. Pour rappel :  il complète la protection que vous offre une assurance voyage, en vous permettant d’être remboursé ou indemnisé si vous ne recevez pas les services touristiques que vous avez payés. Vous en bénéficiez automatiquement lorsque vous achetez la prestation d’une agence de voyages, titulaire d’un permis de l’Office.
  • TPS et la TVQ quand applicables (voyage au Canada seulement).
  • Les assurances.
  • Les vaccins (à vérifier auprès d'une Clinique du Voyageur).
  • Les frais de visas lorsque requis dans le pays visité.
  • Toute dépense extraordinaire non prévue au programme.

Réservation des billets d'avions

Le billet d'avion n'est pas inclus dans le prix. Les propositions de vols se font une fois le départ confirmé.

Karavaniers vous offre le service de réservation, selon votre demande et selon les prix de notre fournisseur aérien au moment de la réservation. Nous n'avons pas le contrôle sur la variation des prix des billets.

Acheter vos billets d'avion via Karavaniers permet de bénéficier de la protection de l’OPC, de soutien en cas d’annulation ou de retard de vols, et d’un suivi des dossiers en cas de réclamation auprès des compagnies.

Si vous souhaitez prendre les vols de votre côté, il sera important de les faire correspondre avec notre itinéraire pour faciliter les transferts aéroport – hôtel - aéroport. Toute arrivée ou départ à des horaires différents de ceux du groupe seraient potentiellement à votre charge. Contactez-nous pour cela.

Karavaniers vous propose une assurance efficace!

Veuillez vérifier que vous êtes bien couvert par vos assurances à propos des aspects ci-dessous :

• Soins médicaux d’urgence et rapatriement incluant le sauvetage en hélicoptère et également pour la Covid-19 ainsi que la mise en quarantaine,
• Annulation et interruption de séjour qui permet aussi d’annuler en cas de COVID-19,
• Bagages,
• Accident de voyage.

Il faut penser à acheter ses assurances annulation et interruption le même jour de votre réservation-paiement du dépôt pour vous assurer d’être couvert.       

Si vous avez besoin d'une couverture, contactez-nous à ce sujet !

Informations pratiques pour un voyage de trek au Népal :

Climat
Le climat dans les montagnes de l’Himalaya reste très variable. Il peut faire chaud (25°C) dans la journée, surtout en basse altitude et autour de Katmandou. En trek, il fait généralement bon en basse altitude (Namche et Lukla). Le froid se fait plus pinçant en montant. En altitude, le soleil a une force qu’il ne faut pas négliger (crème et lunette solaire de rigueur). Notons cependant que des nuages ou le coucher du soleil peuvent rapidement faire chuter la température (parfois de 20ºC en 30 minutes). En montagne, le vent est aussi un important facteur de refroidissement. Il est essentiel de savoir que les montagnes participent activement à la formation des nuages et que, conséquemment, il est particulièrement hasardeux d’essayer ici de prédire (ou prévoir) la température. Tout change très vite.
Le printemps et l'automne sont les meilleurs moments pour visiter le Népal. Au printemps, les fleurs sont partout. À l'automne, la verdure est fascinante. En hiver, les températures peuvent être glaciales le soir et la nuit (entre -20 et -30ºc).
Les températures sur ce voyage peuvent aller de -25ºC à 30ºC le jour et de -25ºC à 25ºC la nuit.
 
Hébergement
En trek, nous prévoyons des tentes trois places pour deux personnes, le campement inclus également une tente repas, une tente cuisine ainsi qu’une tente toilette.  À Katmandou, l’hébergement est en hôtel en occupation double.
 
Nourriture
À Katmandou, les restaurants sont variés et délicieux. En trek, nous dégustons la cuisine d'un cuistot népalais. Les portions sont gargantuesques. Vous découvrirez la cuisine locale des montagnes, mais vous serez aussi surpris avec parfois des pizzas, des tartes, des rouleaux du printemps, des frites, etc.
 
Encadrement
Un guide de haute montagne Karavaniers et  une équipe népalaise menée par un sirdar d’altitude expérimenté.
 
Transport
En minibus pour les transferts, vols vers Phaplu pour le départ du trek et de Lukla à Katmandou pour le retour.

Bagages
En trek, vous ne portez que votre sac de jour.  Notre équipe de porteurs se charge de porter l’équipement commun de cuisine et de campement ainsi que votre bagage.  À ce titre, nous demandons à nos voyageurs de s’en tenir au matériel suggéré sur la liste d’équipement du voyage (fournie à l’inscription) afin de ne pas surcharger notre équipe.  Chaque voyageur est limité à 15kg de bagages (20kg pour les voyage d'alpinisme comprenant du matériel technique).  Il est possible de laisser des choses à Katmandou que vous récupèrerez à la fin du trek.  Pendant l’ascension, vos sacs de jour seront évidemment plus chargés, compte tenu de la «quincaillerie» nécessaire : crampons, baudriers, etc.
 
Bon à savoir

Pré-requis / sélection des voyageurs pour les voyages de haute montagne :
Il est impossible de savoir avec certitude si telle personne pourra faire le sommet d’une haute montagne. Trop de facteurs sont en cause : forme physique bien sûr, mais aussi détermination, expérience, esprit d’équipe, objectifs... Nous ne sommes pas devins, mais nous faisons le maximum pour que toutes les conditions soient réunies afin de réaliser nos objectifs. Nous demandons donc 3 choses à chaque voyageur qui veut participer au voyage :
 
  • Un Curriculum Vitae de vos expériences en montagne (ici et à l’étranger).
  • Discuter avec notre spécialiste ou un guide de montagne chez Karavaniers... pour que les vraies choses soient dites !
  • Que vous ayez autant que possible une expérience préalable de cramponnage. À cet effet, des cours de montagne sont tout indiqués. Ces cours ne sont pas un pré-requis essentiel (souhaité cependant) pour tous les voyages, c’est pour cela que la rencontre avec un guide vous permettra de bien orienter votre choix.

Nos voyageurs partagent
leur expérience

    • Alain.L,
    • Voyage effectué en Octobre 2023
    Un voyage à réaliser pour quiconque désire faire une incursion dans le monde de la haute montagne comme on nous le présente à la télé !
    • France,
    • Voyage effectué en Octobre 2015
    Nous avons fait un très beau voyage et la fantastique équipe locale y tenait un rôle clé. Nous avons pu apprécier à chaque instant la compétence et le professionnalisme de tous les membres de l'équipe, dans des raffinements d'attention inespérés. Nous n'avons que des éloges pour notre guide Alain, sa passion, sa culture, son écoute et sa délicatesse. Il a su naviguer avec les personnalités différentes qui composaient notre groupe à la satisfaction de tous. Nous avons pu apprécier aussi l'organisation de ce voyage dont vous êtes  en grande partie responsable.


Dates et prix

Dates des voyages

  • Du 12 Octobre 2024 au 04 Novembre 2024 (24 jours) - 6 650.00$ / Personne

Télécharger le carnet
complet de ce voyage

En téléchargeant nos carnets de voyage, vous pouvez ainsi les lire tranquillement et découvrir tout ce qu’il faut savoir sur votre destination :

  • Votre itinéraire détaillé jour après jour
  • Les prix détaillés
  • Les modalités de réservation
  • Les formalités
  • Toutes les informations pratiques...

Votre contact
spécialiste

François-Xavier Bleau

Homme de haute-montagne, François-Xavier s'est frotté aux plus hauts sommets de plusieurs continents. Il pratique l'alpinisme depuis de nombreuses années, aime les rigueurs des...

Lire la suite

Contactez-nous pour planifier votre voyage ou pour plus d’informations

L’infolettre des karavaniers

Haut